Lateo.net - Flux RSS en pagaille (pour en ajouter : @ moi)

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 27 janvier 2020Journal du Geek

Coronavirus : cette IA avait lancé l’alerte en amont

Par Remi Lou

Le coronavirus, le vecteur du virus du SRAS.Le coronavirus est actuellement sur toutes les lèvres. Originaire de la ville de Wuhan en Chine, épicentre de la contamination, le virus est parvenu à se glisser jusqu’à la France, les États-Unis, le Japon, la Malaisie, la Thaïlande, et même l’Australie. Le bilan provisoire fait état de plus de 80 morts et 3000 cas de contamination avérés, dont 3 en France. Des mesures de précautions drastiques ont été prises en Chine afin de limiter au maximum la propagation du virus, presque un mois après son apparition.

L’OMS a averti pour la première fois le public de l’émergence de ce virus le 9 janvier 2020, quand les CDC américains faisaient état de la situation dès le 6 janvier. Comme le révèle Wired,  une IA avait cependant alerté sur la menace plusieurs jours avant. Celle-ci avait en effet prévenu de l’épidémie naissante dès le 31 décembre 2019. L’intelligence artificielle en question porte le nom de BlueDot, et a été créée au Canada en 2014 par l’entreprise du même nom dont le credo est « l’analyse de la big data pour suivre et anticiper la propagation des maladies infectieuses les plus dangereuses au monde. » Si elle a réussi à se montrer plus rapide que des institutions comme l’OMS, ce serait notamment lié au fait qu’elle ne se base pas que sur des partages d’informations entre les responsables chinois et les services de santé, mais va puiser sur le web divers éléments permettant de détecter « d’éventuelles épidémies » en scrutant des « petits murmures sur des forums ou des blogs ».

« Nous savons que les gouvernements ne sont pas obligés de fournir des informations en temps opportun » explique Kamran Khan, le fondateur de BlueDot, tout en soulignant que les sources retenues par l’algorithme ne proviennent pas des réseaux sociaux, car les informations y sont trop confuses. BlueDot a en revanche accès à des informations bien plus pertinentes dans le cas d’une épidémie, comme les données des compagnies aériennes, ce qui permet de prédire avec exactitude vers où les personnes supposément infectés pourraient se rendre. C’est comme ça que l’IA a pu prédire, avant même que les cas ne soient avérés, que le virus allait se retrouver à Bangkok, Séoul, Taipei et Tokyo peu après son apparition à Wuhan.

L’entreprise, qui compte actuellement 40 employés, fournie par la suite les résultats à ses clients, mais aussi aux responsables de santé publique dans une douzaine de pays, dont les États-Unis et le Canada. « Nous avons de plus en plus accès à des données que nous pouvons utiliser pour générer des informations et les diffuser plus rapidement que les maladies ne se propagent » précise le fondateur de BlueDot, en soulignant l’intérêt des modèles prédictifs comme celui utilisé par cette IA afin d’enrayer la propagation de nouveaux virus.

[Prise en main] Creative Pebble V2 : des petites enceintes à très bon prix !

Par Elisa

Spécialisé dans le matériel audio, Creative propose également des enceintes et haut-parleurs pour ordinateurs, comme les Pebble V2. Si leur design ne change pas énormément par rapport au modèle précédent, les Creative Pebble, on remarque tout de même quelques petites améliorations.

On remarque directement le design simple et sympa de ces enceintes Creative : petites et rondes, noires avec une touche de doré à l’intérieur des haut-parleurs. Elles se fondent parfaitement dans un espace, tels des objets déco, et conviennent pour un espace de travail, un bureau, pour regarder ses séries ou film depuis son ordi. Nous sommes personnellement plus habitués à utiliser un périphérique audio comme des écouteurs un casque, ou directement les haut-parleurs de notre ordinateur, mais ces petites enceintes nous ont surtout convaincus pour un usage multimédia et montage vidéo/audio.

Les Pebble V2 n’ont pas besoin de prise électrique puisqu’elles sont dotées de deux câbles : un USB-C qui est le câble d’alimentation et un jack 3,5mm. Si votre appareil ne dispose pas de prise USB-C, pas de panique : les enceintes sont également fournies avec un convertisseur USB-C vers USB-A. En plus de ces deux fils, les enceintes sont reliées entre elles par un troisième câble de 1,35m, contre 1,20m pour la version Pebble précédente. Et on vous avoue que le USB-C plus le jack plus le câble reliant les deux enceintes, ça fait beaucoup de fils sur l’espace de travail.

Lorsqu’elles sont situées de part et d’autre du PC, les Pebble V2 offrent une bonne écoute immersive grâce à leur inclinaison de 45°. Sur l’un des haut-parleurs, on trouve la molette qui règle le volume du son, ainsi qu’un interrupteur pour régler le gain, situé en dessous. En usage, on a été agréablement surpris par le rendu des Pebble V2 car, même poussé à fond, le son n’est pas étouffé ni déformé. On a pu écouter des musiques et regarder des vidéos avec un son correct et immersif. Elles disposent d’une puissance de sortie de 8 watts RMS, qui peut être poussée jusqu’à 16 watts RMS, contrairement au premier modèle Pebble qui avait une puissance n’allant qu’à 4,4 watts.

Creative Pebble V2 - Enceintes...
  • IDÉAL POUR LES BUREAUX MINIMALISTES | Avec un design sobre et contemporain à l'esprit, les...
  • CONNECTIVITÉ USB TYPE-C DE DERNIÈRE GÉNÉRATION | Pebble V2 intègrent les dernières...
  • COMMUTATEUR DE GAIN INTÉGRÉ POUR UNE PUISSANCE AUDIO AMPLIFIÉE | Jusqu'à 2 fois plus...
  • HAUT-PARLEURS 2" PUISSANTS À LARGE BANDE ET RADIATORS PASSIFS | Doté de haut-parleurs...
24,99 EUR
Vérifier le prix

Amazon : 300 employés s’allient pour protester contre le règlement intérieur

Par Remi Lou

« Cette action a été menée pour protester contre le règlement récemment rafraîchi, qui interdit aux employés de s’exprimer publiquement sur les activités de l’entreprise sans autorisation préalable » a indiqué ce dimanche 26 janvier le groupe Amazon Employees for Climate Justice (AECJ) sur le site Medium. Quelque 300 employés d’Amazon (le groupe en compte 650 000 à travers le monde) ont ainsi fait part de leurs critiques envers la firme fondée par Jeff Bezos, qui a récemment émis un nouveau règlement les empêchant de mentionner publiquement les activités de l’entreprise. « En tant qu’employés d’Amazon, nous sommes responsables, non seulement du succès de l’entreprise mais aussi de son impact. C’est notre responsabilité morale de parler haut et fort et les changements dans le règlement nous empêchent d’exercer cette responsabilité » peut-on ainsi lire de la part d’une ingénieure informatique de la firme.

Toutefois, si le sujet de la protestation est avant tout de critiquer la décision d’Amazon de vouloir faire taire ses employés, le groupe AECJ n’oublie pas sa vocation première et déplore les ambitions écologiques de la firme. Si Jeff Bezos a bien pris des engagements en ce qui concerne la lutte contre le réchauffement climatique le 19 septembre dernier, en indiquant vouloir atteindre la neutralité carbone d’ici 2040, le groupe AECJ n’estime pas cela suffisant et réclame un même objectif dix ans plus tôt, soit d’ici la fin de la décennie en cours. De nombreux témoignages critiquent en effet certaines décisions d’Amazon comme la montée en puissance des services de « cloud » de l’entreprise, un réseau logistique afin d’assurer des transports de plus en plus rapides, ou encore la mise à disposition des technologies d’IA d’Amazon au service du secteur pétrolier.

Bien qu’Amazon n’ait pas donné de réponse officielle à ce témoignage provenant de ses employés, Franceinfo note que le Washington Post – un média appartenant à Jeff Bezos – est parvenu à s’entretenir avec un porte-parole qui indique qu’Amazon met à disposition différentes plateformes pour permettre à ses employés d’interagir en interne. Notons pour finir que ce type de règle, appelé devoir de réserve, est relativement courant en entreprise.

Windows 7 : Microsoft livrera une dernière mise à jour à cause d’un bug

Par Remi Lou
Crédits : Microsoft

Après plus de 10 ans de bons et loyaux services, Windows 7 n’est désormais plus pris en charge par Microsoft depuis le 14 janvier 2020. Concrètement, si les ordinateurs tournant sous Windows 7 fonctionneront toujours, cela signifie que la firme de Redmond ne fournira plus de mises à jour et de correctif de sécurité, les rendant de moins en moins sûrs à mesure que de nouvelles failles de sécurité seront découvertes. Tout du moins, c’est ce qui était prévu, puisque Microsoft devrait bel et bien fournir une ultime mise à jour aux utilisateurs d’ordinateurs Windows 7, et ce même si le support de l’OS est officiellement terminé.

Si Microsoft est contraint de se pencher à nouveau sur Windows 7, ce n’est pas pour corriger une récente faille de sécurité, mais plutôt pour remédier à un simple bug de fond d’écran que l’entreprise a elle-même introduit avec son ultime mise à jour. « Après l’installation de KB4534310 [ndlr : celle qui était censée être la dernière mise à jour de Windows 7], le fond d’écran de votre bureau peut s’afficher en noir lorsqu’il est réglé sur ‘étirer’ » explique Microsoft. Initialement, la firme de Redmond aurait dû fournir ce correctif à ceux qui bénéficient d’un prolongement du support de Windows 7, à l’instar des entreprises, qui peuvent profiter des correctifs à venir moyennant finances. Ce support étendu coûte en effet de 25 à 50 dollars par machine, et le prix va doubler chaque année jusqu’à 2022. Sauf que, pour éviter de laisser les utilisateurs de Windows 7 coincé à jamais avec ce bug de fond d’écran et avec la seule possibilité de payer pour s’en débarrasser, la firme a décidé d’étendre cette mise à jour à tous les ordinateurs Windows 7 et Windows Server 2008 R2 SP1. Cette mise à jour devrait être introduite prochainement pour tous les utilisateurs de Windows 7, bien qu’aucune date précise n’a été annoncée.

Windows 10 Home Famille 32/64...
  • - Clé USB 3.0
  • - Licence à vie pour 1 utilisateur
  • - Plus de sécurité intégrée
  • - Multitâche avec la possibilité de prendre quatre choses sur un seul écran
94,00 EUR
Vérifier le prix

Netflix : premier trailer pour la série Ghost in the Shell

Par Julie Hay
Netflix
Netflix

À quelques mois de la sortie de Ghost in the Shell : SAC_2045, Netflix dévoile un premier trailer explosif. Prévue pour avril 2020, la série animée sera l’occasion pour les fans des mangas de Masamune Shirow de retrouver l’intégralité du casting original. Ainsi, Atsushi Nakanaka reviendra sous les traits du major Motoko Kusanagi et Akio Takatsuka dans la peau de Bato. Hirota Takaji complète la liste, toujours dans la peau de Togusa.

En 1945, le monde est entré dans une guerre durable. Embauchés comme mercenaires, les anciens membres de la section 9 de l’élite japonaise sont confrontés à l’apparition soudaine d’un “post-humain”, un être à l’intelligence et aux capacités physiques extraordinaires. Cette nouvelle série fait donc un saut dans le temps et nous transportera après l’intrigue des mangas originaux.

Après un volet cinématographique controversé, les fans de l’univers du manga de Masamune Shirow sont impatients de retrouver les personnages. Le premier teaser, dévoilé en octobre, était loin d’avoir eu le succès escompté et comptait plus de dislikes que de likes sur Youtube. La cause de ce désamour, les designs et le choix de la 3DCG, qui donne aux protagonistes un look un brin désuet. Les commentaires sous cette nouvelles vidéo ne sont pas toujours très tendres non plus (“On dirait une cinématique de PS2, mais avec un éclairage encore pire »). 

Pour diriger le projet, la plateforme fait confiance à Kenji Kamiyama. Le réalisateur avait déjà travaillé sur Ghost in the Shell : Stand Alone Complex entre 2003 et 2004 et sur Ghost in the Shell: S.A.C Solid State Society 3D en 2011. Reste à voir si Netflix réussira à combler les fans de la saga débutée en 1989. Réponse en avril prochain sur la plateforme.

Promo
Ghost in the Shell : Stand...
  • All Anime (06/14/2019)
  • Blu-ray, Tous publics
  • Temps de fonctionnement: 1300 minutes
  • Français, Japonais
60,19 EUR −2,34 EUR 57,85 EUR
Vérifier le prix

Virus en Chine : quelles mesures de protection sont en place en France ?

Par Felix Gouty

Un médecin avec un masque dans un laboratoire.

Ce weekend, des voyageurs revenus de Chine ont dévoilé à différents médias la façon dont ils avaient été pris en charge à leur retour en France. Plusieurs se sont étonnés des mesures mises en place pour prévenir la diffusion du coronavirus 2019-nCOV suggérant que les contrôles étaient somme toute assez faibles. Pour y voir plus clair sur le sujet, nous avons dressé un bilan des mesures mises en place. Rappelons avant de s’y pencher, qu’à ce jour, le bilan de cette nouvelle maladie qui rappelle le SRAS (ou Syndrome respiratoire aigu sévère) s’élève à 80 morts confirmés, en Chine uniquement, et près de 3 000 d’individus contaminés. Trois d’entre eux sont actuellement en quarantaine en France, un à Bordeaux et deux à Paris. Tous étaient revenus d’un séjour à Wuhan, épicentre de l’épidémie. Suite à l’intervention de l’Organisation mondiale de la santé jeudi dernier, le gouvernement chinois a enclenché un grand nombre de procédures pour limiter la propagation du virus sur son territoire et à l’international : construction en urgence d’hôpitaux pour accueillir les personnes infectées, mises en confinement de plusieurs communes, etc.

En France, les autorités de santé se veulent rassurantes. La ministre de la santé, Agnès Buzin, a expliqué la raison de l’absence de caméras thermiques (utilisées pour identifier des personnes fiévreuses, donc potentiellement malades) dans les aéroports. D’après elle, un tel diagnostic pourrait être faussé par l’épidémie de grippe saisonnière en cours. « La plus appropriée des solutions est de donner une information aux passagers, ce que nous faisons, par papier, en trois langues », a affirmé la ministre. Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a par ailleurs annoncé la mise en œuvre d’un rapatriement spécial en France pour ses ressortissants en Chine en milieu de semaine.

Équipes médicales préparées

A Paris, l’hôpital Bichat et l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière assurent disposer chacun de sept chambres d’isolement adaptées pour les individus contaminés. Depuis la première épidémie de SRAS en 2002-2003, leurs équipes médicales seraient déjà préalablement formées à une telle situation. L’hôpital Bichat a récemment annoncé mettre en place un dispositif d’analyse directement sur place, pour accélérer les évaluations et éventuels examens biologiques. Par ailleurs, les consignes du ministère de la santé sont claires. Une personne présentant des syndromes potentiellement liés au virus, revenant d’un voyage en Chine ou ayant croisé des personnes rentrant du pays ne doit pas se rendre aux urgences, où elle pourrait transmettre le virus à d’autres individus. Elle doit appeler le SAMU via le 15 afin d’entrer en contact avec un médecin régulateur. Si celui-ci estime qu’il y a un risque (forte fièvre, détresse respiratoire importante et lien direct ou indirect avec la ville de Wuhan), une équipe médicale viendra emmener cette personne directement à l’hôpital où elle sera évaluée. Pour rappel, le coronavirus 2019-nCoV se transmet uniquement par postillons ou par contact prolongé avec une personne infectée.

La Space Force américaine a-t-elle plagié Star Trek ?

Par Julie Hay
Space Force – Star Trek

Vendredi 24 janvier, Donald Trump a dévoilé le logo de Space Force, son armée spatiale chargée d’améliorer la protection des satellites américains. “Après consultation avec les dirigeants de nos forces militaires, je suis ravi de vous présenter le nouveau logo de notre Space Force, la sixième branche de nos magnifiques forces armées.” Rapidement, les internautes remarquent quelques troublantes similitudes avec celui d’une série culte. La flèche pointée vers le haut, la planète bleue et l’orbite ne sont évidemment pas sans rappeler le design de Starfleet, l’organisation des planètes unies dans la saga Star Trek. Sur Twitter, les internautes plaisantent sur cette ressemblance tout comme certains acteurs. “Hum. On attend les royalties…” s’amuse ainsi dans un tweet Georges Takei, qui prêtait ses traits à Sulu dans la série de 1966.

Ahem. We are expecting some royalties from this… https://t.co/msYcJMlqjh

— George Takei (@GeorgeTakei) January 24, 2020

De son côté, le Pentagone a rapidement publié un communiqué pour démentir les accusations de plagiat.Le symbole delta, l’élément principal du sceau, a commencé à être utilisé par les forces aériennes américaines dès 1942 et a été utilisé sur des emblèmes d’agences spatiales dès 1961” indique un porte-parole du ministère américain à la Défense.

Les créateurs de The Office s’attaquent à la Space Force

Ce n’est pas la première fois que la sixième branche des forces militaires américaines est la cible de plaisanteries. Netflix a commandé en janvier 2019 une série centrée autour de la Space Force, avec Steve Carell et Greg Daniels aux commandes. Dans la bande-annonce de la série, les créateurs de The Office s’amusent à parodier, la nouvelle organisation. “En juin 2018, le gouvernement annonce la création d’une 6e branche des forces armée américaines. Le but, “défendre les satellites des attaques et réaliser les autres tâches reliées à l’espace, ou quelque chose comme ça. Voici l’histoire des hommes et femmes qui vont devoir comprendre de quoi il s’agit.” Reste à voir si l’épisode du logo fera parti des rebondissements de cette nouvelle comédie.

ShutUp Space Force Hommes...
  • Meilleur T-shirt de marque de qualité
  • Printed Using Direct To Garment Technology
  • Fit: Regular
  • Fabriqué en UE
Dès 14,99 EUR
Vérifier le prix

Marvel annule deux de ses futures séries animées

Par Julie Hay
Lucasfilm

Mauvaise nouvelle pour les fans de comics. The Hollywood Reporter annonce que Marvel a décidé de stopper la production de deux séries animées. Annoncées en février 2019, Howard the Duck et Tigra & Dazzler ne verront finalement pas le jour, ou du moins pas tout de suite. L’arrivée de Disney + a poussé la firme à revoir sa stratégie et à se concentrer sur les deux autres shows présentés plus tôt. Si la Maison des Idées n’a pas souhaité commenter cette annonce, elle pourrait faire suite à des différends créatifs autour de l’un des projets. Il y a deux mois, Tigra & Dazzler avait été mise en pause et devait trouver une nouvelle scénariste, après le départ d’Erica Rivinoja (Last Man on Earth) en décembre dernier.

Deux séries maintenues

M.O.D.O.K et Hit Monkey seront donc les seules séries animées Marvel au programme sur Hulu. La première se concentrera sur un super-vilain qui va devoir se battre pour garder le contrôle de son organisation et de sa famille. Il y a quelques jours, Marvel a d’ailleurs dévoilé le casting vocal de cette nouvelle production et il est assez inattendu. Aimee Garcia incarnera Jodie, l’épouse du malfrat alors que Ben Schwartz (Sonic) sera le fils de M.O.D.O.K. L’actrice Melissa Fumero, Amy dans Brooklyn 99, sera quant à elle la fille du personnage principal. La seconde série animée mettra en scène un singe des neiges entraîné par le fantôme d’un assassin américain pour se frayer un chemin dans la mafia de Tokyo. Pour l’instant, aucune des deux séries n’a de date de diffusion, mais Hulu donnera certainement des nouvelles rapidement.

La plateforme de streaming se concentre aussi sur une nouvelle production, cette fois-ci en live action. Helstrom introduira deux demi-démons des comics Marvel. La série se fera en marge du MCU et sera visiblement à l’opposé de ce que Disney + proposera avec WandaVision et The Falcon & The Winter Soldier. Helstrom empruntera les codes de l’horreur, pour une série définitivement plus adulte.

Hier — 26 janvier 2020Journal du Geek

Samsung développe son propre AirDrop

Par Olivier

Sur le front du partage de documents entre deux appareils, les choses vont bouger dans les prochaines semaines. Google prépare depuis quelques temps une fonction Nearby Sharing (anciennement Fast Share), qui a l’avantage d’être intégrée à même Android. Samsung n’est pas en reste : le constructeur devrait lancer sous peu son propre équivalent d’AirDrop, Quick Share.

Transfert de fichier aussi vers SmartThings

À l’instar d’AirDrop, la fonction de partage de Samsung ne fonctionnerait qu’entre appareils du constructeur, qu’il s’agisse de smartphones ou des produits compatibles avec la plateforme domotique SmartThings. Les utilisateurs d’appareils Galaxy auront la possibilité de transférer un fichier à un contact connu ou inconnu, pourvu que la personne soit à proximité.

Pour la compatibilité SmartThings, c’est plus compliqué car l’appareil de destination n’a pas forcément le stockage suffisant. Quick Share va donc stocker le fichier provenant du smartphone dans un nuage : le produit SmartThings, comme un téléviseur connecté par exemple, pourra ensuite s’y connecter pour le lire.

Samsung a mis en place des restrictions pour ce mode : le fichier partagé ne devra pas peser plus d’un Go, et le maximum de transfert par jour est limité à 2 Go. Quick Share devrait être une des fonctions vedette présentées durant le lancement du Galaxy S20, le 11 février : la fonction est en effet intégrée dans One UI 2.1, la surcouche Android d’un Galaxy S20+ en fuite.

Lexus imagine des véhicules lunaires

Par Olivier

Les designers de Lexus se sont fait plaisir en imaginant des véhicules lunaires très futuristes, que l’on pourrait facilement voir dans des films de science-fiction. Pour la quinzième édition de Document Journal, une publication spécialisée dans l’art et la mode, le constructeur automobile, branche haut de gamme de Toyota, a été sélectionné pour donner sa vision d’une conduite luxueuse sur la Lune.

Lexus la tête dans la Lune

C’est ED2, le studio de design européen commun à Toyota et Lexus, qui s’est chargé de dessiner sept concepts : vaisseau spatial à la Star Trek, moto rétro-futuriste, six-roues pour le transport de plusieurs explorateurs, buggy pour filer à toute vitesse sur les cailloux de notre satellite, bulle à la Jurassic World…

Rien ne dit que ces concepts soient très utiles sur la Lune, ni même qu’il soit techniquement possible de les construire. Le magazine a sélectionné le Zero Gravity, la « moto » en forme de Z, capable de filer jusqu’à 500 km/h grâce à sa technologie de suspension magnétique. Le studio a puisé son inspiration dans le design du LF-30, le concept-car électrique présenté en octobre dernier.

Ces concepts lunaires ne sont là que pour faire rêver, ils ont également constitué une récréation pour les designers d’ED2 qui étaient alors en plein travail sur le LF-30.

Radiohead ouvre une « bibliothèque publique » en ligne

Par Olivier

Le groupe, toujours emmené par Thom Yorke, a décidé de faire un joli cadeau à ses nombreux fans : une « bibliothèque publique » en ligne, dans laquelle on trouvera des vidéos, de la musique, des œuvres d’art en tout genre, du merchandising… Un peu de tout en somme qui nécessitera du temps et un peu de chance : les rayons de la Radiohead Public Library sont en désordre.

Du contenu pour les fans

Le site en lui-même est plus ou moins organisé en couleur, chacune renvoyant vers du contenu épars. Les albums du groupe sont bien sûr présents en bonne place avec la possibilité de les écouter sur les plateformes de streaming ou pour les acheter, mais il y a aussi beaucoup de contenus vidéo qui vont des clips à des extraits de concert, en passant par des documentaires.

En cherchant bien, le fan peut aussi tomber sur les quatre morceaux de Drill, le tout premier album de Radiohead. Il y a également un certain nombre de t-shirts en vente, et plus étonnant des numérisations de newsletters. On peut même imprimer une carte de bibliothèque. Vraiment un site pensé pour les adeptes du groupe anglais ! Colin Greenwood, un des membres de Radiohead, a posté sur Twitter une image de sa propre carte :

Today's librarian taking you on a tour through the brand new Radiohead Public Library is: Colinhttps://t.co/OJD4AC8Ysw https://t.co/53Zu69iC9W

— Radiohead (@radiohead) January 20, 2020

Radiohead a toujours eu une relation compliquée avec internet, il a ainsi mis en ligne gratuitement 18 heures de bandes et de rushs de OK Computer après une tentative de chantage par un pirate. L’album In Rainbows a été proposé à l’écoute en streaming sur le mode « payer ce que vous voulez ». Et en 2016, il a progressivement effacé toute présence en ligne et sur les réseaux sociaux… avant de revenir.

À partir d’avant-hierJournal du Geek

Avec le projet Envelope, Google réduit les fonctions du Pixel 3a

Par Olivier

Dans le cadre de ses expérimentations sur le bien-être numérique, Google propose aux possesseurs du Pixel 3a de se concentrer uniquement sur l’aspect purement téléphonique de l’appareil. C’est le projet Envelope, qui consiste à installer une application et… une « enveloppe », à imprimer puis à plier de telle sorte à glisser le smartphone à l’intérieur.

Uniquement pour les appels

Une fois l’app lancée, le Pixel 3a dans son enveloppe se contentera de passer et de recevoir des coups de fil. L’étui de papier n’a à offrir que les touches d’un clavier numérique standard, ainsi que des boutons de prise d’appel. L’autre fonction disponible est d’« afficher » l’heure, elle consiste en fait à illuminer les numéros qui forment l’heure.

Pour retrouver l’usage classique du smartphone, il faut déchirer l’enveloppe que l’on aura au préalable fermée avec de la colle. On y réfléchira donc à deux fois avant de reprendre le cours normal de son existence. Le projet Envelope comprend aussi un modèle qui ne permet que de prendre une photo ou d’enregistrer une vidéo. Là aussi, les fonctions sont très limitées et pour visionner ce que le smartphone aura capté, il sera nécessaire de déchirer l’étui.

Malheureusement, Google ne fournit pas encore le patron à imprimer pour les photos et vidéos. Le code de l’application étant disponible sur GitHub, rien n’empêche les développeurs de s’en servir pour créer d’autres expériences pour réduire le temps d’usage des smartphones, et pourquoi pas les adapter à d’autres appareils que le Pixel 3a.

Japan Display invente un capteur biométrique double usage

Par Olivier

Développé avec l’université de Tokyo, le nouveau capteur de Japan Display (JDI) n’a pas grand chose à voir avec un écran de smartphone. Il s’agit d’un capteur très fin (15 micromètres, soit 0,015 millimètre) capable de mesurer des données biométriques comme les empreintes digitales et les veines des doigts, mais aussi les ondes de pouls. Un capteur « deux en un » qui pourrait se retrouver dans les systèmes d’authentification les plus sécurisés.

Toute la biométrie dans un capteur

Pour résumer, il existe deux types de capteurs d’images biométriques : le plus commun relève les informations des empreintes digitales, l’autre se base sur la mesure des ondes de pouls, qui servent en médecine pour évaluer la santé cardiovasculaire. Certaines balances connectées intègrent d’ailleurs ce genre de capteur.

JDI est parvenu à combiner ces deux capteurs en un seul, qui est suffisamment fin et discret pour être intégré dans toutes sortes d’appareils. Le fabricant explique que son capteur peut être utilisé pour empêcher les impostures d’identification, en combinant le relevé biométrique d’une empreinte digitale et un second signal biométrique comme l’onde de pouls.

Après avoir mis au point ce nouveau capteur, Japan Display va pouvoir penser à le produire en volumes et surtout, à trouver des clients. Les constructeurs de smartphones seront-ils intéressés par une telle technologie ?

Philips : trois nouvelles références de téléviseurs 4K avec Ambilight

Par Olivier

Ces trois nouveaux modèles 4K combinent les technologies OLED, Dolby Vision et Dolby Atmos, l’affichage HDR10+ et HLG, mais aussi l’Ambilight 3 côtés, un système audio 2.1 de 50 watts, et ils fonctionnent tous avec la puce P5 de 4e génération qui facilite le traitement de l’intelligence artificielle. Le téléspectateur profitera également d’Android 9 avec l’assistant de Google ainsi que du support d’Alexa.

Petite diagonale au menu

Commençons par les plus étonnants, à savoir les modèles 9235 et 8505 (ce dernier faisant partie de la série Performance One). Ces deux téléviseurs sont proposés dans une taille de 43 pouces, ce qui est assez petit par rapport aux standards actuels. Si le 9235 doit se contenter de cet unique format, le 8505 se décline en plus en 50, 58, 65 et 70 pouces, avec des pieds de conception différente en fonction des tailles (pivotant pour les trois premières, arche pour le 65 pouces et des bâtons pour le 70 pouces).

Le téléviseur 9235 comprend en plus un système audio Bowers & Wilkins 2.1 de 40 watts, le revêtement de ses haut-parleurs est en tissu acoustique transparent Kvadrat et il est fourni avec une télécommande rétroéclairée couverte de cuir Muirhead écoresponsable. Ces formats de 43 pouces seront parfaits pour équiper un petit salon ou une chambre, sans rien sacrifier sur la qualité vidéo, audio, ni sur l’Ambilight pour assure une plus grande immersion avec ses jeux de couleurs.

Enfin, le modèle 9435 est proposé en deux diagonales de 55 et 65 pouces. Il reprend la plupart des caractéristiques précédentes, notamment la télécommande et le revêtement spécial pour les haut-parleurs. Ces trois téléviseurs seront compatibles avec Disney+, bien sûr. Philips ne précise pas le prix ni la disponibilité, si ce n’est « la première partie de l’année ».

Facebook : Messenger pourrait se verrouiller via reconnaissance faciale

Par Julie Hay
facebook_sujets_conversation_messenger
Facebook

Le réseau social Facebook plancherait sur une nouvelle fonctionnalité pour sécuriser le contenu des messages. En étudiant le code de l’application Messenger, la développeuse Jane Manchun Wong a repéré une fonctionnalité qui pourrait s’avérer utile : le déverrouillage via la reconnaissance faciale. Selon Wong, le fonctionnement est assez simple. Il serait possible d’activer l’option dans les paramètres, et de déterminer à quel moment l’application pourra se verrouiller. Quatre configurations seront vraisemblablement proposées. Il sera possible de bloquer l’accès directement à la fermeture ou au bout de 60 secondes, 15 minutes ou 1 heure. En revanche, même lorsque l’application est fermée, l’utilisateur pourra répondre directement à un message via les bulles de notifications. On ne sait pas encore si la fonctionnalité sera basée sur le système de sécurité du téléphone ou si Facebook développera son propre outil de reconnaissance faciale. Notons en tout cas que dans la capture présentée par Wong, Facebook rassure les utilisateurs en précisant qu’aucune donnée faciale ne sera transmise ou stockée sur ses serveurs.

Quant à savoir quand il sera possible d’en profiter, il va falloir patienter un peu. Cette fonctionnalité est en cours de test. Il n’est donc pas encore certain qu’elle sera pérennisé. Ce n’est toutefois pas la première fois que la firme propose un outil de ce type : elle le fait déjà sur Whatsapp.

Promo
Sony Xperia 5 - Smartphone...
  • Précision absolue eye AF: mise au point plus rapide pour des images inoubliables avec la...
  • Trois caméras, trois objectifs, des possibilités infinies: avec un objectif super grand angle...
  • Regardez des films fidèles à la vision de leurs créateurs: l'écran cinemawide 6, 1"fhd+ HDR...
  • Batterie: 3140mAh
799,00 EUR −172,56 EUR 626,44 EUR
Vérifier le prix

Le robot chien de Boston Dynamics peut être programmé à votre guise

Par Remi Lou

Vous vous souvenez du robot-chien de Boston Dynamics, celui-là même qui semblait tout droit d’un épisode de Black Mirror ? Le robot, sobrement intitulé SpotMini, s’est notamment illustré dans de nombreuses vidéos virales dans lesquels on peut le voir tracter un camion ou faire la vaisselle. Disponible depuis l’an dernier à la vente, le robot de Boston Dynamics ne peut toutefois pas s’illustrer sur ce type d’usage à la sortie de l’usine, puisqu’il faut le programmer à sa convenance pour en tirer le meilleur. À ce sujet, le groupe japonais Softbank – qui a récemment fait l’acquisition de Boston Dynamics – vient de rendre disponible le kit de développement du SpotMini. Les développeurs pourront ainsi dès à présent avoir accès aux différentes fonctions du quadrupède de métal et programmer différentes fonctions inédites. Ce SDK est disponible à tous, en Open Source, sur GitHub. Boston Dynamics précise que ce SDK permettra de « créer des contrôles personnalisés, intégrer les informations des capteurs dans des outils d’analyse de données et concevoir des commandes qui étendent les capacités de la pateforme d’origine ».

Pour illustrer ce kit de développement, l’entreprise a indiqué qu’une firme baptisée HoloBuilders avait utilisé ce SDK pour doter leur SpotMini de nouvelles fonctionnalités. « Avec ce qu’ils ont développé, les travailleurs peuvent utiliser un téléphone pour apprendre au Spot comment documenter un chemin autour d’un chantier de construction. Par la suite, Spot naviguera de manière autonome sur ce chemin et prendra 360 images qui iront directement dans leur logiciel de traitement » a indiqué Boston Dynamics. Avec ce kit de développement, l’entreprise espère faire évoluer son robot de manière à trouver de nouvelles manières de développer ses futurs modèles, dont le Atlas, son robot humanoïde capable de gravir des obstacles et de suivre un parcours d’obstacles avec l’aisance d’un personnage d’Assassin’s Creed.

Makeblock mBot Ranger, kit...
  • Carte mère puissante. Carte mère Me Auriga puissante avec 6 types de capteurs et 10...
  • 3 en 1. Avec plus de 100 pièces mécaniques et modules électroniques, vous pouvez construire...
  • Contrôle sans fil. Utilisez votre iPhone ou votre téléphone intelligent ou tablette Android...
  • La programmation par blocs rencontre l'apprentissage par jeux. En faisant simplement glisser et...
169,99 EUR
Vérifier le prix

La police londonienne va déployer des caméras de reconnaissance faciale

Par Felix Gouty
Parlement britannique (Crédits: Pixabay).

La police métropolitaine de Londres a annoncé débuter aujourd’hui le déploiement de caméras de reconnaissance faciale un peu partout dans la ville. Dans un premier temps, ces caméras seront placées dans des lieux d’intérêt pour les touristes et les consommateurs comme le quartier de West End ou le centre commercial Westfield du quartier de Stratford. Chaque caméra, allumée uniquement pendant cinq à six heures par jour, scannera les visages des passants et les comparera à une série de portraits contenus dans une base de données. Cette dernière contiendra, en majorité, des « individus recherchés pour des crimes sévères et/ou violents. » Si la caméra pense avoir identifié l’une de ces personnes, une patrouille de police sera alertée. La personne sera arrêtée si la reconnaissance faciale est confirmée par un contrôle d’identité classique. Si la nouvelle mesure sera lancée progressivement dans une sélection de lieux, les autorités soulignent que ce n’est que le début : cette pratique est vouée à devenir une norme dans la capitale britannique.

D’après la police londonienne, la technologie de reconnaissance faciale, développée par la firme NEC, à laquelle elle fait appel, possède une efficacité moyenne de 70%. De plus, elle ne générerait qu’une fausse alerte sur 1000. « En tant que force de police moderne, nous avons le devoir d’utiliser les nouvelles technologies pour protéger les citoyens de Londres, a déclaré le sous-commissaire Nick Ephgrave dans un communiqué. La reconnaissance facile rend la recherche d’individus suspects plus efficace. » Dans cette optique, en 2018, les officiers de police chinois s’étaient vus doter de lunettes à reconnaissance faciale. Selon Silkie Carlo, qui dirige Big Brother Watch, une association britannique de lutte contre les atteintes envers la vie privée, cette nouvelle pratique « représente une sérieuse menace pour les libertés publiques des citoyens du Royaume-Uni. » Elle demande à ce que le gouvernement britannique reconsidère cette décision.

Virus en Chine : le point sur l’évolution de la situation

Par Felix Gouty
Le coronavirus, le vecteur du virus du SRAS.
Des virions de coronavirus, vecteur du syndrome respiratoire aigu sévère ou SRAS. (Public Domain)

Alors que le bilan des victimes de l’épidémie causée par un mystérieux coronavirus s’alourdit, la Chine renforce aujourd’hui ses mesures de sécurité et de quarantaine. A l’heure actuelle, les autorités chinoises auraient recensés 26 morts (dont deux à l’extérieur de la zone de naissance de l’épidémie, comprenant la ville de Wuhan) et 830 personnes infectées de ce virus similaire au SRAS sur son territoire. En conséquence, le gouvernement a placé 13 communes du pays en quarantaine – ce qui représente 40 millions de personnes obligées de rester chez elles jusqu’à nouvel ordre. Il a aussi interdit à ses agences de voyage de vendre des forfaits pour des trajets intérieurs ou à l’étranger. Par ailleurs, plusieurs accès à des monuments nationaux sont désormais fermés : plusieurs sections de la Grande muraille de Chine, le tombeau des Ming ou encore la forêt des pagodes. A Shanghai, alors à la veille du nouvel an chinois, le parc d’attraction Disneyland a fermé ses portes.

Hier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a jugé qu’il était trop tôt pour déclencher l’alerte internationale. Elle a néanmoins préconisé le confinement « à courte durée » de millions de Chinois. « Ce n’est pas encore une urgence sanitaire mondiale, mais cela pourrait le devenir », a déclaré son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus. Outre les nombreuses mises en quarantaine, la Chine y a répondu par la construction en urgence d’un hôpital destiné uniquement aux personnes contaminées par le coronavirus. Plus de quinze cas d’infection avérée sont recensées à l’extérieur de la Chine. En France, une Chinoise arrivée récemment de Wuhan, foyer de l’épidémie, et qui présentait des symptômes grippaux aurait été observée par des services médicaux français. Selon un communiqué de l’ambassade chinoise à Paris, repéré par La Voix du Nord, cette personne a fait savoir qu’elle ne présentait plus de symptômes de fièvre ou de douleur et ne s’était donc pas vu prescrire d’examens complémentaires. Le dernier vol en provenance de Wuhan a atterri à l’aéroport de Roissy. Aucun voyageur n’aurait présenté de symptômes liés à l’inquiétant virus. La ministre de la santé, Agnès Buzin, a affirmé qu’aucun « cas douteux » n’avait été recensé en France. Elle rappelle que « les services d’urgence sont en alerte. »

Débat sur l’origine du virus

Le coronavirus actuellement au centre de cette épidémie a été officiellement nommé « 2019-nCoV » par l’OMS. Si sa transmission inter-humaine est confirmée, sa source d’origine reste pour l’instant un mystère. Ce virus proviendrait d’un animal vendu sur le marché de Wuhan, probablement « un oiseau ou un mammifère » selon les déclarations de scientifiques dans la revue Nature. Cette hypothèse a été publiée en réaction à des informations provenant de scientifiques chinois. Après analyse de premiers échantillons du virus, ces derniers suggéraient que son principal vecteur pourrait être un serpent – Bungarus multicinctus (ou Bongare rayé) ou Naja atra (ou Cobra chinois). Ils n’auraient cependant apporté aucune preuve de transmission d’un coronavirus chez ces animaux. Une majorité de chercheurs préfèrent continuer les analyses et les comparaisons avant de conclure sur la nature précise du virus. La piste la plus proche pourrait être les chauve-souris rhinolophes (Rhinolophus sp.), porteuses avérées du virus du SRAS.

Xiaomi annonce la commercialisation du Mi Smart Compact Projector en France

Par Gregori Pujol
5% de réduction avec le code SOL20DES sur le Mi Smart Compact Projector

Fonctionnant sous Android TV 9.0 (Google Play Store inclus), le Mi Smart Compact Projector permet de regarder les contenus vidéo de YouTube ou regarder la télévision ou des films avec Molotov TV, myCanal, Plex, etc. Il permet également d’effectuer des requêtes vocales grâce à Google Assistant intégré à la télécommande Mi Remote.

Arborant un design monocoque élégant, le Mi Smart Compact Projector intègre deux haut-parleurs de 2 x 5W qui prennent en charge les codecs audio Dolby Digital et DTS-HD. Il dispose des connectivités Wi-Fi et Bluetooth, et offre une image de 60″ à 120″ en qualité vidéo Full HD 1080p.

Le Mi Smart Compact Projector est disponible dès aujourd’hui chez FNAC/DARTY au prix de 599,99€, avec une remise de 100€ pour le lancement, soit un prix de 499,99€ jusqu’au 10 février 2020.

[Critique] Star Trek Picard : une bonne série pour les novices de la franchise ?

Par Remi Lou

26 ans après Star Trek : La Nouvelle Génération, et 18 ans après sa dernière apparition en tant que Jean-Luc Picard dans Star Trek : Nemesis, Sir Patrick Stewart endosse une nouvelle fois son rôle emblématique dans Star Trek : Picard sur Amazon Prime Video. On le retrouve là où il apparaissait à la fin de La Nouvelle Génération, en France, avec son fidèle chien dans son château entouré de vignes. Toutefois, le repos bien mérité de l’ancien capitaine de Starfleet tourne court lorsqu’il perd son calme devant une journaliste pressante lors d’une interview télévisée mais aussi, et surtout, lorsqu’une jeune femme appelée Dahj (et incarnée par Isa Briones) débarque dans sa vie. Rapidement, cette énigmatique jeune femme rappelle à Jean-Luc certains moments amers de son passé, notamment lorsqu’il comprend que celle-ci entretient des liens forts avec un vieil ami. C’est à partir de ce moment que Jean-Luc Picard se décidera à agir, suivant son instinct et ses soupçons envers la Fédération.

Crédits : Amazon Prime Video

C’est ainsi que débute Star Trek : Picard, dans une atmosphère largement teintée de nostalgie. C’est particulièrement palpable dans la première scène où Jean-Luc joue au poker avec son ami, l’androïde Data, sur leur vaisseau. Tout au long de ce pilote, la culpabilité de Picard vis-à-vis de la mort de son ancien ami agira comme un véritable fil rouge qui devrait ravir les Trekkies, doux surnom donné aux fans incorrigibles de la franchise. Pour autant, Star Trek : Picard n’est pas qu’une énième suite uniquement destinée à ravir les inconditionnels. Si le reste de la série reste à découvrir, ce pilote remplit son objectif de fédérer aussi bien les fans que les novices de  la franchise (c’est le cas de votre serviteur). Si les références sont nombreuses, la série réussit parfaitement à fournir, via sa mise en scène, les informations permettant de se plonger corps et âme dans l’univers si dense de la saga.

Cette approche est facilité par l’excellente réalisation de ce pilote. Variété des décors, dynamisme des plans, effets de lumière… On se trouve pile dans les canons actuels du Blockbuster SF réussi. Et l’esthétisme de ce Star Trek : Picard n’est pas sans nous rappeler le style atypique de J.J. Abrams – ce fameux look anamorphique et ses lens flares en pagaille – bien que le cinéaste ne soit absolument pas aux commandes. On reste malgré tout dans la continuité puisque J.J. Abrams avait signé deux films de la franchise, et que le showrunner de Star Trek : Picard, Alex Kurtzman, s’était chargé de les écrire, avant de lancer la série Star Trek : Discovery, puis cette nouvelle série estampillée Amazon Prime Video.

Crédits : Amazon Prime Video

Et puis que dire de Sir Patrick Stewart, une nouvelle fois éblouissant dans son rôle de Jean Luc Picard. Après plus de vingt ans depuis Star Trek : La Nouvelle Génération, l’acteur britannique incarne désormais ce vieux briscard à la retraite, plus proche du vieux sage que de l’homme d’action qu’il incarna jadis. Désormais âgé de 92 ans dans la série (l’acteur soufflera quant à lui sa 80ème bougie cette année), Picard semble avoir accepté son âge jusqu’à passer son tour durant les scènes d’actions haletante, donnant une grande sensation de réalisme à l’ensemble. Que la série porte son nom représente un bel hommage au personnage emblématique de la franchise, sans pour autant écarter les autres personnages, qui soufflent quant à eux un vent de fraîcheur sur la saga.

On note malgré tout quelques défauts notamment un rythme un peu rapide qui s’installe dès la moitié du pilote et nous emmène à la vitesse de l’éclair aux quatre coins du monde, des États-Unis en passant par le château de Picard en France, puis Paris, jusqu’à l’île japonaise d’Okinawa. L’oeuvre nous plongeant dans un univers où les transports permettent de se rendre aisément dans une galaxie lointaine, on fermera cependant les yeux sur ces voyages éclairs sur Terre… En définitive, Star Trek Picard reste une bonne surprise, même s’il conviendra d’attendre la suite des événements pour juger définitivement la série, et notamment découvrir les nouveaux personnages plus en détails. Disponible dès aujourd’hui sur Amazon Prime Video, Star Trek : Picard se dévoilera au fil des semaines à raison d’un épisode hebdomadaire.

Crédits : Amazon Prime Video
Bénéficiez de 30 jours gratuits pour découvrir Amazon Prime vidéo !

[Bon Plan] Le Xiaomi Mi Note 10 à 379 euros chez Rakuten

Par Gregori Pujol
Code promo : CR20
Crédits : Xiaomi

Le Mi Note 10 veut être le roi de la photo. En effet, ce smartphone est le tout premier a être équipé d’un capteur photo Samsung ISOCELL Bright HMX de 108 mégapixels (1/1.33” super sensor, 1.6μm 4-in-1 Super Pixel, f/1.69) accompagné de 4 autres capteurs, l’un de 12 mégapixels telephoto (zoom optique 2x, 1.4μm large pixel, f/2.0, dual PD, 6P lens) pour les portraits notamment, d’un autre de 2 mégapixels dédié aux photos de type macro (1.75μm pixel size, distance AF  de 2cm à 10cm), d’un grand angle de 20 mégapixels (117°, f/2.2) ainsi que d’un téléobjectif de 5 MPx (f/2.0) permettant un zoom de 5x en optique, 10x en hybride et jusqu’à 50x en mode digital zoom, sans oublier le Night mode 2.0 ! Notez qu’à l’avant on retrouve tout de même un capteur de 32 mégapixels (1.6μm 4-in-1 Super Pixel, f/2.0) pour des selfies…

Le Mi Note 10 est équipé d’un écran 3D incurvé de 6.47 pouces AMOLED Full HD+ 2340 x 1080 pixels (600nit (HBM) / 430nit (typ), Color contrast ratio: 400000:1 (min)) avec du Corning Gorilla Glass 5 devant et derrière. Son design est assez classique, pas de camera popup ici mais une petit encoche sur le devant. Il est propulsé par une processeur Qualcomm Snapdragon 730G gravé en 8nm (Kryo 470 CPU, Octa-core CPU, jusqu’à 2.2 GHz, Adreno 618 GPU) accompagné de 6Go de RAM+ 128Go de stockage (UFS 2.1). Compatible Hi-Res, 4G+, USB Type-C, Bluetooth/NFC, Wifi et GPS, ce Mi Note 10 dispose aussi d’un port jack 3.5mm et surtout d’une batterie de 5260mAh avec charge rapide (un chargeur de 30W est inclus dans la boite).

La Chine publie de nouvelles photos de la face cachée de la Lune

Par Felix Gouty
Crédits : Nicolas Thomas / Unsplash.

Il y a tout juste un an, la Chine était le premier pays à poser l’un de ses engins spatiaux sur la face cachée de la Lune. Douze mois après l’alunissage historique de sa sonde Change’4 et, avec elle, de son rover d’exploration, Yutu-2, l’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) vient de publier une myriade de nouvelles photos spectaculaires de la surface de notre satellite naturel. Toutes ces photos ont été prises sur deux jours d’ensoleillement, les 18 et 19 janvier. La plupart d’entre elles ont été reprises et retouchées par des astronomes et de talentueux passionnés, comme le photographe et ingénieur de la NASA Doug Ellison sur Twitter.

The first 6 images from the rover panoramic camera. These are actually color – need to debayer them. Will reply down this thread. Data : https://t.co/5zHvzrlbep. pic.twitter.com/vT97gWgZwH

— Doug Ellison (@doug_ellison) January 4, 2020

La face cachée de la Lune est appelée ainsi car elle est toujours invisible depuis la Terre. L’astre gravite autour de notre planète selon un phénomène de rotation gravitationnelle synchrone. Sa période de rotation sur elle-même est en effet égale à sa période de révolution. Celle-ci correspond au temps qu’il prend pour effectuer un tour complet autour de la Terre, soit un peu plus de 27 jours. Cependant, cela n’empêche pas cette « face cachée » d’être aussi bien éclairée par le Soleil que sa « face visible », suivant son positionnement. Les photos prises par le rover Yutu-2 proviennent plus précisément du gigantesque cratère Von Karman (180 km de large), au sein duquel il a parcouru déjà plus de 350 mètres de distance. L’ensemble des photos les plus récentes sont visibles sur un Google Drive ouvert par le passionné « Techniques Spatiales ». Plus de 9 mois après la fin initiale de leur mission sur la Lune, la sonde et son rover arrivent en fin de course. La CNSA a donc annoncé travailler sur une nouvelle mission lunaire, Change’5, dont le lancement est prévu pour la fin de l’année. Elle aura pour objectif de récolter deux kilos d’échantillons afin qu’ils soient étudiés par ses scientifiques sur Terre.

Les Archives de la NASA : 60...
  • Éditeur: TASCHEN
  • Relié: 468 pages
100,00 EUR
Vérifier le prix

BAYDAY : une nouvelle plateforme digitale pour la Bande dessinée et les auteurs

Par Gregori Pujol

Dans l’édition classique, les auteurs touchent environ 10% de royalties sur les ventes de leurs œuvres. Sur Bayday les auteurs touchent 70% du prix d’achat Ht de leurs bandes dessinées numériques. Bayday souhaite encourager les talents et leurs donner de la visibilité. La plateforme accompagne même tous les auteurs dans leurs démarches administratives et juridiques. Équitable, Bayday a même créé des contrats pour faire face à 15 cas juridiques et fiscaux pour que les auteurs soient protégés et rémunérés correctement.

Des titres à succès aux nouveaux talents, des comics aux mangas en passant par les webcomics, du noir et blanc aux graphics novels animés. La plate-forme est ouverte aux auteurs partout dans le monde, en proposant des titres francophones et anglophones dans un premier temps, avec pour ambition d’introduire des œuvres dans les autres langues.

De la collaboration entre les acteurs de la bande dessinée

Outre la possibilité pour les auteurs de s’auto-éditer sur la plateforme, leurs démarches dans leur processus de création et de développement sont facilitées via des outils de traduction, ainsi qu’un espace de recherche de collaboration ou de compétences supplémentaires.

Enfin, entièrement numérique, Bayday propose aussi des outils aux amateurs pour enrichir leurs créations : animations, effets spéciaux, sons… et ainsi permettre une nouvelle expérience de la bande dessinée dans les années à venir.

L’horloge de la fin du monde n’est plus qu’à 100 secondes de minuit

Par Felix Gouty

Hier soir, la civilisation humaine s’est en théorie rapprochée un peu plus de son anéantissement. Le bureau d’experts et scientifiques du Bulletin des scientifiques atomiques a avancé l’horloge de fin du monde de 20 secondes supplémentaires. Autrement dit, selon eux, à l’échelle d’une journée complète de 24 heures, l’humanité est à seulement 100 secondes de l’apocalypse. Cette horloge métaphorique a été créée en 1947 en plein cœur de la Guerre froide, pour alerter les belligérants sur les dangers de ce conflit et, en particulier, les conséquences désastreuses d’une éventuelle guerre nucléaire. Les chercheurs de l’université de Chicago, fondateurs du concept, avaient alors positionné ses aiguilles à 23h53. Au fil des décennies, selon les développements bénéfiques ou menaçants du contexte géopolitique mondial, cet horaire a reculé ou avancé.

Today, the Bulletin set the #DoomsdayClock closer than ever: It is 100 seconds to midnight. Read the full Clock statement here. https://t.co/w3aOZ3voUh pic.twitter.com/sxQv92dGP0

— Bulletin of the Atomic Scientists (@BulletinAtomic) January 24, 2020

Aujourd’hui, à l’aube d’une nouvelle décennie, l’humanité n’a jamais été aussi proche de la fin du monde incarnée par l’heure 00:00 sur l’horloge. En effet, le bureau du Bulletin des scientifiques atomiques a placé ses aiguilles à 23:58:40. Cet horaire inquiétant a été décidé en réaction au manque d’actions menées pour lutter contre le réchauffement climatique, à l’existence de programmes nucléaires en Iran et en Corée du Nord et à la détérioration des relations entre la Russie et les États-Unis. Celui-ci ne prend pas en compte le conflit naissant entre Donald Trump et l’Iran, l’annonce de la reprise des essais nucléaires nord-coréens ou l’épidémie en cours causée par un virus similaire au SRAS venu du Chine. « Cette situation est inacceptable », a déclaré le Sud-Coréen Ban Ki-moon, ancien secrétaire générale de l’Organisation des nations unies. Le bureau responsable de l’horloge de la fin du monde a aussi mentionné la multiplication des « fake news » et des « deepfakes » ainsi que qu’un manque croissant de confiance envers les médias d’information comme source de tension mondiale. Il s’est, en plus, exprimé sur les décisions du gouvernement américain, relatives au démantèlement de certains comités scientifiques. Pour finir, concernant la crise climatique, Sivan Kartha, chercheuse de l’Institut de l’environnement de Stockholm, s’est exprimée sur la gravité de la situation : « Nous n’avons aucune raison de croire qu’un tel monde puisse être hospitalier envers la civilisation humaine à l’avenir. »

La Google I/O 2020 commencera le 12 mai

Par Julie Hay

C’est à l’aide d’un puzzle interactif que Google a annoncé la date et le lieu du prochain événement développeur. La conférence IO aura lieu sur trois jours et devrait apporter son lot d’informations sur l’avenir de la firme. Du 12 au 14 mai prochain, la firme de Mountain View donnera plus de précisions sur les projets pour cette nouvelle année. L’édition précédente avait permis à Google d’annoncer plusieurs mises à jour de son assistant vocal, l’arrivée d’Android Q et la possibilité de passer en navigation privée sur Google Maps. Cette année 2020 ne devrait pas déroger à la règle et il sera certainement encore question d’Android et d’intelligence artificielle. La firme pourrait aussi lancer à cette occasion le Pixel 4a. Google avait en effet profité de l’édition 2019 pour annoncer les Pixel 3A et 3A XL.

Cosmos aligned. We'll be back at Shoreline Amphitheatre in Mountain View for this year's #GoogleIO on May 12-14! pic.twitter.com/3bZqriaoi1

— Sundar Pichai (@sundarpichai) January 24, 2020

L’ I/O Google se tiendra donc à partir du 12 mai prochain au ShoreLine Amphithéatre.

Google Pixel 4 XL 16 cm (6.3")...
  • Google Inc.
  • 2 ans
  • GA01181-DE
950,60 EUR
Vérifier le prix

Le cashback nouveau réflexe pour les bonnes affaires

Par Partenaire

Le cashback vous connaissez ? C’est le principe des réductions en ligne. Une partie des achats passée sur Internet est remboursée. Il suffit de s’inscrire sur l’un ou plusieurs de ces sites qui ont fleuri en France ces dernières années pour pouvoir profiter de réductions en ligne dans ses enseignes préférées. Difficile, après cela d’acheter à prix fort. La plupart des sites offrent autour de 4 % de réductions. Pas mal ! Mais peut mieux faire ! Avec Widilo les réductions sont tellement intéressantes que l’on peut économiser jusqu’à 40 % sur ses achats en ligne. Le site diffuse aussi des codes promo et des offres super avantageuses.

Du cashback pour son make-up et le high-tech

Le cashback n’est pas encore hyper connu en France. Mais les commerçants ont en ligne en tout à y gagner : on a envie d’acheter, et sur le long terme, il fidélise. C’est pour cela qu’il se développe vite à présent. Widilo propose aux internautes des offres promotionnelles sur leurs marques préférées dans 1500 enseignes différentes. Il y en a pour tous, pour tous les goûts, et pour tous les moments de la vie, au niveau beauté, high-tech, mode, bricolage, voyage, décoration, électroménager…Même les fournisseurs d’énergie sont présents.

Il suffit de faire défiler les rubriques pour réaliser l’immensité de l’offre. Pas étonnant que le site compte 500 000 membres ! Vous êtes une accro du make-up, des parfums et des soins de beauté pour le corps ou les cheveux ? Profitez du Cashback Sephora, et arrêtez de vous priver. Vous êtes branché high-tech ? Jetez un œil sur Bose, la Fnac, ou une autre enseigne pour trouver le smartphone de vos rêves, ou les enceintes ou casques au son parfait. Faites des économies sur du matériel dernier cri de l’électroménager, par exemple, avec un Cashback Cdiscount. Tous les marchands connus comme Etam, Net à porter, SFR, Darty, Asos, Groupon, Booking, Lastminute.com, Avis, sont là pour augmenter le pouvoir d’achat des acheteurs en ligne .

Comment fonctionne le site de Cashback Widilo

Pour profiter des avantages offerts par le site Widilo, il faut d’abord s’inscrire gratuitement. Il suffit ensuite de chercher ce dont on a besoin. Lorsque vous avez trouvé votre bonheur et que vous payez en ligne, un cookie est posé sur votre ordinateur. Il valide le cashback lorsque la transaction est réalisée. Quand tous les achats sont finis, on reçoit une partie de la facture payée sur son porte-monnaie Widilo. Avec l’Extension Widilo, on gagne vraiment du temps en activant directement son cashback depuis la boutique. À savoir : le pourcentage de cashback n’est pas le même selon les marchands, et change selon les périodes de l’année. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à y faire un tour souvent, pour être sûr de ne rien rater.

Le cashback sur les barres d’outils des internautes

Le cashback est disponible directement sur les barres d’outils des internautes. Grâce aux extensions de navigateurs de recherche, l’acheteur est informé en temps réel que Cashback et codes promo sont disponibles sur le site qu’il regarde. La recherche de bonnes affaires et la navigation sont vraiment simples une fois que l’on a installé l’extension sur son ordinateur.

Un cashback plus des points à chaque achat

Avec Widilo, on récupère 100 % de son cashback. C’est le plus haut taux de reversement pratiqué sur un tel site. On y retrouve aussi beaucoup de bonus.

Il a bien sûr son système de parrainage. Pour chaque filleul qui effectue un cashback validé, un bonus en euros est crédité sur votre compte (de 3 euros à 6 euros selon son statut).

Le programme fidélité est composé de quatre statuts, et permet à l’utilisateur de gagner des points à chaque cashback effectué. Ils peuvent être transformés en cadeaux (t-shirt, carte cadeau Amazon, Airpods 2, etc.) dans la boutique WIP. En fonction de son statut, les avis déposés et les parrainages sont plus ou moins avantageux.

Widilo, c’est aussi des points. Chaque cashback validé fait gagner des points à l’utilisateur. Plus il est important, plus les points gagnés sont importants. Les nouveaux inscrits obtiennent 50 points, qu’ils peuvent échanger dans la boutique WIP contre un bonus de bienvenue de 5 euros.

Widilo encourage aussi ses membres à laisser son avis sur la boutique (0,10 euro à 0,25 euro selon son statut). Après un cashback validé on peut gagner un bonus supplémentaire.

Astuce malin : inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Widilo pour ne pas passer à côté des bonnes affaires, et recevez chaque semaine, en avant-première, les meilleurs codes promo valides et cashback du moment.

 

Apple dévoile ses arguments (douteux) contre les chargeurs universels

Par Remi Lou
Crédit JESHOOTS-com / Pixabay

Depuis plus de dix ans, l’exécutif européen se bat pour imposer un chargeur unique sur tous les appareils électroniques, et notamment sur les smartphones. Le but de la manoeuvre serait de limiter drastiquement les déchets électroniques engrangés, mais aussi de faciliter l’usage chez les consommateurs au quotidien. Bien que le micro-USB soit encore présent sur de nombreux produits d’entrée de gamme, l’USB-C commence peu à peu à s’imposer comme étant cette alternative universelle, sauf que chaque constructeur ne joue pas le jeu. Apple, notamment, fait office de mauvais élève en la matière. Même si le constructeur a été l’un des premiers à passer entièrement à l’USB-C sur ses MacBook, en éliminant même tous les autres ports, Apple reste, pour l’heure, fidèle à sa prise propriétaire lightning sur ses appareils mobiles, iPhone en tête. Si certaines rumeurs évoquaient le passage à l’USB-C sur de futurs iPhone, il semblerait qu’Apple n’en démorde pas et tienne à conserver le lightning.

Dans le cadre de ce débat européen sur le chargeur unique, la firme de Cupertino s’est exprimé dans le Financial Times sur le projet du Parlement européen, en indiquant que la mesure ne serait pas dans l’intérêt des utilisateurs. « Nous pensons qu’une réglementation qui force la conformité du type de connecteur intégré à tous les smartphones étouffe l’innovation plutôt que de l’encourager, et nuira aux consommateurs en Europe et à l’économie dans son ensemble » a ainsi indiqué la firme, tout en précisant que « plus d’un milliard d’appareils Apple ont été livrés avec un connecteur Lightning, en plus d’un écosystème d’accessoires et de fabricants qui utilisent le Lightning pour servir nos clients. » En ce qui concerne la limitation des déchets électroniques, effet voulu par l’exécutif européen avec cette mesure, Apple considère que l’abandon du Lightning provoquerait l’effet inverse, et que cela créerait au contraire « un volume sans précédent » de déchets.

Enfin, Apple rappelle qu’elle commence à harmoniser les connecteurs présents sur ses chargeurs, à défaut de le faire sur ses appareils. Ainsi, le chargeur de l’iPhone 11 Pro possède une prise USB-C, sur laquelle on vient connecter un câble USB-C vers lightning. La firme conclut sa déclaration en indiquant qu’elle espère que la Commission européenne ne « réduira pas la capacité d’innovation de l’industrie ».

Chargeurs Secteur with Câble,...
  • Compatible avec : iPhone XS / XS MAX / XR / X / 8 Plus / 8 / 7 Plus / 7 / 6s Plus / 6s / 6 Plus...
  • Le forfait comprend : 1 * Chargeur 1A,1 * Câble 1M.
  • FONCTIONS : La synchronisation rapide, ainsi que le transfert de données se font sans...
  • IMPORTANT : Cet accessoire est un produit proposé par la marque CHYU.
12,99 EUR
Vérifier le prix

Star Wars : La série sur Obi-Wan fait une pause dans sa production

Par Julie Hay
Lucasfilm

L’ombre de Solo : A Star Wars Story plane encore sur la franchise. Le film sur l’histoire du célèbre mercenaire n’a pas convaincu le public, et Lucasfilm va tout faire pour ne  pas répéter les mêmes erreurs. Selon The Hollywood Reporter, la série a été mise en pause, le temps d’une réécriture. Si beaucoup l’attendaient pour 2021, elle n’arrivera vraisemblablement pas tout de suite sur Disney +. Selon le média américain, cette décision est due à des similarités scénaristiques avec l’autre série à succès de Disney +, The Mandalorian. Obi-Wan devait se concentrer sur l’épopée du chevalier Jedi et la manière dont il a protégé Luke durant son enfance, mais il va falloir trouver une nouvelle intrigue. Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm, a décidé de recruter de nouveaux scénaristes pour apporter une nouvelle dimension à l’univers. Hossein Amini, à l’écriture dans Blanche Neige et le Chasseur, devrait donc quitter le projet au profit d’une nouvelle plume. 

Ewan McGregor reste sur le projet

Côté casting, Ewan McGregor restera évidemment sur le projet et donne même quelques informations supplémentaires sur le tournage. L’acteur a expliqué à IGN “Il est juste déplacé à l’année prochaine. Maintenant l’épisode 9 est sorti et tout le monde à Lucasfilm et tout le monde à Lucasfilm à plus de temps. Ils ont ressenti le besoin d’avoir plus de temps pour écrire les épisodes.” Pour réaliser les épisodes, Lucasfilm fera encore confiance à Deborah Chow. La cinéaste n’en est pas à sa première collaboration avec les studios et ai entré dans l’histoire comme la première réalisatrice de l’univers Star Wars, avec The Mandalorian. La rumeur court aussi que la série pourrait être réduite à seulement 4 épisodes, contre 6 initialement. 

Le tournage, initialement prévu cet été, sera visiblement repoussé à janvier 2021. Il va donc falloir patienter encore un peu. Lucasfilm semble avoir appliqué les adages de Maître Yoda, “fais le ou ne le fais pas. Il n’y a pas d’essai.” 

WOOTBOX - Boîte Cadeau -...
  • Retrouvez tout l'univers de la saga Star Wars dans ce COFFRET COLLECTOR et voyagez aux confins...
  • 📦 3 OBJETS CULTES et EXCLUSIFS : 1 figurine POP ! Dark Vardor, 1 tshirt Faucon...
  • 👕 Le T-SHIRT, en taille unique M, satisfaira tous les fans du vaisseau emblématique et...
  • 🎁 Le CADEAU IDEAL pour toutes les occasions - anniversaire, Noël - ou même pour...
32,99 EUR
Vérifier le prix

Uber teste le fait de laisser les chauffeurs fixer leurs tarifs en Californie

Par Felix Gouty
Photo by Dan Gold on Unsplash

Cette semaine, la société de VTC Uber va tester une nouvelle méthode qui pourrait bien s’exporter un peu partout à l’avenir. Selon le Wall Street Journal, cette méthode débutera d’abord à petite échelle, en Californie. Les conducteurs proposant des trajets liés aux aéroports de Sacramento, Palm Springs ou Santa Barbara auront la possibilité de fixer leurs tarifs jusqu’à un prix cinq fois supérieur. Cette modification se ferait néanmoins uniquement par tranche de 10%. Les conducteurs auront aussi la possibilité de réduire leurs tarifs par tranche de 10% jusqu’à un prix dix fois inférieur. Le choix de la hausse ou de la baisse du prix de la course à ces aéroports dépendra seulement du conducteur. Cette nouvelle option risque donc de créer une compétition féroce entre les chauffeurs Uber. Les uns pourraient opter pour plus de déplacements à prix cassés, favorisés par l’application, tandis que les autres préféreraient attendre que la demande augmente pour élever leur prix.

Ce test intervient évidemment dans un contexte particulier. L’État de Californie a récemment fait passer une nouvelle réglementation rendant l’emploi de non-salariés – comme c’est le cas pour les conducteurs d’Uber – plus difficile pour les entreprises. Uber a donc mis au point cette nouvelle méthode pour rendre ces derniers plus indépendants et « flexibles » au regard de la nouvelle législation californienne. L’idée semble, pour Uber, d’éviter d’être forcé à changer le statut de ses chauffeurs et donc potentiellement de perdre de l’argent. Récemment, Uber s’est allié à d’autres sociétés de VTC, Lyft ou encore DoorDash, pour lancer une contre-initiative législative. En échange de leur exclusion de la nouvelle réglementation californienne, elle propose d’offrir plus de garanties financières aux conducteurs : notamment, des recettes au moins 20% supérieures au salaire minimum et environ 30 centimes d’euros par miles (soit un peu plus de 1,6 kilomètres) effectués en déplacement de participation aux dépenses obligatoires, comme l’essence. Les compagnies citées souhaitent organiser un référendum populaire en novembre 2020 pour tenter de trouver un compromis avec l’État de Californie.

[Dossier] La Blockchain présente au CES à LAS VEGAS

Par Owen Simonin

Comme l’an passé, la technologie Blockchain était assez bien représentée. Avant de commencer, il convient de noter que la liste des différents projets présentés ci-dessous n’est pas exhaustive. En effet avec près de 4500 stands répartis sur plus de 250 000 m2 il est presque impossible d’être exhaustif. Nous vous proposons donc une sélection de 5 projets qui ont retenu notre attention.

  • La Tokenisation de Sardines

Cette idée peut paraître quelque peu décalée, mais il s’agit bel et bien d’un projet très sérieux ! Cette entreprise luxembourgeoise créée par un Français souhaite développer un nouveau « stablecoin » indexé sur des boîtes de sardines. Ces fameuses boîtes « millésimées » prendraient entre 15 et 30% de valeur en plus chaque année.

  • The Blockchain killer app

BTU Protocol est une entreprise qui utilise la technologie Blockchain afin de connecter des « marchands » de tous types avec le client final directement. Leur application permet dès maintenant de profiter de tarifs avantageux sur des milliers d’hôtels et loueurs de voitures à travers le monde. La Blockchain permettant de réduire les intermédiaires, c’est une économie non négligeable pour le consommateur. Le projet dispose d’une notoriété assez forte dans l’écosystème blockchain grâce notamment à son CEO Vidal Chiqri.

  • PundiX et son téléphone Blockchain

Cette année PundiX était de retour au CES pour présenter sa dernière innovation, son téléphone Blockchain baptisé « Block On Block » ou plus simplement BOB. Le téléphone dispose de deux « modes » dont un, permettant une utilisation complètement décentralisée. Vos appels, messages, fichiers sont ainsi totalement cryptés. Une campagne indigogo est d’ailleurs actuellement en cours.

  • Une Blockchain pour les objets connectés

SecuX est une société qu’on pourrait qualifier de polyvalente, en effet outre le développement d’un Hardware Wallet et d’un système de paiement pour commerçant. SecuX était aussi présent au CES pour présenter un système mettant en relation objets connectés et Blockchain. Rien ne vaut une belle démonstration ! Nous vous invitons donc à visionner directement la vidéo jointe à l’article afin d’en savoir plus sur cette innovation qui ouvre un nouveau domaine d’application pour la Blockchain.

  • Ibisa, Agriculture et Blockchain

Alors non nous n’allons pas vous parler d’île paradisiaque, mais bien de Blockchain. Ibisa est une société qui utilise la Blockchain pour fournir une couverture agricole aux paysans des pays en voie de développement. Comme c’est le cas bien souvent, la technologie Blockchain permet en automatisant des processus de réduire les coûts. Ces économies permettent par la suite d’assurer les pays. Voici donc une application concrète et sociale de la technologie Blockchain.

Une fois de plus, la diversité de ces projets montre à quel point la technologie blockchain a la capacité de répondre à des problématiques très variées. De la téléphonie à l’agriculture et passant par la réservation d’hôtel, de nombreux projets trouvent dans la blockchain une solution technique rendant leur produit plus performant. D’avance, nous nous excusons pour les projets blockchain qui ne figurent pas dans cet article, comme expliqué en préambule, le salon est tellement grand qu’il est difficile de le couvrir dans sa totalité. Si certains projets en lien avec cette technologie nous ont échappé, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

PMA pour toutes : le Sénat vote pour avec certaines restrictions

Par Felix Gouty
credit fotorech pixabay

Hier, le premier article du projet de loi bioéthique relatif à la procréation médicalement assistée (PMA) a été validé par le Sénat, en première lecture. Celui-ci avait été déjà adopté par l’Assemblée nationale en octobre 2019. Une majorité de 160 sénateurs sur 276 votes exprimés ont adopté une grande partie des mesures proposées dans le texte. Autrement dit, le Sénat a dit « oui » à l’extension de la PMA à toutes les femmes, femmes seules ou couples lesbiens compris. Il s’est néanmoins accordé sur le fait de refuser son remboursement par la Sécurité sociale, pourtant voté à l’Assemblée. Seules les demandes fondées sur un critère médical d’infertilité devraient en bénéficier selon la majorité des sénateurs.

Refus du double don de gamètes

Ces derniers se sont aussi opposés au double don de gamètes. Cette mesure, défendue par le gouvernement, souhaitait autoriser le recours à des dons aussi bien d’ovocyte que de sperme dans le cadre d’une PMA. Malgré les possibilités de double infertilité soulevées par la ministre de la santé, Agnès Buzin, les sénateurs ont jugé que le double don de gamètes incarnait une « rupture du lien biologique. » Concevoir un embryon selon le projet adopté ici nécessitera que les gamètes proviennent d’au moins un membre du couple. Les embryons surnuméraires en congélation et qui ne font plus l’objet d’un projet parental devront pouvoir être accueillis par d’autres couples. Les sénateurs ont aussi ajouté la nécessité d’une « évaluation sociale » en plus des évaluations psychologique et médicale poussés par le texte d’origine. Pour rappel, le volet concernant la PMA dans le projet de loi bioéthique n’inclut pas une accessibilité aux couples transgenres ni aux veuves, même celles ayant déjà engagé une procédure avec leur défunt conjoint. Si une femme veuve souhaite lancer un projet de parentalité, elle sera autorisée à le faire sous la forme d’une nouvelle demande de don de gamètes en tant que femme célibataire. Ce texte de loi repassera bientôt entre les mains des députés de l’Assemblée nationale qui trancheront définitivement sur le sujet.

[VIDÉO] CES 2020 : notre récapitulatif complet !

Par Remi Lou

Présentation : Anh Phan / Montage : Rémi Lou

Star Wars : The Clone Wars s’offre un nouveau trailer

Par Julie Hay
Disney

Décidément, l’heure est aux adieux dans la galaxie lointaine. Après la saga Skywalker sur grand écran, c’est au tour de la série d’animation The Clone Wars de tirer sa révérence. Centrée autour des événements entre l’épisode II et III, elle explore la naissance du conflit entre les séparatistes et la République. Les Chevaliers Jedi, protecteurs de la République luttent pour maintenir l’ordre, mais de nombreux peuples succombent aux forces du mal. Le chevalier Jedi Anakin Skywalker et sa jeune Padawan Ahsoka vont devoir affronter les personnages les plus redoutables de la galaxie, comme Jabba le Hutt et le Comte Dokku.

Pour cette septième et dernière saison, The Clone Wars devrait nous offrir du beau spectacle. Le trailer nous dévoile des images qui pourrait annoncer un combat épique entre Ahsoka et Dark Maul. “Bientôt, la galaxie sera reconstruite, les Jedis et la République vont mourir.” Les événements que nous connaissons se mettent en place et on pourrait voir certaines scènes du long-métrage, mais avec d’autres perspectives.

Cette dernière flopée d’épisodes  devrait aussi nous faire découvrir un nouveau pan de l’intrigue du troisième film de la saga, et c’est une scène furtive qui nous permet d’en avoir le cœur net. On peut notamment apercevoir Anakin et Padmé, en hologramme et enceinte des jumeaux. “Chaque choix nous a mené à ça” scande Dark Maul dans les dernières secondes et c’est bien une conclusion pour l’univers Skywalker qui nous attend. Après The Rise of Skywalker, la série devrait mettre un point final à l’histoire de la lignée la plus célèbre de la Galaxie.

La série de Dave Filoni sera de retour pour le 21 février prochain aux Etats-Unis avant une sortie française en mars prochain. Les épisodes devraient être disponibles au lancement de Disney + en France. Côté casting, Matt Lanter reprendra le rôle d’Anakin alors que c’est Ashley Eckstein qui prêtera sa voix à Ahsoka Tano. Pour les voix françaises, c’est Jean Pierre Michaël qui reprendra le personnage d’Obi-Wan. L’acteur de doublage a notamment doublé Brad Pitt et Keanu Reeves. 

Star Wars-Clone Wars: Season...
  • Polish Release, cover may contain Polish text/markings. The disk DOES NOT have French audio and...
  • Imports (11/05/2013)
  • Anglais, Français, Danois, Néerlandais, Finnois, Norvégien, Suédois
179,99 EUR
Vérifier le prix

[Bon Plan] L’iPhone XS 64 Go à 609 euros

Par Gregori Pujol
Code promo : CR30

L’iPhone Xs reprend peu ou prou le même design que l’iPhone X de 2017 – même écran de 5,8 pouces, même coque en verre avec le double capteur photo qui dépasse. Côté écran, il s’agit d’un écran Super Retina Amoled de définition 2436 × 1125 pixels qui supporte la norme HDR 10 et qui retranscrit bien mieux les couleurs que sur l’iPhone X. Ce modèles intègre le SoC A12 Bionic, censée être 15 % plus rapide que la A11 Bionic, qui est d’ailleurs l’un des tous premiers à être gravé en 7nm. L’iPhone Xs dispose d’un bloc photo qui comprend un double capteur photo de 2 × 12 MP, le premier capteur ouvrant à f/1.8 et le second étant doté d’un zoom optique (ouverture f/2.4). Enfin, l’autonomie de l’iPhone Xs devrait être améliorée de 30 minutes par rapport à l’iPhone X.

Mentions légales : 30 euros offerts pour toute commande de 199 euros minimum avec le coupon CR30 sur une sélection de produits. Coupon utilisable une seule fois pour chaque commande, limité à une seule commande par personne et aux 1667 premières utilisations. Offre non cumulable avec tout autre coupon. Frais de port non inclus. Offre valable du jeudi 9 janvier 2020 à 00h00 GMT+1 au mardi 14 janvier 2020 à 23h59 GMT+1.

Pokémon Go : Le Safari Zone européen aura lieu à Liverpool

Par Julie Hay

2020 sera une nouvelle fois placée sous le signe des jeux Niantic, et l’entreprise entend bien nous faire voyager. Dans un communiqué, elle dévoile les lieux et dates des prochains événements Pokémon Go et du côté européen, c’est à Liverpool qu’il faudra se rendre. Pour tous les attraper, les dresseurs du monde entier devront venir armés de leur Pokeball, les 17,18 et 19 avril prochains. Sur trois jours, les joueurs du monde entier pourront se retrouver autour de leur passion commune et arpenter les rues de la ville britannique. Comme l’année dernière, cet événement sera certainement l’occasion de recueillir des Pokémon Shiny et de découvrir plusieurs Pokéstops inédits.

De l’autre côté de l’Atlantique, ce sont les États-Unis qui ouvriront le bal avec le premier Safari de l’année, à Saint-Louis. Du 27 au 29 mars, les dresseurs pourront venir agrémenter leur collection de plusieurs spécimens. Enfin, c’est à Philadelphie que se déroulera le dernier événement de ce premier semestre. Pokémon lancera aussi un événement à l’occasion des Festival des Lanternes de Taiwan à Taichung du 6 au 9 février. 

Un franc succès pour l’édition 2019

Niantic se félicite du succès des éditions précédentes et affirme son envie de « tirer parti de la technologie afin de créer des expériences interactives qui favorisent l’exploration et la découverte ». Elle explique aussi que ces événements ont eu un impact significatif sur l’économie des villes organisatrices, comme pour Chicago qui a accueillie pas moins de 64 000 dresseurs en 4 jours. La firme rappelle aussi la portée sportive de l’événement et annonce que les participants ont arpenté pas moins de 290 000 km pour attraper 15 millions de Pokémon. 

Ingress proposera des événements en direct et pour la France, c’est à Lille qu’il faudra se rendre le 29 février. Les agents du monde entier pourront essayer un tout nouveau mode en direct. Pour Harry Potter : Wizards Unite, la firme n’annonce pas encore d’événements, mais affirme qu’elle donnera bientôt plus de détails. La seconde édition du Wizard Unite Fan Festival reste encore très secrète, mais on compte sur la Gazette du Sorcier pour nous donner plus d’informations.

Anker Batterie Externe,...
  • Capacité ultra-élevée : la capacité énorme de 20 000 mAh fournit plus de 5 charges pour...
  • Technologie de charge avancée : les technologies exclusives PowerIQ et VoltageBoost d'Anker se...
  • Chargement simultané : les deux ports USB vous permettent de charger efficacement deux...
  • Sûre pour vous et vos appareils : le système de sécurité MultiProtect d'Anker assure une...
25,99 EUR
Vérifier le prix

Le téléphone de Jeff Bezos piraté : pourquoi l’Arabie Saoudite est accusée ?

Par Remi Lou
Crédits : @Movieshapers via Pixabay

L’affaire est digne d’un film d’espionnage. Ce mercredi 22 janvier, deux responsables des Nations Unies ont fait savoir qu’ils avaient en leur possession de nombreux éléments qui prouveraient que l’Arabie Saoudite a piraté le téléphone de Jeff Bezos, patron d’Amazon et actuel homme le plus riche au monde. Selon les responsables de l’ONU, les éléments sont suffisamment probants pour réclamer une enquête approfondie auprès de Washington et Riyad. Selon le rapport, le téléphone de Jeff Bezos aurait été infecté par un fichier vidéo malveillant envoyé sur WhatsApp par le prince héritier Mohammed Ben Salman en personne, indique le Guardian. FTI Consulting a par la suite affirmé à Reuters que d’importants volumes de données avaient bien été téléchargés depuis le téléphone de Bezos juste après la réception du message infecté.

L’affaire fait suite à des accusations portées l’an dernier par Gavin de Becker, un des hommes de Jeff Bezos. Celui-ci avait affirmé que l’Arabie Saoudite avait bien eu accès aux informations privées contenues dans le téléphone du boss d’Amazon, peu après la divulgation d’informations sensibles sur la vie privée de Bezos dans certains tabloïds, dont même des échanges de SMS « chauds » entre le fondateur d’Amazon et une présentatrice TV américaine, avec qui il aurait entretenu une relation extraconjugale. Gavin de Backer avait alors affirmé que le prince héritier saoudien tenait « le Washington Post pour ennemi majeur » et avait ainsi ciblé personnellement son dirigeant, Jeff Bezos. À l’époque de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le Washington Post avait en effet couvert en détail l’affaire, d’autant que le journaliste écrivait régulièrement dans  le média américain avant sa mort. Si l’Arabie Saoudite a longuement nié sa responsabilité dans le meurtre du journaliste, le royaume a finalement admis avoir bien joué un rôle.

En ce qui concerne le piratage du téléphone de Jeff Bezos, la réponse de l’Arabie Saoudite ne s’est pas faite attendre. L’ambassade saoudienne aux États-Unis a réfuté avoir joué un quelconque rôle dans cette affaire. « Les articles de presse laissant entendre que le royaume est à l’origine du piratage du téléphone de M. Bezos sont absurdes. Nous réclamons une enquête sur ces accusations afin que la vérité puisse être établie » a indiqué l’ambassade sur Twitter.

Recent media reports that suggest the Kingdom is behind a hacking of Mr. Jeff Bezos' phone are absurd. We call for an investigation on these claims so that we can have all the facts out.

— Saudi Embassy (@SaudiEmbassyUSA) January 22, 2020

Test éligibilité ADSL ou Fibre Optique, et comparatif des offres – Janvier 2020

Par Partenaire

Qu’est-ce que l’éligibilité d’une adresse ?

Ce test d’éligibilité fonctionne avec une adresse postale afin de pouvoir tester l’éligibilité de votre ligne téléphonique, il vous permet d’obtenir la liste des offres ADSL, câble et fibre optique des fournisseurs d’accès disponibles chez vous. En quelques clics, vous découvrez en détails les forfaits Internet, leurs prix et le débit maximum de votre connexion. Ce test fournit également de nombreuses informations techniques sur votre ligne (affaiblissement, longueur), sur votre central téléphonique (NRA), et sur les services (dégroupage, TV par IP) proposés par les opérateurs Télécom.

Test 100% gratuit et réponse immédiate

Notre test d’éligibilité est entièrement gratuit et sans obligations d’achat. En quelques secondes, vous saurez si votre logement est raccordé par un réseau Internet haut débit (ADSL) ou bien à un réseau très haut-débit (VDSL, fibre optique et câble).

Comment savoir si mon adresse est éligible à la fibre optique ?

Aujourd’hui, la fibre optique n’est pas encore disponible dans tous les logements en France. Pour savoir si c’est le cas pour votre maison ou votre appartement, vous pouvez vérifier votre adresse sur le test ci-dessus qui est compatible avec l’ensemble des offres fibre optique des différents opérateurs français.

Peut-on connaitre le débit Internet à l’adresse testée ?

Oui, après avoir renseigné votre adresse, ce test vous précise la vitesse théorique maximale disponible chez vous par type de réseau et par opérateur en tenant compte de votre éligibilité technique.

 

SFR : encore une hausse de facture automatique

Par Felix Gouty
Crédits : SFR.

En décembre, SFR augmentait automatiquement le prix mensuel d’un de ses forfaits RED. Ce mois-ci, un autre opérateur, Bouygues Télécom, pratiquait la même méthode pour ses abonnés. Aujourd’hui, c’est encore au tour de SFR d’élever le montant des factures de ses clients avec une nouvelle option ajoutée automatiquement. SFR a envoyé un mail à l’ensemble de ses clients pour les prévenir d’une augmentation de trois euros sur leurs factures mensuelles. La raison ? Une nouvelle « solution de cyber-sécurité » pour tous leurs équipements – téléphones et ordinateurs compris. Elle se décline plus précisément en deux volets : un anti-virus et un gestionnaire de mots de passe. Le premier, garantissant apparemment une « protection bancaire » et une protection contre le phishing, peut être installé sur au maximum cinq appareils différents. Le second peut être intégré jusqu’à dix équipements et comporte une saisie automatique des mots de passe et des outils pour les renforcer. D’après les informations de Que-Choisir, cette option est similaire à une offre de sécurité informatique vendue en temps normal 80 euros par an par la société F-Secure.

Comme d’habitude, ces ajouts automatiques sont légaux dès lors qu’on peut s’y opposer. La pratique n’en demeure pas moins  agaçante, selon nous, puisqu’elle impose aux clients de faire la démarche de s’opposer à ce changement (et de ne pas oublier de lire régulièrement les messages de l’opérateur pour ne pas laisser passer le délai de refus). Comme le souligne avec à propos l’UFC, cet ajout automatique-ci soulève encore plus de questions puisque les produits de cyber-sécurité sont souvent vendus à l’année or cette option ne pourra plus être coupée, passé le délai d’opposition. D’autre part, l’intégration de cette option ne se fait pas vraiment automatiquement (contrairement à l’augmentation de la facture). Pour profiter de ces nouveaux services de cyber-sécurité, un client SFR doit s’assurer d’avoir télécharger SFR Sécurité et SFR Password sur tous les appareils concernés. Si vous êtes client SFR et souhaitez vous refusez cette modification de votre offre, il faudra le signaler avant le début du mois de juin 2020 sur le site de l’opérateur en choisissant « conserver mon offre actuelle » à l’adresse donnée au bas du mail en question.

Comparatif Banque en ligne : Boursorama, B for Bank, Hello Bank! , ING… laquelle est la meilleure banque ? – 2020

Par Redac JDGe

Contrairement aux banques mobiles qui se concentrent pour le moment quasiment exclusivement sur les comptes courants, l’offre des banques en ligne est sensiblement plus riche puisqu’elles proposent pour la plupart des produits d’épargne dont des assurances-vies ou divers livrets rémunérés.

En ce sens elles sont plus à même de remplacer une banque « physique » traditionnelle, aussi appelée banque de réseau dans le jargon. Entre les très modernes mais limitées néobanques et les vieillissants établissements bancaires, la banque en ligne est un juste milieu idéal pour profiter d’une large panel de services bancaires, mais à des prix inférieurs.

Les banque en lignes s’inscrivent ainsi dans une démarche similaires à celles des offres mobiles « low-cost » des opérateurs historiques. C’est d’autant plus vrai qu’elles sont bien souvent des émanations des grands groupes bancaires… et ce n’est pas plus mal. Quand on place la majorité de ses revenus dans une banque, on préfère qu’elle soit solide.

Image : Thomas Kohler sur Flickr ; CC BY 2.0

Notre sélection

Cela fait maintenant une vingtaine d’années que les banques en ligne ont débarqué en France, et l’offre est pour le moins pléthorique. On compte aujourd’hui plus d’une centaine de banques différentes avec des orientations diverses. Pour la création de notre comparatif, nous nous sommes concentrés sur les plus connues et les plus polyvalentes, c’est pourquoi nous avons pour le moment choisi d’exclure de notre sélection des solutions très spécifiques telles que Nickel (ex Compte Nickel).

Boursorama Banque

Leader de la banque en ligne, Boursorama Banque comptait fin 2018 1,7 millions de clients selon la Société Générale, sa maison-mère depuis 2015. En dépit de son succès, Boursorama banque n’est plus rentable depuis le rachat par la SG qui a décidé de se lancer dans une course à la taille. Elle favorise le recrutements de clients en proposant des offres promotionnelles intéressantes et des prix bas.

B for Bank

Lancée en 2009 par le Crédit Agricole, B for Bank est relativement jeune. C’est ce qui explique son nombre de clients relativement faible : 215 000, fin 2018. Un peu plus haut de gamme que les autres banques de notre comparatif (symbolisé par la présence d’une carte Visa Infinite dans son catalogue), elle se distingue par son haut niveau de personnalisation que l’on retrouve dans ses slogans : “la banque, selon moi”, ou “mon banquier c’est moi

ING (Direct)

Pionnière de la banque en ligne en France, ING Direct s’est lancé en 2000 chez nous. Filiale du groupe Néerlandais ING, elle perd son “Direct” en 2019 pour harmoniser les dénominations entre les diverses entités du groupe. Comme ses concurrents, l’offre de placement est large et la marque axe sa communication sur la relation client.

Hello Bank!

Benjamine de notre sélection, Hello Bank! est arrivée sur le marché en 2013, lancée par le groupe BNP Paribas avec un slogan “mobile comme vous”. C’est sans donc sans surprise qu’Hello Bank! met en avant son application smartphone, et vise avant tout une cible plus jeune et branchée. Hello Bank! a par ailleurs le mérite de s’appuyer sur le réseau d’agences de BNP Paribas, ce qui facilite certaines opérations comme le dépôt de chèque.

Le comparatif

Boursorama Banque

  • Ouverture de compte sans condition de revenu avec l’offre “Welcome”

Carte Bancaire

  • Visa “Classic” gratuite si 1000e euros de revenus nets (ou 2500e d’encours)
  • Visa “Premier” gratuite si 1800e de revenus nets (ou 5000e d’encours)
  • Visa “Classic” dans offre “Welcome” (sans condition de revenus) : gratuite si une opération par mois, sinon 5e/mois
  • Les cartes peuvent être à débit immédiat ou différé, sauf dans l’offre Welcome, débit immédiat uniquement.

Plafonds

  • “Classic” : Retrait de 310e sur 7 jours glissants ; paiements : 1500e sur 30 jours glissants
  • “Premier » : Retrait de 920e sur 7 jours glissants ; paiements : 3000e sur 30 jours glissants
  • “Welcome” : Retrait de 200e sur 7 jours glissants ; paiements : 600e sur 30 jours glissants

Tarifs des principales opérations

  • Tenue de compte : gratuit
  • Virement SEPA : gratuit
  • Commande de chéquier : 5e
  • Commande de carte avant échéance : 10e
  • Paiement en devises : 1,94% du montant ; retrait en devises : 1,94% du montant
  • Découvert : Montant autorisé à négocier : intérêts débiteur (agios) 7% / an
  • Découvert non autorisé : 16% / an.
  • Incident bancaire : Rejet de prélèvement : 20e max ; Rejet de chèque : 30e

Crédit, épargne et placements

Boursorama Banque propose des crédits immobiliers et des crédits à la consommation (à partir de 3 mois d’ancienneté) et plusieurs comptes d’épargnes dont Livret A, PEL, LDD et placements tels que l’assurance-vie. L’ouverture d’un compte sur livret nécessite un compte courant ainsi qu’un dépôt initial de 10e. Taux : 0,10% annuel brut.

B for Bank

  • Revenus minimaux pour ouvrir un compte : 1200 euros nets/mois

Carte Bancaire

  • Visa “Classic” : gratuite si 3 paiements par trimestre sinon 6e/trimestre
  • Visa “Premier” : à partir de 1600 euros de revenus nets/mois, gratuite si trois paiements par trimestre ou 9 euros/trimestre.
  • Visa “Infinite” : à partir de 4000e de revenus nets mensuels. 200e/an.

Plafonds

NB : Chez B for Bank, les plafonds sont totalement personnalisables, les montants ci-après sont donc ceux par défaut.

Visa Classic  (débit immédiat uniquement)

Visa Premier (débit immédiat ou différé)

Visa Infinite (débit différé uniquement)

Paiements : 3000e / mois, dont 2000 à l’international ; retraits : 1000e / 7 jours consécutifs

Tarifs des principales opérations

  • Tenue de compte : gratuit
  • Virements SEPA : gratuit
  • Commande de chéquier : gratuit par lettre simple.
  • Commande de carte avant échéance : 10e pour Visa Classic, 15e pour Visa Premier
  • Paiement en devises : 1,95% du montant ; Retrait en devises : 1,95% du montant
  • Découvert : montant autorisé à négocier : intérêts débiteur (agios) 7% / an
  • Découvert non autorisé : 16% / an
  • Incident bancaire : Rejet de prélèvement : 20e max ; Rejet de chèque : 30e si chèque < 50e, 50e si chèque > 50e. Frais d’information préalable : 15 euros.

Crédit, épargne et placements

B For Bank propose des crédits immobiliers et des crédits à la consommation et plusieurs comptes d’épargne dont Livret A et LDD ainsi que des placements tels que l’assurance vie et le compte-titre. Absence remarquée en revanche du PEL. Le compte sur livret est rémunéré à hauteur de 0,20% bruts.

Offre du moment

60€ offerts pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire BforBank

ING (Direct)

Carte Bancaire

  • Offre unique : Mastercard “Gold” Gratuite sans condition de revenus

Plafonds

  • Varient en fonction des revenus
  • 500 euros de revenus : 2000 euros de paiements sur 30 jours, 500 euros de retrait sur 7 jours, débit immédiat seulement
  • 2000 euros de revenus : 4000e / 800 euros, débit immédiat ou différé

Tarifs des principales opérations

  • Tenue de compte : gratuit si 1200 euros versés par mois sur le compte ou 5000e d’épargne. 5 euros/mois en cas de non respect.
  • Virements SEPA : gratuit
  • Commande de chéquier : gratuit (par lettre simple)
  • Commande de carte avant échéance : 15e, 70e en urgence
  • Paiement en devises : 2% du montant ; Retrait en devises : 2% du montant
  • Découvert : Montant autorisé à négocier : intérêts débiteur (agios) 8% / an
  • Découvert non autorisé : 17% / an.
  • Incident bancaire : Rejet de prélèvement : 20e max ; rejet de chèque : 30e si chèque inférieur à 50 euros, 50 euros au-delà. Comprend la lettre d’avis préalable.

Crédit, épargne et placements

En plus des traditionnels Livret A, LDD prêt immobilier et personnel, compte-titre ou assurance vie, ING propose divers fonds commun de placement dans lesquels investir. Cela en fait une solution facile d’accès pour s’initier aux placements financiers. Notons également la présence d’un compte sur livret ING, le “Livret Épargne Orange” rémunéré 0,05% par an.

Offre du moment

160€ offerts (80€ + 80€) pour toute première ouverture d'un compte courant et d'un second produit !

Hello Bank!

  • Revenus minimaux pour ouvrir un compte : 1000 euros nets/mois

Carte bancaire

L’offre de cartes bancaires d’Hello Bank! étant particulièrement riche, nous reproduisons ci-dessous le tableau de la marque par soucis de lisibilité. Toutes les cartes peuvent être à débit immédiat ou différé, sauf la visa Electron.

Tarifs des principales opérations

  • Tenue de compte : gratuit
  • Virements SEPA : gratuit
  • Commande de chéquier : gratuit en ligne, 5 euros via conseiller
  • Réfection de la carte avant échéance : 15e
  • Commande d’une seconde carte : 19 (Electron), 22,25 (Classic), 67 (Premier), 170e (Infinite)
  • Paiement en devises : 2% du montant ; retrait en devises : 2% du montant sauf dans réseau BNP Paribas et partenaires
  • Découverts : 250 euros pendant 15 jours par défaut, négociable.
  • Intérêts débiteur (agios) : 8% / an, minimum forfaitaire : 7e / trimestre ; sauf accord spécifique
  • Découvert non autorisé : 18,4 % / an par défaut ; majoration de 2,5% sur intérêts négociés. Courrier d’information de découvert non autorisé : 20e
  • Incident bancaire : Frais de lettre d’information préalable pour chèque sans provision : 14e. Frais par chèque rejeté pour défaut de provision : si chèque ≤ 50e = 30e ; si chèque > 50e = 50e
  • Sur prélèvement : si montant  < 20e, gratuit ; si montant ≥ 20e = 50e. Lettre d’information gratuite

Crédit, épargne et placements

Comme ses concurrents, Hello Bank! propose un large choix de placements et de crédit, dont un spécifiquement prévu pour l’achat d’un véhicule. La filiale de la BNP a également le mérite d’avoir un compte sur Livret d’épargne baptisé “Hello +”, dont la rémunération brute évolue par palier en fonction des encours : 0,2% pour la tranche de 0 à 9 999 € puis 0,4% de 10 000e à 49 999e, 0,6% de 50 000e à 99 999e et enfin 1% pour la tranche supérieure à 100 000e.

Offre du moment

Votre Carte Visa Gratuite + 80 euros offerts

Tableau Récapitulatif

Opération Boursorama Banque B for Bank ING Hello Bank !
Revenu net mini 1000e 1200e Sans condition 1000e
Carte Bancaire Visa Classic Visa Classic Master Card Gold Visa Classic
Tenue de compte Gratuit Gratuit Gratuit si 1200e versés / mois Gratuit
Intérêt débiteur autorisés 7% 7% 8% 8% (7e mini)
Paiement en devises 1,94% 1,95% 2% 2%
Prime d’ouverture (au 16/04/19) 80e 80e 160e 80e
Élément notable Offre Sans condition de revenu disponible Carte Visa Infinite si 4000e de revenus Offre de produits financiers large Visa Electron et Infinite disponibles

Notre choix

Les quatre banque en lignes proposent toutes des tarifs et des offres similaires. En dépit d’un large choix de cartes bancaires, les frais appliqués par Hello Bank! en cas d’incident bancaire et de découvert sont plus élevés que chez ses concurrents. Nous la déconseillons pour cette raison.

Si vous avez de gros revenus, B for Bank est un choix judicieux pour sa personnalisation et sa carte Visa Infinite moins onéreuse, 200 euros par an contre 240 chez Hello Bank!. Si vous optez pour une Visa Classic ou Premier, il faudra toutefois veiller à utiliser sa carte bancaire de temps en temps pour en bénéficier gratuitement. Boursorama Banque est surtout intéressante pour ses bas coûts, et son offre Welcome sans condition de revenu.

Mais c’est au final ING qui tire son épingle du jeu selon nous grâce à sa carte Mastercard Gold gratuite, sans condition de revenu et sa large offre de produits financiers, qui permettra facilement de s’amuser en bourse. Attention cependant, il faut verser 1200 euros tous les mois sur le compte pour que sa tenue soit gratuite. ING n’en reste pas moins la banque en ligne la plus polyvalente selon nous.

Découvrez les offres BforBank Découvrez les offres d'Hello Bank Découvrez les offres d'ING Banque en ligne Découvrez les offres de Boursorama Banque en ligne

[Bon Plan] L’aspirateur balai Jimmy JV83 de Xiaomi à 215 euros

Par Gregori Pujol
Code promo : JV83239

Pour moins de 250 euros, l’aspirateur balai Jimmy JV83 de Xiaomi a de quoi faire rougir les appareils de Dyson. Il dispose d’une bonne puissance d’aspiration qui ne laisse aucune chance aux saletés, et une autonomie allant jusqu’à 60 minutes d’utilisation. On aurait cependant aimé qu’il soit moins bruyant et un peu plus léger.

À LIRE AUSSI SUR CE SUJET Découvrir notre test du Jimmy V83

Dans l’utilisation, le Jimmy JV83 est vraiment convaincant ! Il dispose d’une bonne puissance (450W) qui lui permet d’aspirer le maximum de poussières et de saletés. Sa maniabilité est aussi très agréable : la brosse principale dispose d’un coude flexible qui permet de se faufiler des les moindres recoins. La brosse tournante entraîne facilement le bras lors du mouvement de va et viens du nettoyage. Le Jimmy JV83 dispose de trois modes d’aspiration : un normal, un moyen et un fort, ce dernier mode étant pour aspirer les saletés et les poussières les plus incrustées sur des sols comme des tapis ou de la moquette par exemple. Ces trois modes d’aspiration consomment de l’autonomie différemment : avec le premier, on peut aller jusqu’à 60 minutes d’utilisation, 30 minutes avec le deuxième et seulement 11 minutes avec le plus fort. Le JV83 est équipé d’une batterie de 2500 mAh qui se recharge grâce à son câble. Ce qui est dommage, c’est que le JV83 est lourd (3,4 kg) et le bras à tendance à faiblir au bout d’un moment, surtout pour nettoyer des poussières en hauteur. Il est aussi plutôt bruyant, surtout le mode d’aspiration le plus fort.

[Test] Pompe à air électrique de Xiaomi : indispensable pour moins de 50 euros

Par Gregori Pujol

Pompe à air électrique de Xiaomi

Comparée à une pompe à air classique, cette petite pompe à air électrique de Xiaomi s’avère très pratique grâce à son format compact (124 x 71 x 45.3mm pour 370g) et son fonctionnement automatique. Offrant un design épuré noir, entre l’iPod et un gros cadenas, cette petite pompe portative dispose d’un petit écran, de différents boutons en façade reprenant la forme d’une molette, ainsi que d’un petit tuyau qui expulse l’air. En bas, on retrouve une prise microUSB pour la recharge et en haut, une LED faisant office de lampe torche !

La pompe à air électrique de Xiaomi est livrée avec deux embouts supplémentaires, un étui de protection et un câble USB.

Le site Geekmall propose actuellement une promotion sur cette pompe à air électrique de Xiaomi au prix de 45 euros avec le code JDGMANO !

pompe à air électrique de Xiaomi pompe à air électrique de Xiaomi pompe à air électrique de Xiaomi

Quelle puissance pour cette pompe à air électrique ?

La pompe à air électrique de Xiaomi offre une plage de pression de gonflage de 0.2-10.3bar / 3-150psi. Elle est équipée d’une batterie de 2000mAh (14.8Wh) qui se recharge en 3h environ.

Capacité de gonflage avec la batterie pleine :

  • 41 ballons de football (1 balle de charge 1 minute)
  • 8 pneus de vélo (3 minutes de charge 1 pneu)
  • 6 pneus de moto (6 minutes de charge 1 pneu)
  • 5 pneus de voiture (6 minutes de charge 1 pneu)

pompe à air électrique de Xiaomi

Quelle utilisation pour cette pompe à air électrique ?

Comme vous pouvez donc le constater, cette pompe à air électrique signée Xiaomi est assez polyvalente, elle peut aussi bien gonfler un ballon qu’une roue de voiture ! Son utilisation est particulièrement simple. Pour la mettre en route, il suffit de sortir le petit tuyau (taille standard), l’écran s’allume et vous présente alors différentes valeurs préréglées suivant ce que vous voulez gonfler. Soit vous les utilisez, soit vous pouvez le faire manuellement et choisir la valeur que vous voulez. Une fois cela fait, il vous faut brancher le tuyau à votre pneu et appuyer sur le bouton central pour commencer à gonfler. L’opération ne dure que quelques minutes.

L’autre utilité te cette pompe à air électrique c’est qu’elle peut également mesurer la pression de vos pneus, sans pour autant les gonfler. Il suffit simplement de brancher la pompe à ce dernier pour voir la valeur s’afficher sur l’écran. Pratique pour des contrôles réguliers sans avoir à aller en station-service par exemple.

Où l’acheter ?

Le site Geekmall propose actuellement une promotion sur cette pompe à air électrique de Xiaomi au prix de 45 euros avec le code JDGMANO !

Code promo : JDGMANO

Voici à quoi sert l’objet en rotation le plus rapide du monde

Par Felix Gouty
La vitesse de la lumière, telle qu'elle est matérialisé dans Star Wars.
Dans les films Star Wars, voici ce que l’on voit dans un « saut dans l’hyper-espace » à vitesse-lumière (Crédits : Google Maps).

16 956 kilomètres par heure : c’est l’équivalent en vitesse linéaire de la vitesse d’un objet minuscule mis en rotation par des physiciens de l’université Purdue dans l’Indiana, aux États-Unis. En termes de vitesse de rotation, c’est un nouveau record pour un objet créé par l’être humain. Celui-ci est en fait une paire de billes de silice de 150 nanomètres de diamètre. Les chercheurs les ont mise dans une cloche sous vide, à température ambiante. Ils les ont ensuite éclairé de deux lasers pour la mettre en rotation. Sous l’impulsion de l’énergie lumineuse constante d’un laser de 500 milliwatts et le rayon pulsatile d’un autre, les minuscules billes se sont élevées au-dessus de la surface de leur support et se sont mises à tourner très rapidement sur elle-même. A son maximum, leur vitesse de rotation a atteint les 300 milliards de tours par minute (rpm) ! Pour convertir cette vitesse de rotation en vitesse linéaire conventionnelle (en km/h), il suffit d’effectuer quelques conversions d’unité (de rpm en rad/s) et une formule mathématique (v (m/s) = R (m) x w (rad/s)).

L’objectif de cette expérience record était de mettre au point un objet et un dispositif capable de s’élever à une vitesse si importante qu’ils pourraient nous renseigner sur la nature du vide. En effet, au-delà d’une certaine vitesse, l’objet en mouvement provoque des frictions ou torsions détectables grâce à des détecteurs de torsion ultrasensibles. Cette friction apparaît par la rencontre de particules avec l’objet en question. Cependant, dans le vide, ces particules ne devraient théoriquement pas exister. Pourtant, s’il y a friction, c’est qu’il y a contact : une telle expérience démontre donc que même dans le vide, il existe bien des particules physiques. La mesure de telles frictions pourraient ainsi renseigner davantage les chercheurs sur les forces quantiques, les phénomènes physiques fondamentaux qui régissent le monde de ces particules à l’échelle subatomique.

Guinness world records 2020
  • Collectif
  • Éditeur: Hachette Pratique
  • Édition no. 2020 (09/04/2019)
  • Relié: 256 pages
29,95 EUR
Vérifier le prix

Cette machine permet de grimper aux murs comme Spider-Man

Par Julie Hay

Spider-Man peut dormir sur ses deux oreilles, la relève est assurée. Si le super-héro décide de raccrocher le masque, l’invention de ces chercheurs chinois pourra permettra à n’importe qui d’escalader les murs sans efforts. Ils ont mis au point une nouvelle unité d’aspiration sous vide, capable de grimper n’importe quelle surface. Si jusqu’ici l’escalade grâce à l’aspiration était réservée aux parois de verre ou de marbre lisse, il sera désormais possible d’accrocher n’importe quelle surface, comme l’explique les scientifiques dans leur étude. “Le problème majeur de l’aspiration sous vide, c’est la fuite. Elle entraîne une défaillance d’aspiration. La fuite de vide est traditionnellement évitée en bloquant le chemin d’écoulement entre l’atmosphère et la zone de vide, ce qui est difficile sur une surface rugueuse”.

C’est en projetant de l’eau que les chercheurs Xin Li et Kaige Shi ont réussi à développer ce nouvel outil aspirant. L’unité d’aspiration forme une couche d’eau rotative autour de la zone de vide, pour maintenir la pression au centre de ventouse. Cet appareil d’escalade hydraulique est présenté comme beaucoup plus efficace que son équivalent à pompe.

Améliorer la sécurité des métiers à risque

Ce projet devrait à terme permettre d’améliorer la sécurité de certains métiers à risque, comme les nettoyeurs de vitre ou encore les constructions. Il pourrait aussi être utile dans le cadre d’une mission de sauvetage en hauteur. La prochaine étape selon l’équipe : “réduire la consommation d’eau pour que l’unité puisse fonctionner plus longtemps avec peu d’eau. Il faudra que le robot grimpeur puisse transporter son eau, plutôt que d’être connecté à une source d’alimentation.”

En revanche, la machine ne pourra pas faire de toile et se balancer de gratte-ciel en gratte-ciel. Peter Parker a encore quelques belles années devant lui.

Marvel's Spider-Man
  • Découvrez trois chapitres supplémentaires de l'histoire : incluez des missions non publiées...
  • De nouvelles factions ennemies directement issues de l'univers Spider-Man
  • Débloquer des tenues supplémentaires
24,78 EUR
Vérifier le prix

Nubia Z20 : le smartphone à double-écran est disponible pour 499 euros

Par Gregori Pujol

Nubia Z20

Le Z20 de Nubia s’inspire d’un smartphone introduit initialement par la marque russe Yota qui avait sorti un smartphone équipé d’un double écran, un classique devant et un e-ink au dos. Tout en reprenant donc ce concept, le Z20 fait mieux puisque nous avons là un écran AMOLED avec des bords fins en face qui fait 6.42 pouces (FHD+) et au dos un second écran tactile AMOLED évidemment d’une dimension de 5.1 pouces (520 x 720 px).

Des caractéristiques intéressantes pour un prix accessible

Ce Nubia Z20 tourne sous Nubia UI 7 (Android 9.0 Pie), et il est notamment équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 855+ accompagné de 8Go de RAM et d’une capacité de 128Go. Son module photo est quant à lui doté de 3 capteur : un principal de 48 mégapixels IMX586 avec objectif grand-angle (f/1,7), un ultra grand-angle de 16 mégapixels avec objectif 122,2° et un de 8 mégapixels avec téléobjectif 3x (zoom numérique 30x). Enfin, sa batterie est de 4000 mAh avec charge rapide de 27W. Ses dimensions sont de 158,6 x 75,3 x 9 mm pour 186 grammes).

Le Nubia Z20 est actuellement proposé au prix de 499 euros.

[Critique] Bad Boy for Life : rencontre entre deux générations

Par Nassim Chentouf

C’était attendu : Bad Boys for Life joue la carte de l’opposition entre l’ancienne génération, incarnée par Will Smith et Martin Lawrence, et les nouveaux venus dans les rangs de la police – Vanessa Hudgens, Alexander Ludwig de Vikings ou encore Charles Melton de Riverdale. Une jeunesse prompte à l’utilisation des nouvelles technologies pour traquer les criminels (hacking, drones…) contrairement au duo culte qui préfère la jouer “à l’ancienne” – entendre par là foncer dans le tas et tirer sur tout ce qui bouge.
Bad Boys for life s’amuse volontiers d’un Will Smith à la barbe grisonnante, moqué pour ses réflexes désormais à la traîne et un Martin Lawrence préférant sa vie de famille aux interventions risquées. Le premier poussera l’autre dans une ultime mission suicide contre l’un des criminels les plus dangereux, lui-même incarné par un jeune acteur beaucoup plus coriace que les deux protagonistes.

L’occasion d’affrontements à la Jerry Bruckheimer où tous les prétextes sont bons pour des confrontations repoussant les limites du réel – chaque balle tirée par une arme à feu peut faire exploser une voiture. Et c’est dans ses scènes d’action que Bad Boys for life se montre le plus grisant : de longues poursuites savamment chorégraphiées et un film généreux avec son budget de 90 millions de dollars. Exit les costumes de super-héros et autres combattant intergalactiques qui squattent les salles obscures. Ici, c’est plutôt gros bras tatoués, armes à feu, agents surentraînés, gilets pare-balles et bastons entre deux vannes. Au milieu de ces affrontements jouissifs, Will Smith et Martin Lawrence jurent comme des charretiers, l’une des marques de fabrique de la franchise.

Un film un peu ringard dans le fond

Malgré ses qualités indéniables et sa générosité dans la mise en scène, impossible de ne pas voir dans Bad Boys for Life un film légèrement ringard. Passer sa morale religieuse un peu douteuse dans la première partie, Will Smith et Martin Lawrence apparaissent comme bloqués dans les années 90-2000. Choix musicaux d’un autre temps, humour souvent à la ramasse, costumes flashy… Bad Boys for Life donne l’impression d’avoir plusieurs dizaines d’années de retard. Même lorsque le film s’attarde sur la nouvelle génération, le prisme de cette équipe composée de jeune gens est dépassée.

Les petits génies vont chercher des informations sur… 4chan, et sont capables de trouver toute la vie d’un suspect en tapotant rapidement sur le clavier d’un super ordinateur affichant des lignes de code. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, c’est sans doute cette ringardise qui procure au film son côté “cool”. Jamais trop sérieux, toujours bourré de bons sentiments et honnête dans sa démarche, Jerry Bruckheimer déroule sa nostalgie d’un cinéma perdu depuis longtemps entre fonds verts, CGI vides d’âme, univers connectés, fan service et productions propres et calibrées mais dénuées d’une quelconque cinématographie. Certes, Bad Boy for life n’est pas des plus subtils… mais quoi de moins subtil qu’un épisode de Bad Boys ?

Un acte final jouissif

Après un ventre mou vers la moitié du long-métrage, Bad Boys for Life décide de déployer tout son grand-guignolesque dans un acte final au Mexique – après une révélation bancale, comme un cheveu sur la soupe. Hélicoptère, coups de feu, malfrats, explosions… Will Smith et Martin Lawrence coopèrent avec la nouvelle génération, rejetée dans un premier temps, pour remplir cette ultime mission. Un esprit “family” est insufflé dans le long-métrage à la façon des derniers Fast & Furious misant à fond sur cette carte des bons sentiments. Et alors que Bad Boys for Life s’amuse de l’âge de ses protagonistes, désormais quinquas, le scénario offre un épilogue ouvert aux spectateurs et la promesse d’un nouvel opus.

La machine est de nouveau en marche. Disparu des radars depuis plus de dix ans, Jerry Bruckheimer semble annoncer le retour de ses films à la patte si reconnaissable qui manquaient aux fans. Ce n’est pas pour rien que Michael Bay fait un caméo dans Bad Boys for Life. Et malgré l’âge de ses héros, le producteur accepte cette nouvelle génération d’acteurs et de personnages. Futur succès commercial à n’en pas douter, Bad Boys for Life pourrait bien représenter le salut tant attendu par Will Smith, qui enchaîne déconvenues et échecs depuis plusieurs années – malgré des tentatives louables, comme le Gemini Man d’Ang Lee. Désormais sur YouTube avec plus de 7 millions d’abonnés, l’acteur multiplie les tentatives pour signer son retour comme la figure des films d’action “à la cool”, genre qui aura participé à sa renommée fût un temps.

Qualcomm mise toujours sur la 4G avec trois nouveaux Snapdragon

Par Remi Lou
Crédits : Qualcomm

On parle de plus en plus de la 5G et des nouveaux usages qui vont en découler. Pourtant, la 4G n’a pas dit son dernier mot, même chez Qualcomm, qui équipe la plupart des smartphones du marché avec ses puces estampillées Snapdragon. Le fondeur de San Diego a beau miser sur la 5G avec ses Snapdragon 865 et 765, il n’oublie pas pour autant les smartphones 4G, et dévoile pour cela pas moins de trois nouvelles puces destinées à équiper des produits de milieu de gamme. Les Snapdragon 720G, 662 et 460 viennent d’être présentés à New Delhi en Inde. Ils sont particulièrement adaptés aux marchés émergents, comme en Inde où ils devraient arriver en priorité, avant d’être déclinés sur le marché américain et d’autres marchés sur des smartphones d’entrée et de milieu de gamme. Malgré l’absence de compatibilité avec la 5G, les trois puces proposent une compatibilité avec toutes les dernières normes comme le WiFi 6 ou encore le Bluetooth 5.1.

Avec ses trois nouvelles puces, Qualcomm en offre pour tous les goûts. Le premier et plus puissant, le Snapdragon 720G, devrait offrir de bonnes performances avec son processeur octocore gravé en 8nm dont chaque coeur est cadencé à 2,3 GHz. Il s’accompagne d’une partie graphique Adreno 618. Dans les faits, il s’agit ni plus ni moins d’une version « lite » du Snapdragon 730G présenté par Qualcomm en début d’année dernière, soit un SoC de milieu de gamme particulièrement adapté pour les jeux mobiles et les photophones, puisqu’il prend en charge des clichés qui peuvent monter jusqu’à 192 mégapixels. Le deuxième SoC de Qualcomm, le Snapdragon 662, est un peu moins bien pourvu. Il s’agit d’un processeur octocore accompagné d’un GPU Adreno 610. Il est capable de supporter des configurations à trois capteurs photo, mais aussi des résolutions jusqu’à 48 mégapixels. Enfin, le petit dernier de Qualcomm, le Snapdragon 460, s’oriente quant à lui clairement vers l’entrée de gamme. Il embarque des coeurs Kryo 240 accompagné d’une partie graphique Adreno 610 et pourra simplement prendre en charge une configuration photo à double capteur.

Promo
Ekrist Batterie Externe...
  • 【Batterie Externe Puissante】La batterie externe 26800mAh charge la plupart des téléphones...
  • 【Batterie externe charge rapide】Le chargeur portable construit avec une entrée 2.1A (Max),...
  • 【 Grand Compatibilité du Power bank】Le powerbank compatible pour tous les smartphones,...
  • 【Batterie de secours Protection de sécurité】Fabriqué avec une cellule Li-Polymer de...
110,00 EUR −83,05 EUR 26,95 EUR
Vérifier le prix

Netflix dévoile les pouvoirs d’une des mystérieuses clés de Locke and Key

Par Julie Hay
Locke & Key
Netflix

C’est sans aucun doute la prochaine série événement Netflix. Locke & Key, adaptée des comics éponymes de Joe Hill, sortira le 7 février et s’annonce déjà comme un gros succès pour la plateforme. Elle sera centrée autour de l’histoire de trois enfants qui emménagent dans la demeure ancestrale, à la mort de leur père. Cette étrange bâtisse regorge de secrets et abrite de mystérieuses clés magiques. Liées à la disparition de leurs pères, elles détiennent chacune un pouvoir et sont convoitées par une créature démoniaque. Toute droite sortie de l’esprit du fils de Stephen King, la bande-dessinée regorge d’objets magiques qu’il a fallu adapter pour le petit écran. Pour rassurer les fans des comics et intéresser les néophytes, Netflix sort l’artillerie lourde et dévoile les équipes derrière la mise en scène. Joe Hill monte aussi au front pour présenter le projet, auquel il a été grandement associé.

Au cœur de la clé de tête

L’un des plus grands défis pour l’équipe aura été de retranscrire la magie de la « clé de tête », essentielle à l’intrigue des comics. “Votre cerveau s’ouvre littéralement comme s’il y avait un couvercle. Dans notre version, la clé de tête s’enfonce dans la nuque de quelqu’un pour pouvoir vraiment marcher dans son propre cerveau.” Les premières images sont prometteuses et donnent un aperçu de la magie qui devrait apparaître sur nos écrans. Le projet très ambitieux semble être au goût du duo à l’origine des comics et c’est assez encourageant.

Après l’adaptation américaine de Les Revenants, Carlton Cuse s’attaque une nouvelle fois au fantastique. Le scénariste n’aura aucun mal à nous faire frissonner après avoir travaillé sur plusieurs épisodes de l’excellente série Bates Motel. Côté casting, il faudra compter sur Emilia Jones (Utopia), Connor Jessup (American Crime) et Jackson Robert Scott (Ça) pour tenir la barre. Le trio devrait faire face à Laysla De Oliveira dans la peau de Dodge, principal antagoniste de l’intrigue. Locke & Key ouvre ses portes le 7 février prochain. En espérant que cette première saison soit la clé du succès pour Netflix, dans la guerre des plateformes.

Locke & Key, T1 : Bienvenue à...
  • Joe Hill
  • Éditeur: HiComics
  • Album: 168 pages
17,90 EUR
Vérifier le prix

Nouvelle année, nouvelles offres : Windows 10 Pro 8,88 €, office 2016 Pro 21,44 € et office 2019 45,49 €

Par Partenaire

Défilez vers le bas pour trouver des prix records sur des logiciels authentiques parmi les plus vendus ! C’est l’occasion idéale pour acheter des licences pour votre nouveau PC ou même de mettre à jour vos logiciels sur votre ordinateur actuel, surtout maintenant que le support de Windows 7 est interrompu. Cela vaut le coup d’oeil !

Offres de logiciels pour le Nouvel An : 35% de réduction sur les logiciels Microsoft !

KeysWorlds offre une remise supplémentaire de 35% sur plus de 20 produits logiciels Microsoft ! Appliquez le code de réduction KWNY35 sur n’importe quel produit et accédez aux prix suivants :

Offres de logiciels pour le Nouvel An : 25% de réduction supplémentaires sur les antivirus !

Pour offrir le meilleur à votre PC, KeysWorlds propose une large sélection des meilleurs logiciels antivirus, tels que Kaspersky, McAfee, Trend Micro, et plus encore ! N’oubliez pas d’appliquer le code de réduction KWNY25 pour économiser 25% de plus :

Découvrez keysworlds.com !

Keysworlds offre un excellent service d’une efficacité inégalée, vous garantissant 100% de satisfaction client ! Après commande, vous recevrez votre code à utiliser dans votre compte en seulement quelques minutes par e-mail. Ils offrent également des moyens de paiement faciles, avec des méthodes de paiement sécurisées et fiables telles que PayPal, virement bancaire, carte de crédit ou carte de débit, et un service client 24h/24h et 7j/7h (service@keysworlds.com) pour vous assurer de recevoir l’aide appropriée chaque fois que vous en avez besoin.

Commencez votre nouvelle année de la bonne façon avec Keysworlds !

Virus inconnu en Chine : ce que l’on sait à l’heure actuelle

Par Felix Gouty
Le coronavirus, le vecteur du virus du SRAS.
Des virions de coronavirus, vecteur du syndrome respiratoire aigu sévère ou SRAS. (Public Domain)

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d’annoncer la mort de trois nouvelles victimes du virus apparenté au SRAS apparu récemment en Chine. L’une d’elles, un homme qui souffrait de difficultés respiratoires, était âgée de 89 ans et vivait dans la ville de Wuhan, où les premières infections ont été repérées. Le bilan actuel est de six morts confirmées, 291 cas recensés – dont plus de 200 en Chine – et 922 patients en observation en attente de diagnostic. Depuis peu, un Australien, rentrant d’un séjour en Chine qui l’avait emmené à Wuhan, présente les mêmes symptômes de cet inquiétant virus. Aux Philippines, un jeune garçon de cinq ans, lui aussi revenu de Chine, pourrait bien souffrir de la même maladie. Des médecins attendent encore d’autres analyses avant de confirmer son cas.

D’après les premières informations sur cette infection, elle serait due à un coronavirus (famille de virus, notamment responsable du rhume) très proche de celui qui cause les mêmes symptômes que le syndrome respiratoire aigu sévère, ou SRAS. Le coronavirus du SRAS, ou SRAS-CoV, cible les cellules épithéliales des parois respiratoires et entraîne une violente pneumonie avec forte fièvre. Entre 2002 et 2003, une épidémie de SRAS apparaît à Hong-Kong et fait près de 900 morts à travers le monde en moins d’un an avant d’être contenue.

L’Asie bientôt en « alerte maximale » ?

L’infection actuelle semble avoir débuté il y a environ un mois à Wuhan, une ville de onze millions d’habitants à l’est de la Chine. D’après l’OMS, elle proviendrait d’un animal malade, encore non déterminé, présent – vivant ou non – sur le marché de la ville. Aujourd’hui, un scientifique chinois affirme que l’infection est transmissible d’humain à humain « par contact étroit ». De nombreux cas ont déjà été recensés en dehors de la Chine : au Japon, en Thaïlande, en Corée du Sud et maintenant en Australie et peut-être aux Philippines. Cette épidémie naissante intervient à quelques jours du nouvel an chinois, le samedi 25 janvier, qui génère de nombreuses migrations arrivant ou quittant le pays. Le gouvernement chinois n’a d’ailleurs forcé aucune restriction concernant les déplacements en Chine, pour le moment. A Hong-Kong, où le mauvais souvenir du SRAS reste vivace, l’aéroport de la ville s’est armé de mesures de sécurité renforcées pour l’occasion. En plus du contrôle thermique habituel, les voyageurs en provenance de Wuhan doivent remplir un formulaire détaillé les concernant, sous peine de 6 mois d’emprisonnement en cas de mensonge. L’OMS a prévu d’adresser le cas de cet inquiétant virus mercredi. Elle déterminera alors s’il est à considérer comme une « urgence de santé publique de portée internationale », pour forcer les gouvernements – et en premier lieu, la Chine – à agir en conséquence sans tarder.

Tesla dément fermement que ses voitures accélèrent toutes seules

Par Julie Hay
La voiture électrique Model S de Tesla.
Crédits : Tesla.

Les véhicules Tesla sont à nouveau au cœur d’une polémique. Alors qu’une pétition circule sur Internet et accuse les véhicules de la marque de réaliser des “accélérations soudaines et inattendues”, le constructeur assure avoir étudié tous les incidents et réfute ses allégations. Cette pétition, menée par Brian Sparks, fait état de 110 accidents et de 52 personnes blessées. Envoyée à la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), elle demande l’examen de quelque 500 000 véhicules, construits entre 2013 et 2019.

Dans un communiqué, en réponse aux allégations de Brian Sparks, la firme d’Elon Musk explique “dans tous les cas où nous avions les données, nous confirmons que la voiture a fonctionné comme prévu. En d’autres termes, la voiture accélère si, et seulement si, le conducteur lui demande de le faire. Elle ralentit ou s’arrête quand le conducteur enclenche le frein.”

La pétition mise en cause

Tesla va même plus loin et s’interroge sur les motivations de l’auteur de la pétition, soulignant qu’il s’agit d’un “short-seller” soit un investisseur faisant de la vente à découvert. Comme l’explique Capital, cette pratique consiste à vendre une action qu’on ne possède pas encore en pariant sur le fait qu’elle va perdre de la valeur. Si l’investisseur a vu juste, lors du rachat, il payera l’action moins cher et engrangera ainsi le différentiel. En pointant ce détail, Tesla  suggère donc qu’il pourrait s’agir d’une campagne de décrédibilisation visant à faire baisser les actions de l’entreprise. La NHTSA assure qu’elle étudiera la pétition comme c’est l’usage dans ce type d’affaire. Reste maintenant à attendre ses conclusions.

❌