Lateo.net - Flux RSS en pagaille (pour en ajouter : @ moi)

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierBasta !

« Nos mains ne peuvent vous applaudir, mais elles continueront à vous nourrir » : des paysans aux côtés des soignants

Par Collectif

Des hôpitaux, des Ehpad et des associations d'aide aux plus démunis ont été approvisionnés, ce 3 avril, par des dizaines de paysannes et de paysans en Ardèche et dans la Drôme. Voici le texte qui expose la démarche de ces paysans solidaires.
Le gouvernement semble avoir découvert la précarité des soignants, projetés en première ligne d'un combat et d'une prétendue ‘"guerre'". « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l'orage » disait Jaurès.
Mais cette précarité n'est en rien une découverte (...)

- ça bouge ! / ,

Pas de quarantaine pour la démocratie

Par Collectif

Partout en Europe, la menace épidémique devient une excuse pour limiter les libertés. En France plusieurs mesures d'exception adoptées le 19 mars sont très controversées. En Hongrie, le gouvernement de Viktor Orbán vient de démettre le Parlement de ses pouvoir et donne au Premier ministre la possibilité de gouverner par décrets. Des élus européens et des activistes appellent à l'action.
La pandémie de coronavirus appelle une réponse urgente et ambitieuse. Des mesures doivent être prises pour sauver des (...)

- ça bouge ! / , , ,

Au lieu de sauver le capitalisme, il est urgent d'inventer une autre économie

Par Benoît Borrits

Pour répondre à la vaste crise économique qui s'annonce suite à la pandémie, les gouvernements vont injecter de l'argent, beaucoup d'argent. Mais faut-il vraiment porter secours à l'économie capitaliste, interroge Benoît Borrits, animateur de l'association Autogestion. Non, répond-il, il faut une économie démocratique, où les travailleurs ont du pouvoir. Tribune.
La crise sanitaire a imposé le confinement de la population qui induit une chute spectaculaire de la production. Les États multiplient les mesures (...)

- Débattre / , , , , ,

« Ce gouvernement de premiers de cordée révèle son absolue ignorance de ce que représente le travail des autres »

Par Cécile Boulaire

Enseigner à distance n'est pas une sinécure, au contraire de ce que semblent croire certains membres du gouvernement. Cécile Boulaire, maître de conférences à l'université de Tours, réagit aux propos insultants de Sibeth Ndiaye et raconte comment elle tente de compenser un peu la rupture pédagogique liée au confinement.
Depuis 10 jours, en tant que directrice de département et de filière universitaire, je me dois de relayer à mes collègues les injonctions, toujours plus pressantes, en faveur de la « (...)

- Témoignages / ,

« Certains enfants ne croisent plus aucun adulte de la journée » : l'ardu travail de la protection de l'enfance

Par Audrey Guiller, Nolwenn Weiler

Comment se passe le quotidien confiné des quelque 300 000 enfants placés sous la protection de l'Aide sociale à l'enfance ? Qu'ils soient en foyer, en famille d'accueil, ou chez eux, leur situation est tendue. Tout comme celle des professionnels qui les accompagnent, qui redoutent l'augmentation des violences à domicile et le manque de travailleurs sociaux pour faire fonctionner les structures.
Hugo, 10 ans, a passé ses premières semaines de confinement tout seul, chez lui. Il a bien un grand frère, (...)

- Résister / , , ,

Dépister le virus : comment l'Allemagne réussit à tester cinq fois plus qu'en France

Par Rachel Knaebel

Une meilleure anticipation, moins d'hésitation et de perte de temps ainsi qu'un maillage de grandes et moyennes entreprises en capacité de produire des tests, expliquent la capacité de l'Allemagne à dépister plus massivement le covid-19 qu'en France. Explications.
Tous les pays n'ont pas limité les tests du coronavirus aux seules formes sévères, comme l'a fait la France. L'Allemagne est souvent citée pour sa stratégie de dépistage beaucoup plus massive. Le pays compte près de 73 000 cas enregistrés de (...)

- Décrypter / , ,

Journal d'un Covid+ : « J'ai retrouvé le goût, le goût de me battre contre l'incurie du gouvernement »

Par Pierre

Pierre, atteint du coronavirus, évoque les conditions dans lesquelles il l'a contracté et le dégoût que lui inspire le gouvernement.
Fin janvier : Un ami parisien dont le fils vit en Chine dans le Yunan, me raconte les premières mesures de confinement mises en place dans ce pays. J'ai du mal à y croire et me dis que pour qu'un pays autant tourné vers le commerce en vienne à prendre de telles décisions, la maladie doit être dangereuse. Je mets cela sur le compte de mon côté alarmiste, parce que (...)

- Témoignages / ,

« Ce qui est inédit, c'est que la plupart des gouvernements ont choisi d'arrêter l'économie pour sauver des vies »

Par Barnabé Binctin

De quoi la crise du coronavirus est-elle le nom ? D'un déséquilibre écologique, d'une nouvelle façon de penser le risque, d'un grand effondrement annoncé ? Qu'a-t-elle de véritablement inédit ? L'historien des sciences Jean-Baptiste Fressoz répond à quelques idées reçues sur le sujet. Entretien.
Basta ! : Peut-on considérer le coronavirus comme une crise d'ordre écologique ?
Jean-Baptiste Fressoz [1] : Le changement climatique et la crise environnementale sont suffisamment graves, il n'est pas nécessaire (...)

- Décrypter / , , , ,

La psychiatrie au temps du Covid-19 : l'hôpital se replie, une solidarité confinée s'organise

Par Mathieu Bellahsen

Ne pas sortir de sa chambre, limiter les interactions humaines… Ces règles pour lutter contre le coronavirus doivent aussi s'appliquer dans les hôpitaux psychiatriques, où le soin passe avant tout par l'humain. Comment font-ils ? Récit par Mathieu Bellahsen, psychiatre dans un secteur hospitalier de région parisienne. Son service a déjà plusieurs cas de Covid-19.
Depuis bientôt quinze jours, les équipes de psychiatrie, les patients et leurs familles ont du s'adapter à la situation nouvelle qu'impose (...)

- Débattre / ,

Pourquoi la France tarde-t-elle à pratiquer un dépistage massif du coronavirus ?

Par Sophie Chapelle

D'abord hostile à un dépistage massif du coronavirus, pourtant recommandé par l'OMS, le gouvernement a fait évoluer sa position. Préparer la levée du confinement nécessite de tester en masse pour éviter une seconde phase de contamination. Problème : comment surmonter l'actuelle pénurie et le manque de moyens industriels pour pratiquer des tests plus nombreux ?
Tester, tester, tester. C'est la consigne donnée, depuis mi-mars, par le président de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom (...)

- Décrypter / , , ,

Lettre ouverte de Brésiliens à Bolsonaro : « Il faut préserver les vies, peu en importe le prix »

Par Collectif

Des Brésiliens et Brésiliennes résidant à l'étranger publient « une lettre ouverte » adressée au président Jair Bolsonaro et dénonçant son irresponsabilité en refusant de prendre des mesures de protection pour la population.
Nous, citoyens et citoyennes brésiliennes résidant en France et ailleurs dans le monde, attentifs et préoccupés par l'actuelle pandémie, voulons exposer notre colère quant à la façon dont agit le gouvernement fédéral brésilien.
Nous avons été choqués par l'allocution télévisée au pays (...)

- ça bouge ! / , ,

Sans réquisition, les stocks d'anti-douleurs et de sédatifs seront épuisés en « quelques jours » dans les hôpitaux

Par Rachel Knaebel

Plusieurs organisations, dont les collectifs Inter-Hôpitaux, Inter-Urgences et Act Up-Paris, ont déposé le 30 mars une requête au Conseil d'État pour exiger des mesures d'urgences face aux manque de masques, mais aussi de médicaments pour traiter les patients Covid-19.
Les masques, les tests, les tenues de protections… partout en France, le matériel manque pour lutter contre le Covid-19. La menace d'une pénurie de certains médicaments pèse aussi, en particulier certains sédatifs et anti-douleurs (...)

- Décrypter / , ,

« J'ai le sentiment que nos vies ne valent pas grand chose » : ces assistantes maternelles âgées obligées de travailler

Par Nassira El Moaddem

Une assistante maternelle sur cinq a plus de 60 ans. Elles sont donc davantage vulnérables à de graves complications en cas de Covid-19. Certaines sont contraintes de continuer à garder les enfants en bas âge pour ne pas perdre leur salaire, parfois le seul de la famille. Elles le font « la boule au ventre ».
Nathalie* est angoissée. Cela s'entend rien qu'à sa voix. Six semaines qu'elle était en arrêt maladie mais la voilà qui doit reprendre le travail en début de semaine. À l'angoisse s'est ajoutée le (...)

- Décrypter / , , ,

Dans les îles grecques devenues camps de réfugiés, le coronavirus s'ajoute à l'abandon européen

Par Raphaël Goument

L'épidémie de coronavirus menace aussi les camps de réfugiés des îles grecques. Avec des dizaines de milliers de personnes qui y survivent sans accès suffisant à l'eau, aux douches, ni aux toilettes, ces camps risquent de se transformer en bombes sanitaires. Les ONG demandent leur évacuation, le gouvernement grec a décidé de les confiner. Reportage sur l'île de Chios avant le confinement.
Ils se sont donnés rendez-vous dans un petit appartement du centre-ville, à deux pas de la forteresse qui veille (...)

- Décrypter / , , ,

En niant la gravité de l'épidémie, Bolsonaro met les favelas et les peuples autochtones en grand danger

Par Ivan du Roy

Dans les quartiers pauvres des grandes villes brésiliennes, surpeuplés, le confinement est presque impossible. Les médecins demandent des moyens pour le service public de santé. Le président d'extrême droite, Jair Bolsonaro, rejette toute mesure de lutte contre la propagation du coronavirus.
« L'ironie, c'est que cette maladie a été amenée au Brésil par avion, par les riches, mais c'est chez les pauvres qu'elle va exploser. » L'alerte est lancée le 23 mars par Paulo Buss, médecin pédiatre et responsable (...)

- Décrypter / , , , , ,

La détresse des personnels des Ehpad : « Nous avons l'impression que nos anciens vont être sacrifiés »

Par Hugo Boursier (Politis), Rachel Knaebel

Comme à l'hôpital, les soignants des maisons de retraites demandent depuis plusieurs années des moyens suffisants pour faire correctement leur travail. Aujourd'hui, le coronavirus menace aussi la santé des personnels, souvent laissés sans équipements adéquats. Plusieurs dizaines de résidents sont déjà décédés.
« Je suis soulagée, je suis négative. » Marie-Christine, infirmière et cadre de santé dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Normandie, craignait d'être (...)

- Résister / , , , , ,

Dans les centrales nucléaires, « la situation pourrait se tendre si l'on est nombreux à être malades en même temps »

Par Nolwenn Weiler

Les centrales nucléaires fonctionnent à effectifs réduits pour éviter la propagation du virus. Pour maintenir la continuité de la production d'électricité, EDF s'appuie largement sur les sous-traitants, inquiets pour leur santé, peu reconnus et mal payés.
Comment la crise sanitaire du covid-19 est-elle gérée au sein des installations nucléaires ? L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a fait savoir, le 26 mars, que les installations nucléaires « dont le fonctionnement n'est pas indispensable à la continuité de (...)

- Décrypter / , , , ,

« Pour Emmanuel Macron, tout l'enjeu consiste à sauver le capitalisme sanitaire et ses grandes industries »

Par Barnabé Binctin

Après avoir évoqué le retour d'un « État-providence », Emmanuel Macron vient d'annoncer un « plan massif d'investissement pour notre hôpital ». De quoi, enfin, répondre aux revendications des soignants mobilisés depuis plus d'un an à ce sujet ? Rien n'est moins sûr à en croire Pierre-André Juven, sociologue de la santé publique, qui met en garde contre les discours en trompe-l'œil. Entretien.
Basta ! : Dans votre livre La casse du siècle. À propos des réformes de l'hôpital public, vous dénoncez le détricotage (...)

- Décrypter / , , , , ,

L'alimentation en circuits courts permet de s'approvisionner avec moins de risque de contagion

Par Sophie Chapelle

Face à la décision du gouvernement d'interdire les marchés, des producteurs et des consommateurs s'organisent pour faire vivre les circuits courts. Une carte met en relation les producteurs et les magasins à proximité. Des dispositions sont prises pour assurer les distributions dans les meilleures conditions.
Interdiction des marchés, couverts ou non. L'annonce d'Édouard Philippe le 23 mars représente une catastrophe sociale et économique pour bon nombre de productrices et producteurs agricoles. Cette (...)

- Inventer / , , ,

Nicolas, préparateur de commandes : « On est pris d'assaut, c'est la folie »

Par Victor Le Boisselier (Politis)

Le monde est en pause, mais eux continuent de s'activer. Et de prendre des risques. En ces temps d'épidémie, découvrez la vie et le travail de ceux qui ne sont pas confinés. Aujourd'hui Nicolas, 23 ans, préparateur de commandes surpassé. #Lesdéconfinés, une série à suivre sur Politis et Basta !
C'est la folie. On est complètement pris d'assaut depuis quelques semaines. D'habitude, je fais 12 heures par semaine, parfois quelques heures supplémentaires, dans un entrepôt ouvert de 6h à 20h30, en banlieue (...)

- Témoignages /

Outils de partage, plateformes d'entraide, espaces de décompression : comment ne pas s'enfermer dans le confinement

Par Juliette Rousseau

« Le confinement ne doit pas être seulement un truc individuel où chacun reste enfermé chez soi. » Pour éviter le repli sur soi, de nombreuses initiatives en ligne se développent pour continuer à agir et aider autrui.
Des pays où le confinement social a commencé avant la France nous parviennent les images et les récits d'une multitude de gestes de solidarité face à la pandémie de Covid-19 et à l'isolement qu'elle impose. Entre voisins, habitants d'un même quartier ou d'un même territoire, on s'apporte aide (...)

- Résister /

« On cherche à organiser la solidarité sans être dans l'illégalité » : comment l'entraide se généralise

Par Juliette Rousseau

Face à l'impréparation du gouvernement pour prendre soin des personnes vulnérables, des réseaux de solidarité se mettent en place un peu partout en France, s'appuyant souvent sur les mobilisations sociales et écologiques pré-existantes. Quand des zadistes et des militants pallient l'incurie de l'État...
Dans les périodes de cataclysme, des idées qui pouvaient sembler irréalistes il y a peu sont désormais perçues comme les seules façons de sortir de la crise, rappelle l'auteure et journaliste canadienne (...)

- Inventer / , , ,

Etat d'urgence sanitaire : « Augmenter le temps de travail revient à mettre en danger la population ! »

Par Rachel Knaebel

La loi instaurant un « état d'urgence sanitaire » a été adoptée ce 22 mars au Parlement. Elle attribue des pouvoirs exceptionnels au gouvernement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, ainsi qu'aux employeurs pour déroger au droit du travail. Précisions avec Sophie Binet, de la CGT.
Députés et sénateurs se sont mis d'accord ce 22 mars sur la version finale de la loi instaurant un « état d'urgence sanitaire » pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. La loi met en place un régime d'exception, d'abord (...)

- Résister / , , ,

Oxygène médical : les ouvriers de l'usine Luxfer appellent à une réouverture d'urgence

Par Nadia Sweeny

Manquera-t-on bientôt de bouteilles d'oxygène pour soigner les malades atteints du Covid-19 ? C'est l'alerte lancée par les ex-salariés de Luxfer, seule usine en France à fabriquer des bouteilles d'oxygène médical, jusqu'à sa fermeture en 2019. Des voix s'élèvent pour demander sa réouverture et sa nationalisation.
C'est l'histoire d'une fermeture d'usine comme on en voit trop souvent : une multinationale, propriété de fonds de pensions, qui spécule sur les prix de sa production. Un choix stratégique de fermer (...)

- Résister /

Camille, policier : « On sait qu'on va être contaminés, mais on ne sait pas quand »

Par Rédaction

Le monde est en pause, mais eux continuent de s'activer. Et de prendre des risques. En ces temps d'épidémie, découvrez la vie et le travail de ceux qui ne sont pas confinés. Aujourd'hui Camille*, policier. #Lesdéconfinés, une série à suivre sur Politis et Basta !
J'étais au commissariat, jeudi 12 mars, quand le Président a tenu son allocution. Comme tous les Français, on était scotchés devant ses annonces. Mais pour une simple raison : en amont, nous n'avions reçu absolument aucune information. Pas (...)

- Témoignages /

Esperanza, aide-soignante : « On nous demande de fabriquer nos propres masques »

Par Hugo Boursier (Collectif Focus)

Le monde est en pause, mais eux continuent de s'activer. Et de prendre des risques. En ces temps d'épidémie, découvrez la vie et le travail de ceux qui ne sont pas confinés. Aujourd'hui Esperanza, aide-soignante dans un hôpital francilien. #Lesdéconfinés, une série à suivre sur Politis et Basta !
Je travaille comme aide-soignante dans un centre hospitalier en Essonne. Pour le moment, on reçoit les patients des hôpitaux de Paris, pour les vider au maximum. Mais on accueille aussi des personnes atteintes (...)

- Témoignages /

Centres de rétention et prisons : la France reproduit la passivité italienne

Par Olivier Favier

Dans les prisons françaises en surpopulation constante, l'irruption du coronavirus aggrave une situation sanitaire parfois déjà désastreuse. Comme depuis un mois et demi, le gouvernement tarde à agir, mettant en danger personnel pénitentiaire et détenus.
Le premier malade européen du coronavirus n'ayant jamais voyagé en Chine meurt le 21 février dernier. Il est Italien et le gouvernement à Rome prend les décisions avec retard. Les spécialistes ne tardent pas à remarquer que la situation sanitaire (...)

- Décrypter / , , ,

Et maintenant on culpabilise les citoyens

Par Marco Bersani

« Une des stratégies les plus efficaces mises en œuvre dans toute situation d'urgence par les pouvoirs forts consiste à culpabiliser les individus pour obtenir d'eux qu'ils intériorisent la narration dominante sur les événements en cours, afin d'éviter toute forme de rébellion envers l'ordre constitué. » Une tribune venue d'Italie qui s'applique à ce qui se joue aujourd'hui en France.
Une des stratégies les plus efficaces mises en œuvre dans toute situation d'urgence par les pouvoirs forts consiste à (...)

- Débattre / , ,

« Masques périmés, blouses dépareillées récupérées, demi-dose de gel, l'ambiance au cabinet est lunaire »

Par Une jeune médecin

Voici le témoignage d'une jeune médecin en dernière année d'internat à Abbeville (Somme). Elle relate son quotidien dans un cabinet de médecin généraliste confronté à la pénurie de matériel de protection. Sa colère aussi, face à l'incohérence des mesures prises par le gouvernement et aux comportements égoïstes.
Les grands médias publient tous leurs journaux de confinement. Mon dieu. On lit l'enfer de devoir cacher sa voiture immatriculée 75 dans le petit village où l'on est parti se confiner, et propager ses (...)

- Témoignages / ,

Confinement : il faut un plan d'urgence pour protéger les femmes et les enfants des violences domestiques

Par Collectif

Le confinement en place en France depuis la semaine dernière risque de mettre en danger les femmes et enfants confrontés à des conjoints et pères violent. Une pétition demande au gouvernement de déclencher des mesures immédiates.
Pour les femmes et les enfants qui sont confiné.e.s avec un conjoint ou père violent, le danger n'est pas qu'en dehors de leur domicile. En Chine, avec le Coronavirus, les violences au sein du couple ont explosé (voir cet article en anglais). Les violences ne sont pas une (...)

- ça bouge ! / ,

Dans les cliniques privées : les soignants attendent des masques, les actionnaires des compensations

Par Chloé Dubois, Rachel Knaebel

Dans la situation d'urgence sanitaire, les cliniques privées à but lucratif sont appelées à annuler leurs interventions non urgentes et à accompagner l'hôpital public pour l'accueil des patients Covid-19. Quel sera le prix à payer pour ces « réquisitions » ?
Face à la vague de nouveaux cas sévères de Covid-19 qui s'annonce et à l'impérieux besoin de places en réanimation, les cliniques privées de France sont mises à contribution. C'est une demande expresse du ministère de la Santé et de ses agences régionales (...)

- Décrypter / , , , ,

« Dans mon lycée, 40 % des élèves n'ont pas accès à un ordinateur » : l'épidémie creuse les inégalités scolaires

Par Guy Pichard

« Nous sommes prêts », a répété le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer dès l'annonce de la fermeture des établissements scolaires, vantant la « continuité pédagogique » permise par l'enseignement à distance. Une fois de plus, le ministre est en total décalage avec la réalité du terrain, même si les choses s'améliorent grâce au travail des enseignants.
Les images d'élèves se filmant en liesse à l'annonce de la fermeture des écoles ont fait le tour de certains médias pour finalement ne rien (...)

- Résister / , , , ,

Une petite entreprise textile de Lozère décide de fabriquer gratuitement des masques contre le Covid-19

Par Thomas Cantaloube

Loin des annonces de certains gros industriels, l'Atelier Tuffery s'est lancé bénévolement dans la confection de masques pour pallier aux défaillances d'approvisionnement. Une décision conforme aux valeurs défendues par la PME : production éthique et locale, respectueuse de l'environnement.
Tout a commencé par une réunion d'équipe le matin du 16 mars, premier jour de fermeture des écoles, quelques heures avant que le président de la République n'annonce le confinement généralisé. À l'Atelier Tuffery, à (...)

- Inventer / , ,

« En matière d'information scientifique, la gestion de la crise actuelle a été un fiasco »

Par Rachel Knaebel

Comment naissent et se répandent les épidémies ? Pourquoi et comment les nouvelles maladies transforment-elles les sociétés ? « Une maladie épidémique, c'est un phénomène social global », rappelle l'historien des sciences biologiques Laurent-Henri Vignaud. Entretien.
Basta ! : Pourquoi les nouveaux virus semblent-ils provenir pour la plupart d'Orient ? C'est le cas des maladies récentes comme le Covid-19, les syndromes respiratoires – Sras (parti de Chine fin 2002) ou Mers (détecté pour la première fois (...)

- Décrypter / , , ,

« Jamais le scandale n'a été si palpable : nous jouons notre vie pendant qu'eux gèrent l'économie »

Par Collectif

« Face à la pandémie, retournons la stratégie du choc en déferlante de solidarité ! », appelle une tribune publiée par plusieurs médias indépendants, dont Basta !. Elle est signée par plus de 230 médecins, infirmier.e.s., psychologues, enseignant.e.s, comédien.ne.s, paysan.ne.s, artistes, chercheuses, scientifiques, musicien.ne.s, syndicalistes, éditeurs, libraires… qui appellent à s'auto-organiser face à la pandémie de Covid-19, révélatrice de bien des dysfonctionnements, des inégalités et de l'incurie (...)

- Débattre / , , ,

Comment soutenir les librairies indépendantes face à la concurrence déloyale d'Amazon

Par Solani Bourébi

Avec le confinement, le commerce en ligne est en pleine explosion. Une aubaine pour Amazon qui se taille la part du lion, au détriment des librairies et des petits commerces. « L'enjeu, aujourd'hui, c'est bien de demander à Amazon, FNAC et aux hypermarchés de se cantonner aux ventes de produits alimentaires » soulignent des libraires indépendants. Voici une série d'alternatives pour les soutenir.
S'il fait le malheur des uns, le confinement et le « shut down » de l'économie locale offrent une (...)

- ça bouge ! / ,

« Quand un virus émerge, on demande aux chercheurs de trouver une solution pour le lendemain, ensuite on oublie »

Par Bruno Canard/Université ouverte

Bruno Canard, directeur de recherche au CNRS, travaille depuis vingt ans sur les coronavirus. Avec très peu de moyens. Il est en colère contre les pouvoirs publics qui se sont désengagés de ces grands projets de recherche, et dont on semble (re)découvrir aujourd'hui le caractère vital pour nos sociétés alors qu'Emmanuel Macron annonce « augmenter de 5 milliards d'euros notre effort de recherche ».
Cette tribune a été initialement publiée sur le site Université ouverte, le 4 mars 2020.
« Je suis Bruno (...)

- Débattre / ,

Pendant l'épidémie et le confinement, le droit du travail continue de s'appliquer !

Par Nolwenn Weiler

Entreprises à l'arrêt, télétravail, chômage partiel... Beaucoup de salariés voient leur situation évoluer depuis quelques jours. D'autres continuent d'être mis en danger par leur employeur. Mode d'emploi pour période de crise, à usage des salariés.
« Depuis le confinement, rien n'a changé, on a reçu des ordres : respecter les distances d'un mètre, ne pas se serrer la main… Mais aucun dispositif n'a été mis en place pour se protéger et protéger les autres, on n'a pas de gel, pas de gants ni de masque », (...)

- Résister / , ,

Covid-19 : pourquoi n'arrivons nous pas à agir de même pour les autres menaces sanitaires ?

Par Collectif Malgré Tout

Des mesures radicales sont en train d'être prises par plusieurs pays pour protéger les populations contre le COVID-19. « Ces mêmes mesures dont on nous dit pourtant depuis une décennie qu'elles sont impossibles » lorsqu'il s'agit de réchauffement climatique, de pesticides ou de perturbateurs endocriniens, souligne le Collectif Malgré Tout, investi sur les pratiques de résistance et de contre-pouvoir.
Disons-le clairement, nous n'avons strictement aucune idée de ce que nous sommes en train de vivre. Et (...)

- Débattre / ,

Pénurie de masques face au Covid-19 : la faillite des gouvernements successifs dans la gestion des stocks

Par Sophie Chapelle

Face à la pénurie, le gouvernement a commandé en urgence 200 millions de masques dits FFP2, indispensables pour protéger les personnels soignants des hôpitaux ou des cabinets médicaux. Pourquoi avoir attendu plus d'un mois après le début de l'épidémie ? Pourquoi la France ne dispose-t-elle que de stocks stratégiques restreints ? Explications.
« Ce qu'il faut résoudre, absolument résoudre, c'est la question des masques. » Philippe Juvin est chef du service des urgences de l'hôpital Georges Pompidou à Paris. (...)

- Décrypter / , ,

« À la frontière gréco-turque, la xénophobie et le racisme tuent ! »

Par Collectif

La pandémie n'empêche pas d'autres drames de se dérouler. Police et armée grecques, avec comme auxiliaires des militants d'extrême droite, interdisent à des réfugiés d'accéder en Europe, violant les droits les plus élémentaires. Des dizaines d'organisations dénoncent cette situation.
Depuis plusieurs jours, des personnes meurent à la frontière gréco-turque ! Cette situation est la conséquence directe de choix politiques opérés par les dirigeants européens qui voudraient boucler les frontières de l'Union (...)

- ça bouge ! / ,

« Rester confiné chez soi, sur son canapé, n'a strictement rien à voir avec une période de guerre »

Par Maxime Combes

Les mots ont un sens. « La pandémie à laquelle nous sommes confrontés exige des mesures plutôt opposées à un temps de guerre » explique l'économiste et chroniqueur de Basta ! Maxime Combes dans cette tribune.
Non, nous ne sommes pas en guerre. Nous sommes en pandémie
« Nous sommes en guerre ». A six reprises, lors de son allocution, Emmanuel Macron a utilisé la même expression, en essayant de prendre un ton martial. L'anaphore voulait marquer les esprits et provoquer un effet de sidération. Avec deux (...)

- Chroniques / , ,

Les caissières, largement exposées au coronavirus, oubliées de la « guerre » annoncée par Macron

Par Nolwenn Weiler

Au contact de centaines de personnes chaque jour, et pas toujours protégés, les salariés de la distribution alimentaire s'inquiètent de leurs conditions de travail trop souvent « indigentes » face aux dangers de propagation et de contamination du Covid-19.
Elles ne portent bien souvent pas de masques, croisent des centaines de personnes chaque jour, manipulent des produits saisis par des centaines de clients, encaissent des pièces de monnaie qui ont été touchées des milliers de fois, sans avoir (...)

- Résister / , , , ,

Covid-19 : n'oublions pas les populations vulnérables

Par Médecins du Monde

Face aux mesures prises par les autorités, Médecins du Monde rappelle la nécessité absolue de protéger les populations vulnérables et de renforcer les moyens alloués à l'hôpital public. Tribune.
En tant qu'ONG médicale intervenant auprès des plus vulnérables, Médecins du Monde est pleinement mobilisée face à cette épidémie de coronavirus. Nous faisons de la santé de nos bénéficiaires et de nos équipes une priorité. Nous appliquons les instructions et recommandations de la Direction générale de la santé et (...)

- Débattre / , , , ,

Des scientifiques en garde à vue pour avoir dénoncé l'inaction climatique

Par Sophie Chapelle

A la veille du premier tour des municipales, trois scientifiques ont été placés en garde à vue après avoir participé à une action où ils alertaient sur le manque de mesures face au changement climatique.
Trois scientifiques et neuf militants ont passé près de 24 heures en garde à vue entre le 13 et le 14 mars. A la veille du premier tour des municipales, une action « démasquons Macron » visant à dresser le vrai bilan écologique et social du gouvernement s'est déroulée à proximité de l'Élysée, avec les (...)

- En bref / , ,

Municipales : la poussée des écologistes et des listes d'alliance à gauche contrariée par le coronavirus

Par Barnabé Binctin

Rarement une soirée électorale n'a connu aussi peu d'effusions de joie. Face à la crise sanitaire de grande ampleur, l'heure n'est pas à la célébration pour les gagnants du premier tour. Parmi eux, les écologistes et les listes d'union des gauches.
Il est toujours difficile de tirer de grands enseignements politiques des scrutins municipaux, en raison des contextes locaux très différenciés. Cette fois, c'est une crise sanitaire mondiale qui rend la tâche ardue, pour ne pas dire impossible : le (...)

- Décrypter / , , ,

Face au coronavirus, les femmes davantage en première ligne que les hommes

Par Rachel Knaebel

La revue médicale The Lancet appelle les gouvernements à prendre en compte les conséquences particulières du coronavirus sur les femmes.
Les hommes auraient plus de risques que les femmes de mourir du Covid-19, selon les données encore parcellaires à disposition. Mais ce sont les femmes qui sont en première ligne pour affronter l'épidémie. Elles composent l'essentiel des personnels soignants, au contact direct des malades, et courent donc davantage le risque d'être infectées.
« Des données (...)

- Décrypter / , , ,

« Si Babacar avait été blanc, ils auraient cherché à le maîtriser, mais ils sont venus en mode guerrier »

Par Juliette Rousseau

Avec la mort de son frère Babacar, en 2015, la vie d'Awa Gueye bascule. D'abord isolée, la jeune femme prend conscience, au fil des rencontres et des solidarités qui s'esquissent, de la dimension plus universelle de sa lutte. Portrait. Ce portrait d'Awa Gueye fait suite à notre contre-enquête sur les circonstances de la mort de son frère, tué par des policiers, et publiée le 11 mars. A lire ici.
On la rencontre plusieurs fois, en face à face, dans l'intimité de son appartement et lors de moments (...)

- Résister / , ,

La pandémie de Covid-19 va-t-elle mettre fin à trois décennies d'austérité imposée à l'hôpital ?

Par Ivan du Roy, Rachel Knaebel

Le gouvernement Macron n'est pas le seul responsable de la situation d'abandon de l'hôpital public. Trente ans de politiques de réduction des dépenses l'ont mis à genoux, malgré les alertes des personnels soignants.
« Ce que révèle cette pandémie, c'est qu'il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché », a déclaré Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du 12 mars. « La santé n'a pas de prix. Le gouvernement mobilisera tous les moyens financiers nécessaires pour (...)

- Décrypter / , , , ,

Coronavirus : « Pourquoi demander à la population de rester à la maison si on met à la rue les personnes vulnérables »

Par Collectif

Les expulsions de logement et les coupures d'énergie reprendront ce 1er avril pour les personnes qui ont des difficultés à payer leurs échéances. Alors que la crise sanitaire liée au Covid-19 s'intensifie, l'association Droit au logement demande des mesures d'urgence au gouvernement, qui vient d'en prendre pour les entreprises. Des mobilisations sont prévues le 28 mars. Voici leur appel.
Mise à jour : lors de son allocution le 12 mars, Emmanuel Macron a annoncé un report de la fin de la trêve hivernale (...)

- ça bouge ! / , , ,
❌