Lateo.net - Flux RSS en pagaille (pour en ajouter : @ moi)

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 21 juillet 2019Framasoft - Changer le monde un octet à la fois

USB Disk Ejector

Par lilive sur Framalibre - Annuaire du Libre
Catégorie : Système - Tags : utilitaire, usb

Si vous vous faites partie de ceux qui continuent à éjecter proprement les clés USB ou les disques durs externes avant de les débrancher, USB Disk Ejector pourrait vous plaire.

En effet, vous pouvez trouver fastidieux d'aller attraper à la souris la petite icône de Windows dédiée à cela. C'est là où USB Disk Ejector intervient : le programme ouvre une fenêtre qui affiche les périphériques et il suffit d'en sélectionner un pour l'éjecter.

J'ai moi-même associé USB Disk Ejector à un raccourci clavier et j'éjecte maintenant mes clés USB en un tour de main Bien plus rapide et pratique à mon goût !

Lien officiel
  • 21 juillet 2019 à 21:32

Captura

Par lilive sur Framalibre - Annuaire du Libre
Catégorie : Multimédia - Tags : capture d'écran, capture vidéo, screencast, webcam, gif, utilitaire

Parmi les logiciels open source de capture d'écran que j'ai essayé jusqu'ici, Captura se démarque par ses fonctionnalités :

  • Capture d'images fixes (screenshots)
  • Éditeur d'image pour retravailler et enrichir les captures
  • Enregistrement d'écran (screencast) créant des fichiers vidéo ou des gif animés
  • Enregistrement simultané du son du micro
  • Enregistrement d'une zone fixe ou qui suit le curseur de la souris
  • Incrustation de textes, d'images, ou même de la webcam dans les captures
  • Mise en évidence des clics de la souris pendant les enregistrements
  • Incrustation des noms des touches pressées
  • Possibilité de dessiner au-dessus de la capture, en temps réel pendant les enregistrements
  • Pause pendant les enregistrement.

Captura peut aussi servir pour enregistrer seule la vidéo prise par la webcam.

Au final, un outil très complet qui pourra servir à enregistrer des tutoriels vidéo.

Lien officiel
  • 21 juillet 2019 à 19:52

Meazure

Par lilive sur Framalibre - Annuaire du Libre
Catégorie : Multimédia - Tags : mesurer, utilitaire, taille, distance, capture d'écran

Meazure permet, comme son nom l'indique, de mesurer ce qui est affiché à l'écran.

Il est possible de mesurer des tailles, des distances, des angles, des rayons, des couleurs.

Les résultats sont affichés en pixels, centimètres, pouces, degrés, radians, RGB, HSL, #RRGGBB, etc.

L'outil comprend également une loupe, permet de faire des captures d'écran vers le presse-papier, d'afficher des règles ou une grille par dessus tout l'écran, et même d'enregistrer les mesures effectuées dans un fichier.

Lien officiel
  • 21 juillet 2019 à 18:03

Contributions

Par @c-val sur Framacolibri - Latest topics

@c-val wrote:

Hi the Mobilizon team!

What subjects are available for contributions ?
Project, dev… What help can the community bring ? How ?

I am confused because “FramaSoft does not develop” is written everywhere on the website while Mobilizon is supposed to be written with Elixir… Which is quite a development task!

Thanks

Posts: 1

Participants: 1

Read full topic

  • 20 juillet 2019 à 17:52

[Sympa] Personnalisation du contenu messages-types (syntaxe)

Par @dudrea Decebal Udrea sur Framacolibri - Latest topics

@dudrea wrote:

Bonjour,
Je cherche à personnaliser le contenu des “messages types” par exemple celui qui est émis vers un nouvel abonné.
J’y arrive souvent et parfois je me plante en déclenchant une “erreur inconnue” ou pire une absence totale de réponse.
Il y a pas mal de paramètres (souvent entre crochets et accompagnés du signe %)dont j’ignore a signification.
Par exemple dans celui ci :

[%# invite.tt2 ~%]
From: [% requested_by %]
Reply-To: [% conf.email %]@[% domain %]
Subject: [%“Invitation to join list %1”|loc(list.name)|qencode%]

[%|loc(list.subject)%]This list is about %1, so you are probably concerned.[%END%]

Est-ce que que une bonne âme saurait où je peux trouver de la doc là dessus (J’ai envoyé un message à l’assistance framasoft mais il m’ont juste renvoyé sur le GIT HUB de Sympa où je ne peux (ou ne sait) rien trouver.
Merci d’avance.

Posts: 4

Participants: 2

Read full topic

  • 19 juillet 2019 à 16:11

[Framacalc] Multi-onglets

Par @Gildas THUARD GILDAS sur Framacolibri - Latest topics

@Gildas wrote:

Bonjour,
Savez-vous si le tableur collaboratif Framacalc va évoluer avec notamment la possibilité de multi-onglets ?
C’est l’une des fonctionnalités importantes qui manque pour que mes collègues utilisent Framacalc au lieu de Google Sheets.
Librement vôtre
Gildas

Posts: 3

Participants: 3

Read full topic

  • 19 juillet 2019 à 12:00
Hier — 20 juillet 2019Framasoft - Changer le monde un octet à la fois

Pop!_OS

Par Pixtolero sur Framalibre - Annuaire du Libre
Catégorie : Système - Tags : systeme d'exploitation, Distributions GNU/Linux, Ubuntu, Linux, Gnome

Pop!_OS est une distribution développée par la société System76 (vendeur d'ordinateurs dans le Colorado) basée sur Ubuntu et utilisant l'environnement de bureau GNOME.

Pop!_OS est conçu pour avoir un minimum d'encombrement sur le bureau sans distractions afin de permettre à l'utilisateur de se concentrer sur son travail.

Pop!_OS fournit un chiffrement complet du disque par défaut ainsi qu'une gestion rationalisée des fenêtres, des espaces de travail et des raccourcis clavier pour la navigation.

Pop!_OS offre quelques nouveautés majeures, dont certaines sont très intéressantes. Par exemple : GRUB a été remplacé par systemd-boot et un outil appelé kernelstub, et il y a une partition de récupération, donc une clé USB n'est plus nécessaire pour récupérer le système.

Lien officiel
  • 20 juillet 2019 à 13:26

Xubuntu

Par Ouanel sur Framalibre - Annuaire du Libre
Catégorie : Système - Tags : Distributions GNU/Linux, système d'exploitation, operating system, OS

Xubuntu est un système d'exploitation libre dérivé d'Ubuntu. Il bénéficie des mêmes qualités en termes de facilité d'installation et d'utilisation.
Utilisant l'environnement de bureau Xfce (et non Gnome comme Ubuntu), Xubuntu est un système d'exploitation plus léger et donc plus réactif, ce qui est un atout appréciable si votre ordinateur n'est pas particulièrement performant.

Lien officiel
  • 19 juillet 2019 à 23:19

Commentaires sur C’est Qwant qu’on va où ? par Axelos

Par Axelos sur Commentaires pour Framablog

Obligation légale peut être ?

Le truc qui dit qu’on doit garder les traces pendant 365 jours, que la Quadrature conteste.

  • 19 juillet 2019 à 20:04

Commentaires sur C’est Qwant qu’on va où ? par Dylan Y.

Par Dylan Y. sur Commentaires pour Framablog

Je pense que la question concernait le stockage « à long terme » pour le coup. C’est à dire, pourquoi stocker cette donnée lorsque la réponse à la requête a déjà été envoyée ?

Si le sel change pour chaque hash, on perd la capacité de faire des statistiques propres. Si le sel est dérivé de l’adresse, alors il est inutile. Si le sel est stocké, il est possible de retrouver l’adresse d’origine assez rapidement, surtout en IPv4. Si la donnée n’est pas exploitable, alors la stocker est tout aussi inutile.

Concrètement, quelle utilité ont les hashs des adresses IPs stockés une fois l’échange terminé ?

  • 19 juillet 2019 à 19:03

[Framacalc] Feuilles de calculs

Par @Gildas THUARD GILDAS sur Framacolibri - Latest topics

@Gildas wrote:

Bonjour,
Savez-vous si le tableur collaboratif Framacalc va évoluer avec notamment la possibilité de multi-onglets ?
C’est l’une des fonctionnalités importantes qui manque pour que mes collègues utilisent Framacalc au lieu de Google Sheets.
Librement vôtre
Gildas

Posts: 3

Participants: 3

Read full topic

  • 19 juillet 2019 à 12:00

Commentaires sur Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft par lareinedeselfes

Par lareinedeselfes sur Commentaires pour Framablog

« nous ne laisserons personne nous dicter ce que nous devons être et faire. »
bien dit ! Nanmais!
plein de dataloves à vous tous !

  • 19 juillet 2019 à 02:16
À partir d’avant-hierFramasoft - Changer le monde un octet à la fois

Personnalisation du contenu messages-types (syntaxe)

Par @dudrea Decebal Udrea sur Framacolibri - Latest topics

@dudrea wrote:

Bonjour,
Je cherche à personnaliser le contenu des “messages types” par exemple celui qui est émis vers un nouvel abonné.
J’y arrive souvent et parfois je me plante en déclenchant une “erreur inconnue” ou pire une absence totale de réponse.
Il y a pas mal de paramètres (souvent entre crochets et accompagnés du signe %)dont j’ignore a signification.
Par exemple dans celui ci :

[%# invite.tt2 ~%]
From: [% requested_by %]
Reply-To: [% conf.email %]@[% domain %]
Subject: [%“Invitation to join list %1”|loc(list.name)|qencode%]

[%|loc(list.subject)%]This list is about %1, so you are probably concerned.[%END%]

Est-ce que que une bonne âme saurait où je peux trouver de la doc là dessus (J’ai envoyé un message à l’assistance framasoft mais il m’ont juste renvoyé sur le GIT HUB de Sympa où je ne peux (ou ne sait) rien trouver.
Merci d’avance.

Posts: 4

Participants: 2

Read full topic

  • 19 juillet 2019 à 16:11

Framacalc

Par @Gildas THUARD GILDAS sur Framacolibri - Latest topics

@Gildas wrote:

Bonjour,
Savez-vous si le tableur collaboratif Framacalc va évoluer avec notamment la possibilité de multi-onglets ?
C’est l’une des fonctionnalités importantes qui manque pour que mes collègues utilisent Framacalc au lieu de Google Sheets.
Librement vôtre
Gildas

Posts: 2

Participants: 2

Read full topic

  • 19 juillet 2019 à 12:00

Commentaires sur C’est Qwant qu’on va où ? par Follombre

Par Follombre sur Commentaires pour Framablog

L’adresse ip ne sert pas à rien. Loin de là. Sans elle, pas de résultats de recherche.
Quand tu fais une recherche sur Qwant (ou un autre moteur de recherche), des résultats sont créés. Mais ces résultats il faut bien les renvoyer au demandeur à un moment ou un autre, sinon ça ne sert pas à grand chose. Mais pour renvoyer les résultats à l’utilisateur, il faut savoir qui est celui-ci. Et c’est là que rentre l’adresse ip. En fait c’est un peu comme ton adresse personnelle. Imagine que tu fasses une demande à l’administration par courrier. Si tu veux recevoir un jour une réponse, il faut que tu laisse ton adresse. Sinon la Poste ne saura pas où mettre le courrier. Là c’est exactement pareil sauf qu’il s’agit de l’adresse de ton ordinateur.
Mais comme Qwant ne veut pas savoir qui fait qu’elle recherche il fait en sorte de la cacher aux yeux de l’équipe (au final seul les serveurs la connaissent un très cours instant)
En espérant avoir été assez clair

  • 19 juillet 2019 à 11:52

Commentaires sur Khrys’presso du lundi 3 décembre par vex

Par vex sur Commentaires pour Framablog

Your blog post is very impressive, I almost read all the articles you wrote. Contains a lot of useful information. Thank you!

  • 19 juillet 2019 à 11:17

Commentaires sur Ce que peut faire votre Fournisseur d’Accès à l’Internet par temple run

Par temple run sur Commentaires pour Framablog

I have read through some similar topics! However, your article gave me a very special impression, unlike other articles. I hope you continue to have valuable articles like this or more to share with everyone!

  • 19 juillet 2019 à 11:15

Commentaires sur Les données que récolte Google – Ch.3 par fnaf

Par fnaf sur Commentaires pour Framablog

The sharing of Data collection under the Android and Chrome platforms you share is quite impressive. I have learned a lot from your writing.

  • 19 juillet 2019 à 11:14

Commentaires sur Khrys’presso du lundi 26 novembre par word games

Par word games sur Commentaires pour Framablog

I want you to thank me for taking the time to write such a great article! I certainly enjoy it little by little and I have bookmarked your site to test new things on your blog.

  • 19 juillet 2019 à 11:11

Commentaires sur Impôts et dons à Framasoft : le prélèvement à la source en 2019 par fnaf

Par fnaf sur Commentaires pour Framablog

Thank you for posting such a great article! I found your site perfect for my needs. It contains interesting and useful posts for me. Please continue to uphold. Thank you for this great article.

  • 19 juillet 2019 à 11:07

Commentaires sur Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft par Romain

Par Romain sur Commentaires pour Framablog

Un simple message pour distribuer des bisous arc-en-ciel à tout Framasoft, parce que ce que vous faites est nécessaire et inspirant, et que vous faites les choses bien.

Les mêmes à celles et ceux qui me liront, parce que ça vous faites sûrement plein de choses fantastiques aussi, et que sinon, j’espère que ça vous en donnera l’envie.

  • 19 juillet 2019 à 10:34

Commencer une notice et la terminer plus tard

Par @sorgin Sorgin sur Framacolibri - Latest topics

@sorgin wrote:

Salut

Je voudrais créer une notice pour un logiciel mais avant de me lancer j’aimerais savoir si je peux la commencer sans qu’elle soit visible et pouvoir la terminer plus tard ?

Posts: 4

Participants: 3

Read full topic

  • 19 juillet 2019 à 10:31

Commentaires sur Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft par Romain

Par Romain sur Commentaires pour Framablog

On parle ici de jugement. d’opinion personnelle donc. Je ne pense pas que la critique constructive sera modérée. Mais le mot important à retenir ici, est « constructive ».

J’en profite pour digresser un peu, car, moi aussi, j’en suis parfois venu à critiquer très ouvertement certaines personnes. Le problème principal était que mon but était de couper court à une pratique scientifiquement réfutée, mais justement, la confrontation directe n’est pas forcément le meilleur moyen d’obtenir des résultats, même si elle est étayée. Je me permets de lier cet article d’Ars Technica : https://arstechnica.com/science/2017/08/un-bustable-myths-and-stubborn-minds-pro-vaccine-efforts-backfire/ qui référence une (petite) étude, sur les stratégies à adopter pour essayer d’informer et de « dé-désinformer ».

  • 19 juillet 2019 à 10:23

Commentaires sur Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft par Romain

Par Romain sur Commentaires pour Framablog

Bonjour,

Les messages violant la loi seront modérés, c’est très clairement écrit dans la charte.

Ensuite. l’homophobie, comme le racisme, ne sont pas des délits, car chacun a le droit à ses pensées. Par contre, ce sont des circonstances aggravantes lorsque ses pensées aboutissent à des actions répréhensibles comme la violence, la discrimination ou la diffamation.

  • 19 juillet 2019 à 10:08

Commentaires sur Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft par HowTommy

Par HowTommy sur Commentaires pour Framablog

« Nous n’allons pas virer l’oncle conservateur catholique qui ne comprend pas que deux hommes puissent se marier ; nous préférons discuter avec lui, afin de lui éviter de s’enfoncer dans une position homophobe »

Petit souci personnel avec cette phrase. L’homophobie c’est pas une opinion. C’est un délit puni par la loi.

Vous comptez malgré tout bloquer les message/comptes qui tombent sous le coup de la loi ? Car là c’est pas clair exprimé comme ça…

  • 19 juillet 2019 à 08:53

Commentaires sur C’est Qwant qu’on va où ? par tth

Par tth sur Commentaires pour Framablog

> C’est pourquoi l’adresse IP est salée et hachée aussitôt que possible et c’est le résultat qui est stocké. Ainsi, il est impossible de faire machine arrière et de retrouver quelle adresse IP a fait quelle recherche sur la carte.

Quelque chose m’échappe, là. Pourquoi stocker cette donnée qui ne semble servir à rien ?

  • 19 juillet 2019 à 08:30

C’est Qwant qu’on va où ? (https://framablog.org/2019/07/19/cest-qw...

Par Framasoft sur Framasoft's Public Feed

C’est Qwant qu’on va où ?

L’actualité récente de Qwant était mouvementée, mais il nous a semblé qu’au-delà des polémiques c’était le bon moment pour faire le point avec Qwant, ses projets et ses valeurs.

#framablog #framasoft #Libre #free

Cet article est disponible ici: https://framablog.org/2019/07/19/cest-qwant-quon-va-ou/

  • 19 juillet 2019 à 07:43

C’est Qwant qu’on va où ?

Par framasoft sur Framablog

L’actualité récente de Qwant était mouvementée, mais il nous a semblé qu’au-delà des polémiques c’était le bon moment pour faire le point avec Qwant, ses projets et ses valeurs.

Si comme moi vous étiez un peu distrait⋅e et en étiez resté⋅e à Qwant-le-moteur-de-recherche, vous allez peut-être partager ma surprise : en fouinant un peu, on trouve tout un archipel de services, certains déjà en place et disponibles, d’autres en phase expérimentale, d’autres encore en couveuse dans le labo.

Voyons un peu avec Tristan Nitot, Vice-président Advocacy de Qwant, de quoi il retourne et si le principe affiché de respecter la vie privée des utilisateurs et utilisatrices demeure une ligne directrice pour les applications qui arrivent.

Tristan Nitot, autoporttrait juillet 2019

Tristan Nitot, autoportrait (licence CC-BY)

Bonjour Tristan, tu es toujours content de travailler pour Qwant malgré les périodes de turbulence ?
Oui, bien sûr ! Je reviens un peu en arrière : début 2018, j’ai déjeuné avec un ancien collègue de chez Mozilla, David Scravaglieri, qui travaillait chez Qwant. Il m’a parlé de tous les projets en logiciel libre qu’il lançait chez Qwant en tant que directeur de la recherche. C’est ce qui m’a convaincu de postuler chez Qwant.

J’étais déjà fan de l’approche liée au respect de la vie privée et à la volonté de faire un moteur de recherche européen, mais là, en plus, Qwant se préparait à faire du logiciel libre, j’étais conquis. À peine arrivé au dessert, j’envoie un texto au président, Eric Léandri pour savoir quand il m’embauchait. Sa réponse fut immédiate : « Quand tu veux ! ». J’étais aux anges de pouvoir travailler sur des projets qui rassemblent mes deux casquettes, à savoir vie privée et logiciel libre.

Depuis, 18 mois ont passé, les équipes n’ont pas chômé et les premiers produits arrivent en version Alpha puis Bêta. C’est un moment très excitant !

Récemment, Qwant a proposé Maps en version Bêta… Vous comptez vraiment rivaliser avec Google Maps ? Parce que moi j’aime bien Street View par exemple, est-ce que c’est une fonctionnalité qui viendra un jour pour Qwant Maps ?

Rivaliser avec les géants américains du capitalisme de surveillance n’est pas facile, justement parce qu’on cherche un autre modèle, respectueux de la vie privée. En plus, ils ont des budgets incroyables, parce que le capitalisme de surveillance est extrêmement lucratif. Plutôt que d’essayer de trouver des financements comparables, on change les règles du jeu et on se rapproche de l’écosystème libre OpenStreetMap, qu’on pourrait décrire comme le Wikipédia de la donnée géographique. C’est une base de données géographiques contenant des données et des logiciels sous licence libre, créée par des bénévoles autour desquels viennent aussi des entreprises pour former ensemble un écosystème. Qwant fait partie de cet écosystème.
En ce qui concerne les fonctionnalités futures, c’est difficile d’être précis, mais il y a plein de choses que nous pouvons mettre en place grâce à l’écosystème OSM. On a déjà ajouté le calcul d’itinéraires il y a quelques mois, et on pourrait se reposer sur Mapillary pour avoir des images façon StreetView, mais libres !

Dis donc, en comparant 2 cartes du même endroit, on voit que Qwant Maps a encore des progrès à faire en précision ! Pourquoi est-ce que Qwant Maps ne reprend pas l’intégralité d’Open Street Maps ?

vue du centre de la ville de La Riche avec la requête "médiathèque la Riche" par OpenStreetMap

vue du centre de la ville de La Riche avec la requête « médiathèque la Riche » par OpenStreetMap

vue du centre de la ville de La Riche avec la requête "médiathèque la Riche" par QwantMaps. La médiathèque est clairement et mieux signalée visuellement (efficacité) mais la carte est moins détaillée (précision) que la version OSM

vue du centre de la ville de La Riche avec la requête « médiathèque la Riche » par QwantMaps

 

En fait, OSM montre énormément de détails et on a choisi d’en avoir un peu moins mais plus utilisables. On a deux sources de données pour les points d’intérêt (POI) : Pages Jaunes, avec qui on a un contrat commercial et OSM. On n’affiche qu’un seul jeu de POI à un instant t, en fonction de ce que tu as recherché.

Quand tu choisis par exemple « Restaurants » ou « Banques », sans le savoir tu fais une recherche sur les POI Pages Jaunes. Donc tu as un fond de carte OSM avec des POI Pages Jaunes, qui sont moins riches que ceux d’OSM mais plus directement lisibles.

Bon d’accord, Qwant Maps utilise les données d’OSM, c’est tant mieux, mais alors vous vampirisez du travail bénévole et libre ? Quelle est la nature du deal avec OSM ?

au bas d el arcehrceh "tour eiffel" se trouve le lien vers Open Street MapsNon, bien sûr, Qwant n’a pas vocation à vampiriser l’écosystème OSM : nous voulons au contraire être un citoyen modèle d’OSM. Nous utilisons les données et logiciels d’OSM conformément à leur licence. Il n’y a donc pas vraiment de deal, juste un respect des licences dans la forme et dans l’esprit. Par exemple, on met un lien qui propose aux utilisateurs de Qwant Maps d’apprendre à utiliser et contribuer à OSM. En ce qui concerne les logiciels libres nécessaires au fonctionnement d’OSM, on les utilise et on y contribue, par exemple avec les projets Mimirsbrunn, Kartotherian et Idunn. Mes collègues ont écrit un billet de blog à ce sujet.

Nous avons aussi participé à la réunion annuelle d’OSM, State Of the Map (SOTM) à Montpellier le 14 juin dernier, où j’étais invité à parler justement des relations entre les entreprises comme Qwant et les projets libres de communs numériques comme OSM. Les mauvais exemples ne manquent pas, avec Apple qui, avec Safari et Webkit, a sabordé le projet Konqueror de navigateur libre, ou Google qui reprend de la data de Wikipédia mais ne met pas de lien sur comment y contribuer (alors que Qwant le fait). Chez Qwant, on vise à être en symbiose avec les projets libres qu’on utilise et auxquels on contribue.

Google Maps a commencé à monétiser les emplois de sa cartographie, est-ce qu’un jour Qwant Maps va être payant ?

En réalité, Google Maps est toujours gratuit pour les particuliers (approche B2C Business to consumer). Pour les organisations ou entreprises qui veulent mettre une carte sur leur site web (modèle B2B Business to business), Google Maps a longtemps été gratuit avant de devenir brutalement payant, une fois qu’il a éliminé tous ses concurrents commerciaux. Il apparaît assez clairement que Google a fait preuve de dumping.

Pour le moment, chez Qwant, il n’y a pas d’offre B2B. Le jour où il y en aura une, j’espère que le un coût associé sera beaucoup plus raisonnable que chez Google, qui prend vraiment ses clients pour des vaches à lait. Je comprends qu’il faille financer le service qui a un coût, mais là, c’est exagéré !

Quand j’utilise Qwant Maps, est-ce que je suis pisté par des traqueurs ? J’imagine et j’espère que non, mais qu’est-ce que Qwant Maps « récolte » et « garde » de moi et de ma connexion si je lui demande où se trouve Bure avec ses opposants à l’enfouissement de déchets nucléaires ? Quelles garanties m’offre Qwant Maps de la confidentialité de mes recherches en cartographie ?

C’est un principe fort chez Qwant : on ne veut pas collecter de données personnelles. Bien sûr, à un instant donné, le serveur doit disposer à la fois de la requête (quelle zone de la carte est demandée, à quelle échelle) et l’adresse IP qui la demande. L’adresse IP pourrait permettre de retrouver qui fait quelle recherche, et Qwant veut empêcher cela. C’est pourquoi l’adresse IP est salée  et hachée  aussitôt que possible et c’est le résultat qui est stocké. Ainsi, il est impossible de faire machine arrière et de retrouver quelle adresse IP a fait quelle recherche sur la carte. C’est cette méthode qui est utilisée dans Qwant Search pour empêcher de savoir qui a recherché quoi dans le moteur de recherche.

Est-ce que ça veut dire qu’on perd aussi le relatif confort d’avoir un historique utile de ses recherches cartographiques ou générales ? Si je veux gagner en confidentialité, j’accepte de perdre en confort ?
Effectivement, Qwant ne veut rien savoir sur la personne qui recherche, ce qui implique qu’on ne peut pas personnaliser les résultats, ni au niveau des recherches Web ni au niveau cartographique : pour une recherche donnée, chaque utilisateur reçoit les mêmes résultats que tout le monde.

Ça peut être un problème pour certaines personnes, qui aimeraient bien disposer de personnalisation. Mais Qwant n’a pas dit son dernier mot : c’est exactement pour ça que nous avons fait « Masq by Qwant ». Masq, c’est une application Web en logiciel libre qui permet de stocker localement dans le navigateur (en LocalStorage)1 et de façon chiffrée des données pour la personnalisation de l’expérience utilisateur. Masq est encore en Alpha et il ne permet pour l’instant que de stocker (localement !) ses favoris cartographiques. À terme, nous voulons que les différents services de Qwant utilisent Masq pour faire de la personnalisation respectueuse de la vie privée.

formulaire d’enregistrement de compte masq, avec de nombreux critères nécessaires pour le mot de passe

Ouverture d’un compte Masq.

Ah bon alors c’est fini le cloud, on met tout sur sa machine locale ? Et si on vient fouiner dans mon appareil alors ? N’importe quel intrus peut voir mes données personnelles stockées ?

Effectivement, tes données étant chiffrées, et comme tu es le seul à disposer du mot de passe, c’est ta responsabilité de conserver précieusement ledit mot de passe. Quant à la sauvegarde des données, tu as bien pensé à faire une sauvegarde, non ? ;-)

Ah mais vous avez aussi un projet de reconnaissance d’images ? Comment ça marche ? Et à quoi ça peut être utile ?
C’est le résultat du travail de chercheurs de Qwant Research, une intelligence artificielle (plus concrètement un réseau de neurones) qu’on a entraînée avec Pytorch sur des serveurs spécialisés DGX-1 en vue de proposer des images similaires à celles que tu décris ou que tu téléverses.

copie d’écran de Qwant Qiss (recherche d’images)

On peut chercher une image ou bien « déposer une image » pour en trouver de similaires.

 Ah tiens j’ai essayé un peu, ça donne effectivement des résultats rigolos : si on cherche des saucisses, on a aussi des carottes, des crevettes et des dents…

C’est encore imparfait comme tu le soulignes, et c’est bien pour ça que ça n’est pas encore un produit en production ! On compte utiliser cette technologie de pointe pour la future version de notre moteur de recherche d’images.

Comment je fais pour signaler à l’IA qu’elle s’est plantée sur telle ou telle image ? C’est prévu de faire collaborer les bêta-testeurs ? Est-ce que Qwant accueille les contributions bénévoles ou militantes ?
Il est prévu d’ajouter un bouton pour que les utilisateurs puissent valider ou invalider une image par rapport à une description. Pour des projets de plus en plus nombreux, Qwant produit du logiciel libre et donc publie le code. Par exemple pour la recherche d’image, c’est sur https://github.com/QwantResearch/text-image-similarity. Les autres projets sont hébergés sur les dépôts https://github.com/QwantResearch : les contributions au code (Pull requests) et les descriptions de bugs (issues) sont les bienvenus !

Bon je vois que Qwant a l’ambition de couvrir autant de domaines que Google ? C’est pas un peu hégémonique tout ça ? On se croirait dans Dégooglisons Internet !

 

Effectivement, nos utilisateurs attendent de Qwant tout un univers de services. La recherche est pour nous une tête de pont, mais on travaille à de nouveaux services. Certains sont des moteurs de recherche spécialisés comme Qwant Junior, pour les enfants de 6 à 12 ans (pas de pornographie, de drogues, d’incitation à la haine ou à la violence).

Comment c’est calculé, les épineuses questions de résultats de recherche ou non avec Qwant Junior ? Ça doit être compliqué de filtrer…

échec de rceherche avec Qwant Junior : un petit dino dit "oups, je n’ai pas trouvé de résultats qui te conviennent"

Qwant Junior ne montre pas d’images de sexe masculin, tant mieux/tant pis ?

Nous avons des équipes qui gèrent cela et s’assurent que les sujets sont abordables par les enfants de 6 à 12 ans, qui sont notre cible pour Junior.
Ça n’est pas facile effectivement, mais nous pensons que c’est important. C’est une idée qui nous est venue au lendemain des attentats du Bataclan où trop d’images choquantes étaient publiées par les moteurs de recherche. C’était insupportable pour les enfants. Et puis Junior, comme je le disais, n’a pas vocation à afficher de publicité ni à capturer de données personnelles. C’est aussi pour cela que Qwant Junior est très utilisé dans les écoles, où il donne visiblement satisfaction aux enseignants et enseignantes.

Mais euh… « filtrer » les résultats, c’est le job d’un moteur de recherche ?

Il y a deux questions en fait. Pour un moteur de recherche pour enfants, ça me parait légitime de proposer aux parents un moteur qui ne propose pas de contenus choquants. Qwant Junior n’a pas vocation à être neutre : c’est un service éditorialisé qui fait remonter des contenus à valeur pédagogique pour les enfants. C’est aux parents de décider s’ils l’utilisent ou pas.
Pour un moteur de recherche généraliste revanche, la question est plutôt d’être neutre dans l’affichage des résultats, dans les limites de la loi.

Tiens vous avez même des trucs comme Causes qui propose de reverser l’argent des clics publicitaires à de bonnes causes ? Pour cela il faut désactiver les bloqueurs de pub auxquels nous sommes si attachés, ça va pas plaire aux antipubs…

En ce qui concerne Qwant Causes, c’est le moteur de recherche Qwant mais avec un peu plus de publicité. Et quand tu cliques dessus, cela rapporte de l’argent qui est donné à des associations que tu choisis. C’est une façon de donner à ces associations en faisant des recherches. Bien sûr si tu veux utiliser un bloqueur de pub, c’est autorisé chez Qwant, mais ça n’a pas de sens pour Qwant Causes, c’est pour ça qu’un message d’explication est affiché.

Est-ce que tous ces services sont là pour durer ou bien seront-ils fermés au bout d’un moment s’ils sont trop peu employés, pas rentables, etc. ?

Tous les services n’ont pas vocation à être rentables. Par exemple, il n’y a pas de pub sur Qwant Junior, parce que les enfants y sont déjà trop exposés. Mais Qwant reste une entreprise qui a vocation à générer de l’argent et à rémunérer ses actionnaires, donc la rentabilité est pour elle une chose importante. Et il y a encore de la marge pour concurrencer les dizaines de services proposés par Framasoft et les CHATONS ;-)

Est-ce que Qwant est capable de dire combien de personnes utilisent ses services ? Qwant publie-t-elle des statistiques de fréquentation ?
Non. D’abord, on n’identifie pas nos utilisateurs, donc c’est impossible de les compter : on peut compter le nombre de recherches qui sont faites, mais pas par combien de personnes. Et c’est très bien comme ça ! Tout ce que je peux dire, c’est que le nombre de requêtes évolue très rapidement : on fait le point en comité de direction chaque semaine, et nous battons presque à chaque fois un nouveau record !

Bon venons-en aux questions que se posent souvent nos lecteurs et lectrices : Qwant et ses multiples services, c’est libre, open source, ça dépend ?

Non, tout n’est pas en logiciel libre chez Qwant, mais si tu vas sur les dépôts de Qwant et Qwant Research tu verras qu’il y a déjà plein de choses qui sont sous licence libre, y compris des choses stratégiques comme Graphee (calcul de graphe du Web) ou Mermoz (robot d’indexation du moteur). Et puis les nouveaux projets comme Qwant Maps et Masq y sont aussi.

La publicité est une source de revenus dans votre modèle économique, ou bien vous vendez des services à des entreprises ou institutions ? Qwant renonce à un modèle économique lucratif qui a fait les choux gras de Google, mais alors comment gagner de l’argent ?
Oui, Qwant facture aussi des services à des institutions dans le domaine de l’open data par exemple, mais l’essentiel du revenu vient de la publicité contextuelle, à ne pas confondre avec la publicité ciblée telle que faite par les géants américains du Web. C’est très différent.
La publicité ciblée, c’est quand tu sais tout de la personne (ses goûts, ses habitudes, ses déplacements, ses amis, son niveau de revenu, ses recherches web, son historique de navigation, et d’autres choses bien plus indiscrètes telles que ses opinions politiques, son orientation sexuelle ou religieuse, etc.). Alors tu vends à des annonceurs le droit de toucher avec de la pub des personnes qui sont ciblées. C’est le modèle des géants américains.
Qwant, pour sa part, ne veut pas collecter de données personnelles venant de ses utilisateurs. Tu as sûrement remarqué que quand tu vas sur Qwant.com la première fois, il n’y a pas de bannière « acceptez nos cookies ». C’est normal, nous ne déposons pas de cookies quand tu fais une recherche Qwant !

Personnane de Geektionerd : "Qwant avance, ta vie privée ne recule pas". intrelocuteur l’air sceptique fait : mmmmmh…

L’équipe Qwant’Comm en plein brainstorming…

Quand tu fais une recherche, Qwant te donne une réponse qui est la même pour tout le monde. Tu fais une recherche sur « Soupe à la tomate » ? On te donne les résultats et en même temps on voit avec les annonceurs qui est intéressé par ces mots-clés. On ignore tout de toi, ton identité ou ton niveau de revenu. Tout ce qu’on sait, c’est que tu as cherché « soupe à la tomate ». Et c’est ainsi que tu te retrouves avec de la pub pour du Gaspacho ou des ustensiles de cuisine. La publicité vaut un peu moins cher que chez nos concurrents, mais les gens cliquent dessus plus souvent. Au final, ça permet de financer les services et d’en inventer de nouveaux tout en respectant la vie privée des utilisateurs et de proposer une alternative aux services américains gourmands en données personnelles. On pourrait croire que ça ne rapporte pas assez, pourtant c’était le modèle commercial de Google jusqu’en 2006, où il a basculé dans la collecte massive de données personnelles…

Dans quelle mesure Qwant s’inscrit-il dans la reconquête de la souveraineté européenne contre la domination des géants US du Web ?
Effectivement, parmi les deux choses qui différencient Qwant de ses concurrents, il y a la non-collecte de données personnelles et le fait qu’il est français et à vocation européenne. Il y a un truc qui me dérange terriblement dans le numérique actuel, c’est que l’Europe est en train de devenir une colonie numérique des USA et peut-être à terme de la Chine. Or, le numérique est essentiel dans nos vies. Il les transforme ! Ces outils ne sont pas neutres, ils sont le reflet des valeurs de ceux qui les produisent.

Aux USA, les gens sont considérés comme des consommateurs : tout est à vendre à ou à acheter. En Europe, c’est différent. Ça n’est pas un hasard si la CNIL est née en France, si le RGPD est européen : on a conscience de l’enjeu des données personnelles sur la citoyenneté, sur la liberté des gens. Pour moi, que Qwant soit européen, c’est très important.

Merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Comme c’est la tradition de nos interviews, on te laisse le mot de la fin…

Je soutiens Framasoft depuis toujours ou presque, parce que je sais que ce qui y est fait est vraiment important : plus de libre, moins d’hégémonie des suspects habituels, plus de logiciel libre, plus de valeur dans les services proposés.
J’ai l’impression d’avoir avec Qwant une organisation différente par nature (c’est une société, avec des actionnaires), mais avec des objectifs finalement assez proches : fournir des services éthiques, respectueux de la vie pivée, plus proches des gens et de leurs valeurs, tout en contribuant au logiciel libre. C’est ce que j’ai tenté de faire chez Mozilla pendant 17 ans, et maintenant chez Qwant. Alors, je sais que toutes les organisations ne sont pas parfaites, et Qwant ne fait pas exception à la règle. En tout cas, chez Qwant on fait du mieux qu’on peut !

Vive l’Internet libre et ceux qui œuvrent à le mettre en place et à le défendre !

De Gaulle au balcon de Québec, bras en V, image de 1967 détournée en "Vive l’Internet Libre !" en rouge

D’après une image d’archive, De Gaulle s’adressant aux Québecois en 1967 (© Rare Historical Photos)

 

  • 19 juillet 2019 à 07:42

Commentaires sur Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft par NoComment

Par NoComment sur Commentaires pour Framablog

Fediverse ou pas, les solutions envisageables ne satisferont jamais tous les utilisateurs. Il y aura toujours une part d’arbitraire qu’il faudra assumer. Le projet de loi Avia contre la haine sur Internet l’avait déjà montré récemment.
Je me trompe peut-être, mais je pense qu’il est préférable de ne pas utiliser les services comme Twitter ou Mastodon. Pour moi, l’ambiance délétère trouve son origine dans la rapidité de ces outils qui « incitent » à sur-réagir très vite, trop vite, avec parfois des dégâts collatéraux dramatiques.
Personnellement, je préfère me désintoxiquer de cette culture de l’immédiateté. Et c’est pas facile. La preuve j’ai pas résisté à poster ce commentaire :o)

  • 18 juillet 2019 à 20:08

Commentaires sur Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft par ziles

Par ziles sur Commentaires pour Framablog

Bonjour,
J’aimerais en savoir plus sur la règle 2 et en particulier l’élément suivant : « Dénigrer une personne, un comportement, une croyance, une pratique. Vous avez le droit de ne pas aimer, mais nous ne voulons pas lire votre jugement. ».

Comment doit être interprété cette règle qui me semble abusive pour permettre je cite « une mixité favorisant le dialogue. »

Mon inquiétude concerne l’interdiction de donner son jugement sur certaines pratiques. Par exemple est-il interdit de critiquer la propagande anti-vaccins, le lobbying anti logiciels libres, la censure, le racisme ?

  • 18 juillet 2019 à 17:48

Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft

Par @Framoderation Framoderation sur Framacolibri - Latest topics

@Framoderation wrote:

Ce post de blog nous permet de discuter de la Charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft, présentée dans cet article.

Comme précisé dans le point 7 - Évolution de la Charte :

Toute « Charte de modération » reste imparfaite car il est très difficile de l’adapter à toutes les attentes. Nous restons à votre écoute afin de le faire vivre et de l’améliorer. Pour cela vous pouvez contacter les modérateurs et modératrices pour leur faire part de vos remarques.

Ce sujet est l’occasion pour nous d’écouter vos propositions d’améliorations et d’en discuter ensemble :slightly_smiling_face:

Posts: 23

Participants: 5

Read full topic

  • 18 juillet 2019 à 17:38

Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft

Par framasoft sur Framablog

Framasoft a grandi très vite. Peut-être un peu trop vite. Il y a quelques années, l’association était une bande de potes parmi tant d’autres, se retrouvant et discutant sur Framagora (l’ancêtre de Framacolibri, pour celleux qui s’en souviennent !). Puis nous avons lancé la campagne Dégooglisons Internet qui propose à ce jour 35 services, dont diaspora* avec Framasphère et Mastodon avec Framapiaf. Vous avez été des milliers à nous soutenir, à rejoindre ces services pour les tester et pour beaucoup, à rester et à les utiliser. Merci pour votre confiance !
Mais nous n’avions pas prévu un tel succès. Nous n’étions pas prêt⋅e⋅s à faire face à tout ce que cela impliquait. Nous avons toujours revendiqué notre droit à l’imperfection ; cependant, il y a des sujets sur lesquels nous avons été assez maladroit·e⋅s.

La croissance sans modération…

C’est le cas pour la modération. D’habitude, les communautés grandissent doucement, on recrute les modérateur⋅ices au fur et à mesure, on adapte les pratiques, et ça se passe à peu près bien. Dans notre cas, le réseau a grandi très vite : de simples chiffres qui montaient, montaient…

Mais les humains ne sont pas des chiffres. Les humains aiment et haïssent, et le font savoir. Les humains donnent leur avis, et contredisent, et s’écharpent pour un délit d’opinion. Les humains font de la poésie et s’envoient des bisous arc-en-ciel, mais parfois ils insultent aussi. Ils font des blagues, mais parfois celles-ci ne sont pas drôles et blessent d’autres humains.

L’atmosphère est devenue délétère pour certaines personnes sur nos services, et en particulier sur Framapiaf. Nous n’avons rien vu, pour plusieurs raisons. Avant tout, il y a eu peu de signalements, et avec des milliers de messages défilant chaque jour, il était (et il est toujours) impossible de repérer les problèmes lorsqu’ils ne nous sont pas signalés. Ensuite, ceux qui ont été faits ont été difficiles à gérer : personne n’était officiellement chargé de la modération. Certain⋅e⋅s de nos membres jetaient un œil parfois, sans se sentir légitimes, résolvant les cas les plus évidents, se sentant mal à l’aise sans ligne de conduite. Et sans structure organisée pour remonter les problèmes récurrents, nous n’avons pas pu prendre collectivement la mesure de l’importance de certains de ces signalements.

Après la prise de conscience

Certain⋅e⋅s des utilisateur⋅ices de nos services ont donc souffert de cette absence de modération. En outre, certain⋅e⋅s salarié⋅e⋅s de Framasoft ont été mis en difficulté par ces attaques, leurs formes, leur fréquence, tout autant que par la conscience aiguë de ne pas pouvoir en faire plus et de laisser des personnes dans la souffrance.

Une fois que nous avons mesuré l’étendue du problème que notre (mauvaise) modération pouvait poser, nous avons donc pris le sujet à bras-le-corps. Depuis janvier 2019, nos bénévoles se mobilisent afin que la modération sur Framasoft se mette enfin en place. Vaste chantier !

Nous avons avant tout travaillé d’arrache-pied sur une charte de modération. Cette charte est la base sur laquelle construire le reste : elle clarifie les comportements que nous refusons sur nos services. Elle sera peut-être trop contraignante pour certaines personnes, elle n’ira peut-être pas assez loin pour d’autres. Nous sommes à l’écoute de vos retours à condition qu’ils soient formulés de façon agréable et argumentée. Nous sommes cependant conscient⋅e⋅s que nous ne pourrons pas plaire à tout le monde. Ce n’est pas grave : vous pouvez ne pas utiliser nos services. Vous pouvez bloquer notre instance Framapiaf. En revanche, nous ne laisserons personne nous dicter ce que nous devons être et faire.

Se fédérer dans la diversité (tout un programme !)

Un aspect particulier du Fediverse est aussi à prendre en compte. Certaines instances sont dites ou se déclarent safe spaces (« espaces sécurisés » en bon français, mais on ne trouve jamais l’expression en français). Elles sont destinées à un public fragilisé, généralement des victimes d’oppressions et de harcèlements.

Ces safe spaces sont des endroits nécessaires pour que les personnes faisant partie de ces groupes puissent souffler et prendre des forces. Ces instances peuvent aussi être des instances fermées, reliées uniquement à d’autre safe spaces similaires. Ce n’est pas toujours le cas. Typiquement, plusieurs de ces instances sont fédérées avec Framapiaf.

Or Framapiaf n’est pas un safe space : c’est un espace pour les Dupuis-Morizeau, et dans la grande famille Dupuis-Morizeau, on trouve le cousin homosexuel et l’oncle catholique, la tante maghrébine et la mère chauvine, la nièce qui vote à gauche et le grand-père qui vote à droite, bref tout un éventail d’opinions pas toujours compatibles sans heurts. Nous n’allons pas virer l’oncle conservateur catholique qui ne comprend pas que deux hommes puissent se marier ; nous préférons discuter avec lui, afin de lui éviter de s’enfoncer dans une position homophobe. Nous n’allons pas plus virer la mère chauvine ; nous préférons lui laisser une chance de découvrir les recettes de la tante maghrébine et donc de s’ouvrir au monde.

Nous allons peut-être virer la nièce et le grand-père s’ils continuent de s’insulter à la moindre discussion politique ; mais nous les virerons pour les insultes, leurs propos diffamatoires ou illégaux, pas pour leurs convictions. C’est pourquoi nous invitons les safe spaces qui l’estimeront nécessaire à bloquer notre instance : nous ne pouvons pas vous garantir que nos utilisateur⋅ices ne vont pas faire une de ces blagues pas drôles, une de ces remarques que l’interlocuteur⋅ice pense inédite mais qu’on entend pour la centième fois, exprimant un de ces préjugés qui peut blesser quand il s’agit de notre quotidien.

Nous avons besoin d’instances qui ne soient pas des safe spaces, afin d’avoir une mixité favorisant le dialogue. C’est ce que nous voulons sur nos services.

Avec modération… mais laquelle ?

Nous ne pouvons pas modérer à priori tous les messages.

Et nous ne voulons pas opérer ce genre de flicage.

Nous ne pouvons intervenir que grâce aux signalements des unes et des autres.

Si vous constatez un comportement qui enfreint notre charte, merci de nous le signaler en donnant des détails, cela facilite le travail des modérateur⋅ices. Justifier le signalement est une condition nécessaire à son traitement : nous devons vérifier que les signalements sont fondés et l’explication nous simplifie la vérification.

Les modérateur⋅ices ? Aïe, voilà un nouveau souci. Comme nous le disions plus haut, les forces sont faibles face aux millions de comptes du Fediverse. Chaque heure, c’est l’équivalent de plusieurs Guerre et Paix qui sont écrits, selon certaines statistiques, et attention : avec autant d’histoires d’amour, de haine, de drames et de retrouvailles.

Actuellement, quelques bénévoles ont pris en charge des aspects de la modération, mais c’est toujours trop peu de monde face aux besoins. La conséquence, c’est une modération au lance-pierre : imprécise, parfois brutale, parfois complètement à côté du problème.

Notre deuxième chantier, en cours, est donc de mettre en place les outils pour assister la modération (outils techniques, mais aussi formation sur « comment faire ça bien »), de trouver qui recruter et selon quels critères. À ce stade, pas la peine de nous envoyer vos candidatures : nous avons besoin de prendre du temps pour poser les choses. Cela n’aiderait pas si nous recrutions des acharné⋅es du bannissement, des modérateur⋅ice⋅s pas du tout modéré⋅es ou des personnes savourant leur pouvoir de coercition et de censure. Nous vous tiendrons au courant lorsque nous serons prêt⋅e⋅s à accueillir, former et assister les bonnes volontés.

Enfin, la grande avancée du moment, c’est cette charte de modération. Elle précise le type de comportements que nous voulons et que nous refusons sur nos services et comment nous souhaitons les gérer. Nous vous invitons à la lire et à la respecter lorsque vous êtes chez nous.

Dans le cadre du Fediverse, il est aussi possible que nous ayons une modération qui vous impacte même si vous n’êtes pas hébergé⋅e⋅s chez nous : si dans une discussion avec une personne hébergée sur Framapiaf, une autre personne hébergée ailleurs se comporte en dérogeant aux comportements encouragés sur notre charte, nous masquerons ou bloquerons les propos de cette personne. Cela ne sera visible que depuis Framapiaf.

Et autant nous engagerons le dialogue avec les personnes hébergées chez nous afin que le contrat soit compris et respecté par tout le monde, autant les personnes extérieures, qui n’ont aucune obligation de respecter ce contrat puisqu’elles n’ont rien « contractualisé » avec nous, se feront éjecter sans grandes discussions si leurs comportements portent atteinte à nos utilisateur⋅ices.

Nous espérons que ces changements contribueront à rendre nos médias sociaux plus agréables à fréquenter. Il y a encore beaucoup de travail à accomplir, mais les choses avancent !

 

Illustration réalisée avec https://framalab.org/gknd-creator/

Si vous souhaitez nous faire des retours sur cette charte, nous vous invitons à le faire sur Framacolibri où nous avons ouvert un post spécifiquement sur ce sujet : https://framacolibri.org/t/une-charte-de-moderation-pour-les-medias-sociaux-de-framasoft/. Cela nous permet de centraliser vos remarques en un seul et même espace et nous facilite les réponses que nous pouvons vous apporter.

 

 

  • 18 juillet 2019 à 16:31

Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft (http...

Par Framasoft sur Framasoft's Public Feed

Une charte de modération pour les médias sociaux de Framasoft

Framasoft a grandi très vite. Peut-être un peu trop vite. Il y a quelques années, l'association était une bande de potes parmi tant d'autres, se retrouvant et discutant sur Framagora (l'ancêtre de Framacolibri, pour celleux qui s'en souviennent !). Puis nous avons lancé[...]

#framablog #framasoft #Libre #free

Cet article est disponible ici: https://framablog.org/2019/07/18/une-charte-de-moderation-pour-les-medias-sociaux-de-framasoft/

  • 18 juillet 2019 à 16:31

TaToGE

Par Quasar sur Framalibre - Annuaire du Libre
Catégorie : Jeux - Tags : jeu de société, , sablier, compteur

TaToGE (pour TableTop Game Equipments) est une application permettant de simuler un ensemble d’accessoires de jeux de société : dés, sabliers, compteurs. L'application permet de les afficher simplement sur un écran épuré afin d'accompagner les joueurs lors d'une partie "réelle".

L'application existe sous deux formes :
- TaToGE web/mobile, qui s'execute directement dans le navigateur.
- Une version de bureau en Qt, téléchargeable pour windows ici.

Lien officiel
  • 18 juillet 2019 à 15:37

Framateam: invitation de membres

Par @phel sur Framacolibri - Latest topics

@phel wrote:

Bonjour,

Je viens de créer une équipe pour une asso sportive.
L’envoi d’invitation aux futurs membres fonctionne mais il n’y a aucun retour !!!
J’ai essayé avec le nom (mail) de l’association, de m’envoyer une invit. J’ai bien reçu le mail me proposant de rejoindre l’équipe mais aucune trace en revanche sur le canal Framateam.
PS: ce n’est pas la 1ère fois que j’utilise Framateam.Je n’avais jusque-là rencontré aucun problème

Posts: 11

Participants: 3

Read full topic

  • 18 juillet 2019 à 07:53

Lent ciné

Par lavud sur Framalibre - Annuaire du Libre
Catégorie : Associations - Tags : cinéma, documentaire, fiction, production, diffusion, projection, festival

Collectif de production et diffusion audiovisuelle, Lent ciné a pour objectif la création et la diffusion d’œuvres libres qui font réfléchir, le partage de savoir pour permettre au plus grand nombre de s’exprimer, ainsi que la diffusion de films libres, en s’inscrivant dans le mouvement du libre.

Nous souhaitons créer des œuvres qui font réfléchir, pour décoloniser nos imaginaires et déconstruire les présupposés qui habitent nos cerveaux. Nous œuvrons ensuite pour les montrer, en les diffusant nous-mêmes, ou en les faisant connaître, pour que d’autres collectifs aient des outils pour aborder différentes thématiques. Lent ciné est aussi l’occasion de partager les savoirs (techniques et autres) afin de permettre au plus grand nombre de s’exprimer.

Lien officiel
  • 17 juillet 2019 à 16:26

Links with demosphere?

Par @oak oak sur Framacolibri - Latest topics

@oak wrote:

Hi, How mobilizon will compare to demosphere ?

https://demosphere.net/en/content/software

Do you think integration and automatic communication between them would be possible ?

Thanks.

Posts: 1

Participants: 1

Read full topic

  • 16 juillet 2019 à 11:33

DanyCaligula

Par quentind sur Framalibre - Annuaire du Libre
Catégorie : Se cultiver - Tags : culture, philosophie, politique

Sur cette chaîne Youtube vous trouverez trois types de contenus dont les thématiques se rejoignent parfois étroitement, parfois non :
- de la culture (cinéma, jeux vidéo, etc),
- de la philosophie (éthique, bonheur, etc),
- et de la politique (vivre en société, travail, critiques médias, etc).

Lien officiel
  • 16 juillet 2019 à 22:00

Commentaires sur DIFFUser bientôt vos articles dans le Fediverse ? par Raphaël

Par Raphaël sur Commentaires pour Framablog

Peut-être serait-il intéressant d’ajouter le protocole XMPP avec Movim et Salut à Toi ?

  • 16 juillet 2019 à 18:04

Le saviez-vous ? #Framalibre ce n’est pas que l’annuaire des logici...

Par Framasoft sur Framasoft's Public Feed

Le saviez-vous ? #Framalibre ce n’est pas que l’annuaire des logiciels libres, c’est l’annuaire du libre en général : livres, documentaires, musiques, entreprises, associations et initiatives du libre, etc.

Venez nous aider à enrichir l’annuaire :
https://framacolibri.org/t/framalibre-lannuaire-de-logiciels-libres-pas-que/5448

  • 16 juillet 2019 à 15:58

Coupure partielle de Framapad pour changement de disque (https://st...

Par Framasoft sur Framasoft's Public Feed

Coupure partielle de Framapad pour changement de disque

#framasoft #statutframasoft

Le 16 juillet 2019 à partir de 16h00, nous éteindrons un des serveurs derrière le service Framapad pour effectuer un changement de disque défectueux. Les pads quotidien, hebdo et bimestriels seront hors-ligne, tandis que les pads annuel, annuel2, mensuel et semestriels, ainsi que MyPads, resteront accessibles. La coupure ne devrait pas durer plus d’une demi-heure si le technicien de notre hébergeur est à l’heure. Nous sommes désolés pour le désagrément.

  • 16 juillet 2019 à 13:50

Compare to demosphere?

Par @oak oak sur Framacolibri - Latest topics

@oak wrote:

Hi, I’d to know how mobilizon will compare to demosphere ?

https://demosphere.net/en/content/software

Do you think integration and automatic communication between them would be possible ?

Thanks.

Posts: 1

Participants: 1

Read full topic

  • 16 juillet 2019 à 11:33

Bad Gateway

Par @TechSuwako sur Framacolibri - Latest topics

@TechSuwako wrote:

We become indebted to.

When I read https://github.com/Chocobozzz/PeerTube/blob/develop/support/doc/production.md, I got an error 502 when I installed PeerTube.
There is no problem when executing journalctl -fu peertube.

In the nginx log we saw the following:

2019/07/16 11:51:48 [error] 21844#21844: *10 no live upstreams while connecting to upstream, client: 〇〇, server: video.076.ne.jp, request: "GET /f
avicon.ico HTTP/2.0", upstream: "http://localhost/favicon.ico", host: "video.076.ne.jp", referrer: "https://video.076.ne.jp/"
2019/07/16 12:20:15 [error] 21844#21844: *14 connect() failed (111: Connection refused) while connecting to upstream, client: 〇〇〇〇, server: video.07
6.ne.jp, request: "GET / HTTP/1.1", upstream: "http://[::1]:9000/", host: "163.44.171.76:443"
2019/07/16 12:20:15 [error] 21844#21844: *14 connect() failed (111: Connection refused) while connecting to upstream, client: 〇〇〇〇, server: video.07
6.ne.jp, request: "GET / HTTP/1.1", upstream: "http://127.0.1.1:9000/", host: "163.44.171.76:443"
2019/07/16 12:20:15 [error] 21844#21844: *14 connect() failed (111: Connection refused) while connecting to upstream, client: 〇〇〇〇, server: video.07
6.ne.jp, request: "GET / HTTP/1.1", upstream: "http://127.0.0.1:9000/", host: "163.44.171.76:443"
2019/07/16 13:07:45 [error] 23557#23557: *1 connect() failed (111: Connection refused) while connecting to upstream, client: 〇〇, server: video.076
.ne.jp, request: "GET / HTTP/2.0", upstream: "http://127.0.0.1:9000/", host: "video.076.ne.jp"
2019/07/16 13:07:45 [error] 23557#23557: *1 connect() failed (111: Connection refused) while connecting to upstream, client: 〇〇, server: video.076
.ne.jp, request: "GET / HTTP/2.0", upstream: "http://127.0.1.1:9000/", host: "video.076.ne.jp"
2019/07/16 13:07:45 [error] 23557#23557: *1 connect() failed (111: Connection refused) while connecting to upstream, client: 〇〇, server: video.076
.ne.jp, request: "GET / HTTP/2.0", upstream: "http://[::1]:9000/", host: "video.076.ne.jp"
2019/07/16 13:07:45 [error] 23557#23557: *1 no live upstreams while connecting to upstream, client: 〇〇, server: video.076.ne.jp, request: "GET /fa
vicon.ico HTTP/2.0", upstream: "http://localhost/favicon.ico", host: "video.076.ne.jp", referrer: "https://video.076.ne.jp/"
2019/07/16 13:07:46 [error] 23557#23557: *1 no live upstreams while connecting to upstream, client: 〇〇, server: video.076.ne.jp, request: "GET / H
TTP/2.0", upstream: "http://localhost/", host: "video.076.ne.jp"
2019/07/16 13:07:46 [error] 23557#23557: *1 no live upstreams while connecting to upstream, client: 〇〇, server: video.076.ne.jp, request: "GET /fa
vicon.ico HTTP/2.0", upstream: "http://localhost/favicon.ico", host: "video.076.ne.jp", referrer: "https://video.076.ne.jp/"

Could you tell me about the problem and what?
As we use automatic translator, there is a possibility of mistake.

Thank you.

Posts: 3

Participants: 2

Read full topic

  • 16 juillet 2019 à 08:27

Commentaires sur Khrys’presso du lundi 15 juillet 2019 par laurent

Par laurent sur Commentaires pour Framablog

Bonjour,moi je suis Monsieur Laurent SOTTON,

Je suis de nationalité Française vivant en France , ma capacité de prêter va jusqu’à 1 000 000 € à toute personne honnête capable de respecté ses engagements de remboursement.

Vu les nombreuses arnaques qui existe aujourd’hui dans le prêt entre particulier, je vous informe que beaucoup de précautions ont été prise afin d’assurer et garantie les personnes qui font les demandes de prêt.

Mon taux d’intérêt est unique et il est non négociable, fixé à 3% sur la valeur total demandé.

J’aimerais aussi vous demander de faire très attention aux offres venant d’Afrique (Côte d’Ivoire, Bénin et autres…), car presque toutes les personnes avec qui j’entre en contact ont déjà été victime d’arnaque.

Ces arnaques ont tellement pris de l’ampleur à tel point que même les chaînes de télévision en parlent (M6, et autre chaîne d’Afrique)

Mon offre est sérieuse, vous pourriez vous en rendre compte à travers la procédure qui est la procédure légale d’octroi de prêt entre particulier.

De grâce j’aimerais être contacté par des personnes sérieuses, étant en mesure de rembourser les prêts.

Les remboursements débutent 2 mois après que les fonds soit viré.

Si vous êtes intéressé contactez moi : laurentsotton70@gmail.com

  • 15 juillet 2019 à 18:11

Magnet are not working for me

Par @otyugh otyugh sur Framacolibri - Latest topics

@otyugh wrote:

Hey,
I use heavely P2P but I can’t get the magnet url to work (i.e. :

magnet:?xs=https%3A%2F%2Fvideo.passageenseine.fr%2Fstatic%2Ftorrents%2F1d146058-bd5a-4b22-8136-656d06c7fbd2-480.torrent&xt=urn:btih:121c8b5a9f5943a7c9cd71286df339353eaa5dd5&dn=+Recherche+et+militantisme%2C+entre+divergence+et+alliance±+Astrid&tr=wss%3A%2F%2Fvideo.passageenseine.fr%3A443%2Ftracker%2Fsocket&tr=https%3A%2F%2Fvideo.passageenseine.fr%2Ftracker%2Fannounce&ws=https%3A%2F%2Fvideo.passageenseine.fr%2Fstatic%2Fwebseed%2F1d146058-bd5a-4b22-8136-656d06c7fbd2-480.mp4&ws=https%3A%2F%2Fvideo.lequerrec.eu%2Fstatic%2Fredundancy%2F1d146058-bd5a-4b22-8136-656d06c7fbd2-480.mp4&ws=https%3A%2F%2Fpeertube.video%2Fstatic%2Fredundancy%2F1d146058-bd5a-4b22-8136-656d06c7fbd2-480.mp4

; while everything works fine using the torrent.

Any clue why ? I’m using deluge and I don’t have trouble using magnet usually. :frowning:
Could any of you try and confirm the issue ? There is the video : https://video.passageenseine.fr/videos/watch/1d146058-bd5a-4b22-8136-656d06c7fbd2

Posts: 3

Participants: 2

Read full topic

  • 15 juillet 2019 à 17:09

Commentaires sur Réinventer la cantine populaire ? par Intan Noer Fatimah

Par Intan Noer Fatimah sur Commentaires pour Framablog

Thank you, the article is very interesting. Factors of interaction and communication between individuals and other individuals will directly influence or adjust each other. So that a new activity can develop in today’s modern life. the increasingly widespread coffee shop does not merely provide facilities for each person who really likes coffee. Coffee shop in modern life is currently one of the means for someone to expand his association. source : http://journal.unair.ac.id/download-fullpapers-Gischa.pdf

  • 15 juillet 2019 à 11:02

Khrys’presso du lundi 15 juillet 2019 Comme chaque lundi, un coup d...

Par Framasoft sur Framasoft's Public Feed

Khrys’presso du lundi 15 juillet 2019
Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.
https://framablog.org/2019/07/15/khryspresso-du-lundi-15-juillet-2019/
#Framablog

  • 15 juillet 2019 à 09:58

Coupure de Framacalc et pads Lite pour changement de disque (https:...

Par Framasoft sur Framasoft's Public Feed

Coupure de Framacalc et pads Lite pour changement de disque

#framasoft #statutframasoft

Le lundi 15 juillet 2019, à partir de 11h00, nous éteindrons le serveur qui héberge les machines virtuelles de Framacalc et des framapads lite et lite2 à lite6 pour effectuer un changement de disque défectueux. La coupure ne devrait pas durer plus d’un quart d’heure si le technicien de notre hébergeur est à l’heure. Les deux disques étant atteints, un deuxième changement de disque sera nécessaire dans la journée.

  • 15 juillet 2019 à 07:50

Khrys’presso du lundi 15 juillet 2019

Par Khrys sur Framablog

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Brave New World

Spécial France

Spécial Gilets Jaunes

Spécial GAFAM

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Décidément, c'est fou, tout ce qu'il se passe en une semaine !- la personne de droite répond : Si tu en veux encore plus, clique sur ma tasse !

Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).

  • 15 juillet 2019 à 07:42

Nouveau benevole: Swifter

Par @Swifter sur Framacolibri - Latest topics

@Swifter wrote:

Bonjour,

Utilisateur régulier des services de Framasoft, j’aime les maths, les neurosciences et Python. J’aime beaucoup les gens qui s’investissent dans des projets dont l’objectif n’est pas de prendre l’argent des autres et aussi la course à pied. En vrai, j’crois pas que j’aime vraiment la course à pied, mais si je cours pas, je grossis…

Je n’utilise jamais les services de Google, Microsoft et Zuckerberg. Attends voir… ah bah non, c’est pas vrai en fait.

Travaillant déjà devant l’écran la journée, ca fait longtemps que j’hésite à bénévoler pour Framasoft parce que j’veux laisser mes yeux se reposer après l’taf. Puis j’ai fini par réaliser que j’ai des super-yeux et que j’suis immortel, du coup c’est bon.

Mon objectif est d’être utile sur cette plateforme au moins une fois par semaine dans des trucs que j’sais faire (traductions, tutos, edition/montage, statistiques, boire du café, etc…).

Softement,
Swifter

Posts: 5

Participants: 4

Read full topic

  • 15 juillet 2019 à 06:58
❌