Lateo.net - Flux RSS en pagaille (pour en ajouter : @ moi)

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 14 novembre 2019Jean-Pierre CHEVALLIER
Hier — 13 novembre 2019Jean-Pierre CHEVALLIER
À partir d’avant-hierJean-Pierre CHEVALLIER

Repo : banques US / banksters européens en faillite

Par jp-chevallier

Imaginez que vous êtes Jamie Dimon le grand patron de JPMorgan…

Vous avez plus de 250 milliards de dollars de disponibilités que vous prêtez au jour le jour à d’autres banques américaines (pour 235 milliards) qui sont temporairement en manque de liquidités, ce qui est habituel quand le marché interbancaire d’un pays fonctionne normalement,

Document 1 :

Allez-vous prêter des milliards de dollars au jour le jour à des banksters comme ceux de BNP-Paribas qui n’ont que 167 milliards d’euros de disponibilités, en baisse d’une vingtaine de milliards par rapport à fin 2018, sachant que le montant des capitaux propres tangibles réels de BNP n’est que de 60 à 70 milliards d’euros (selon les estimations réalistes que l’on peut retenir) contre… 265 milliards de dollars pour JPMorgan ?

Document 2 :

Pour rappel, le total des dettes de JPMorgan représente moins de 10 fois le montant de ses capitaux propres tangibles contre 40 fois pour BNP (c’est le leverage réel tel qu’il devrait être calculé selon ce bon vieux Greenspan).

Les investisseurs ne se trompent pas : la capitalisation boursière de JPMorgan est de 407 milliards de dollars contre 63 milliards d’euros pour BNP-Paribas !

Yapa foto !

Idem pour d’autres banksters européens comme Deutsche Bank qui ont des activités bancaires aux États-Unis et pour lesquels la BCE est obligée de mettre à leur disposition… 3 500 milliards d’euros car ils seraient en faillite sans ces apports.

Dans ces conditions, il est compréhensible que la Fed soit obligée, pour le moment, de leur prêter quelques dizaines de milliards de dollars pour que ces banksters ne soient pas en faillite… pour l’instant.

Encore un moment Monsieur le bourreau.

[Quand la Fed arrêtera de prêter des dollars aux banksters européens, ces banques sauteront comme cela s’est passé avec la banque des frères Lehman, mais les conséquences seront dramatiques en Europe]

© Chevallier.biz

Le 10 ans français en territoire positif !

Par jp-chevallier
Une fois de plus, la réalité s’obstine à confirmer la justesse de mes analyses et de leurs conclusions… Les rendements …

Le 10 ans français en territoire positif ! Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Le 10 ans français a fait une très brève incursion en territoire positif !

Par jp-chevallier

Les rendements remontent. Ceux du 10 ans français ont fait une très brève incursion en territoire positif ce 6 novembre à 12 heures 46 (heure locale)… pendant quelques minutes seulement !

C’est un petit pas en avant avant le grand bond en avant des rendements des mauvais bons à 10 ans de référence des mauvais Trésors européens, ou autre formulation : un Krach obligataire va envoyer au fond du gouffre beaucoup de banksters et de malheureux épargnants (via leurs assurances-vie) qui leur ont fait imprudemment confiance.

Tout est simple.

C’est un exemple de ce que j’ai prédit sur la base de mes analyses portant sur le retournement du cycle américain.

Pour comprendre ce qui se passe et ce qui va se passer sur les marchés et en tirer profit, souscrire un abonnement Premium, ou mieux Platinum

Les taux remontent vite le 10 ans français presque positif !

Par jp-chevallier
En cette matinée du 5 novembre, les taux remontent vite, très vite au point que le 10 ans français est …

Les taux remontent vite le 10 ans français presque positif ! Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Confirmation : les taux remontent, le cycle s’est retourné

Par jp-chevallier
Comme je l’ai écrit précédemment, le cycle américain (des États-Unis) s’est bien retourné au mois de septembre après avoir atteint …

Confirmation : les taux remontent, le cycle s’est retourné Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

BCE : Draghila passe la main au QE de Bécassine

Par jp-chevallier

En ce 1° novembre, Draghila passe officiellement la main au QE de notre Bécassine adorée devenue une superstar mondiale grâce au Mignon poudré !

Toutes mes félicitations.

C’est historique avant de devenir hystérique.

On va enfin s’amuser avec la politique monétaire qui est pourtant réputée comme étant un domaine particulièrement austère.

Réveillez-vous et lisez les bilans de la Fed !

Par jp-chevallier

Pour rappel, vous avez fermé les yeux et fait un rêve : vous avez rêvé que vous étiez le grand patron d’une grande banque américaine (des États-Unis) dont les disponibilités étaient hier soir d’une dizaine de milliards de dollars et vous n’avez pas voulu les prêter aux banksters de Deutsche Bank US parce qu’ils sont au bord de la faillite et vous avez eu raison !

Vous avez déposé vos liquidités disponibles à la Fed, comme les autres patrons des autres banques.

Ainsi, au 30 octobre, la Fed avait pour 1 951,519 milliards de dépôts émanant pour l’essentiel de banques de son ressort (depository institutions)…

Document 1 :

Contre 1 712,985 milliards le 11 septembre, juste avant les tensions sur le marché interbancaire américain,

Document 2 :

Les banques américaines ont donc déposé 240 milliards de dollars supplémentaires depuis le 11 septembre car elles regorgent de liquidités qu’elles ne veulent pas prêter aux banksters européens qui ont des positions nettes débitrices vis-à-vis de la Fed et qui sont donc obligés d’emprunter tous les jours une centaine de milliards de dollars pour ne pas faire faillite.

Maintenant, rêvez que vous êtes à la place de Jerome Powell.

Que faites-vous de ces 240 milliards de dollars supplémentaires que les banques américaines ont déposé à la Fed ?

Une bonne solution : les investir en bons du Trésor, des États-Unis évidemment.

Ainsi, la Fed détenait pour 3 708,775 milliards de dollars de titres publics (Securities) au 11 septembre…

Document 3 :

… contre 3 953 milliards au 30 octobre,

Document 4 :

Donc, tout est simple, comme toujours, et comme je l’ai toujours expliqué !

Depuis que les big banks américaines too big to fail ont fait le ménage pour restaurer des leverages de l’ordre de 10, c’est-à-dire depuis la fin des grandes turbulences financières de 2008, ces banques regorgent de liquidités qu’elles ont souvent déposé auprès de la Fed dont les dépôts ont augmenté considérablement, et ces ressources ont été utilisées par la Fed pour acquérir des titres publics.

Ainsi, la gestion de la Fed est donc normale et légitime, sans création monétaire, ce qui n’est pas du tout le cas pour ce qui concerne la BCE.

Le marché interbancaire américain fonctionne normalement, sauf pour les banksters européens auxquels personne (aucun banquier américain) ne veut prêter des dizaines milliards de dollars disponibles, même au jour le jour (en overnight).

À tout moment, la Fed peut arrêter de prêter des milliards de dollars aux banksters européens qui seront alors en faillite !

Le Donald n’attend que ça pour en finir avec ces maudits européens qui ne respectent pas des relations commerciales équitables et qui contestent le leadership de l’Amérique.

© Chevallier.biz

Fermez les yeux, faites un rêve…

Par jp-chevallier

Fermez les yeux, faites un rêve : rêvez que vous êtes le grand patron d’une grande banque américaine (des États-Unis) dont les disponibilités sont ce soir d’une dizaine de milliards de dollars.

Que faire de cette dizaine de milliards ?

Soit la banque les dépose à la Fed, soit elle les prête (en overnight) contre une rémunération plus élevée à d’autres banques qui ont ce soir une position débitrice auprès de la Fed.

Deutsche Bank US propose justement une rémunération particulièrement attrayante.

Que faites-vous ?

***

La réponse la plus sensée est évidente.

Ainsi peut s’expliquer ce qui se passe aux États-Unis depuis le 17 septembre : des banques bien gérées (avec un leverage réel inférieur à 10) regorgent de liquidités pendant que des banksters (européens) sont obligés d’emprunter lamentablement une centaine de milliards de dollars chaque soir pour pouvoir passer la nuit à venir sans faire faillite.

Banksters = SDF… millionnaires !

© Chevallier.biz

La fin de l’inversion de la courbe des taux se confirme !

Par jp-chevallier
Une fois de plus, la réalité s’obstine à me donner raison : la fin de l’inversion de la courbe des taux …

La fin de l’inversion de la courbe des taux se confirme ! Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Monétarisme : le Donald, les Américains et la croissance

Par jp-chevallier
Le Donald joue avec le feu : ses déclarations à propos de ses initiatives pour défendre les intérêts de l’Amérique face …

Monétarisme : le Donald, les Américains et la croissance Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Pas de repos pour le repo

Par jp-chevallier
La Fed est intervenue à partir du 17 septembre pour prêter à très court terme, d’un jour à l’autre (overnight) …

Pas de repos pour le repo Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Mon offre Platinum est enfin activée !

Par jp-chevallier

La situation est actuellement totalement atypique avec une Amérique en superforme (c’est-à-dire l’économie des Etats-Unis) alors que le reste du monde est généralement pénalisé par une création monétaire létale (en Europe, en Chine, au Japon et dans beaucoup de pays peu développés).

La plupart des investisseurs ne comprennent pas ce qui se passe sur les marchés car ils ne maitrisent pas les bases du monétarisme.

Les lecteurs de mon site sont et seront bien informés et donc bien placés pour investir judicieusement et avec profit à partir de mes analyses.

Dans ces conditions, c’est le bon moment pour investir.

Je rends maintenant opérationnelle mon offre de conseils d’investissements désignée sous le nom de Platinum sur la base d’un abonnement annuel de 6 000 euros (hors taxes).

Mon offre ne consistera pas à ne proposer qu’un petit nombre de sociétés cotées présentant de forts potentiels de plus-values comme je l’avais envisagé, mais les conseils pour investir à bon escient en fonction des circonstances…

Ainsi par exemple, les cours des pires banksters sont à la fois très réactifs (c’est-à-dire très élastiques) par rapport aux décisions des banques centrales. Ils ont donc prédictibles.

C’était là l’occasion de bénéficier de gains particulièrement importants comme le montre l’exemple de Société Générale,

Avant la décision de la reprise du QE par Draghila bien annoncée largement auparavant, le cours de Société Générale a logiquement monté, puis, ayant atteint un sommet éphémère, il est logiquement redescendu compte tenu de ses mauvais fondamentaux, cf. mes analyses, puis il est logiquement remonté avec le retournement du cycle US.

Tous ces mouvements facilement anticipables permettaient d’engranger au moins 20 % de plus-values en moins d’un mois.

C’est un exemple de résultat qui sera possible d’obtenir à l’avenir.

Les personnes intéressées par cette offre peuvent me contacter par l’intermédiaire de ma boite email (ou de l’onglet contact ou encore de l’offre Platinum) : contact@chevallier.biz

Au plaisir de nous retrouver sur Platinum ou de continuer sous cette offre présente.

© Chevallier.biz

Le retournement du cycle US se confirme

Par jp-chevallier
Le retournement du cycle américain se confirme : les taux longs du 10 ans remontent maintenant nettement au-dessus des rendements des …

Le retournement du cycle US se confirme Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Assurances-vie : début de la fin avec la débâcle de Suravenir d’Arkéa

Par jp-chevallier

Ça y est, c’est parti, c’est le début de la fin pour les malheureux titulaires d’assurances-vie françaises avec la débâcle de Suravenir d’Arkéa comme l’a fort justement relevé Pierre Jovanovic dans sa Revue de presse, cliquer ici pour y accéder.

En effet, pour la première fois, une entité dédiée à l’assurance-vie a été renflouée par sa maison mère pour ne pas faire faillite, et pas qu’un peu : Arkéa a apporté dans l’urgence fin septembre… 540 millions d’euros afin de clore les comptes de sa filiale Suravenir (pour lui éviter d’être obligée de se déclarer en faillite) à la fin du 3° trimestre 2019 dans laquelle sont logés ses contrats d’assurance-vie, ce qui représente un montant supérieur aux bénéfices d’Arkéa pour l’année 2018 !

L’assurance-vie, et en particulier en France est de toute façon condamnée avec les taux négatifs car, d’une part il est impossible de fournir dans ces conditions une rémunération garantie (et… positive !) pour ce type de produits et d’autre part le pire est à venir, car avec la remontée des taux provoquée par la baisse des prix des contrats de ces mauvais bons de ce mauvais Trésor, les pertes seront vertigineuses et elles seront supportées par les seuls pauvres épargnants comme le prévoit… la loi dite du Sapin II !

Les banques sont déjà très fragilisées par leur sous-capitalisation et elles vont l’être encore davantage par la débâcle de leurs entités dédiées à l’assurance-vie qui risquera de les mettre en péril, c’est-à-dire en faillite.

Les autorités seront alors obligées de mettre en œuvre les dispositions de cette loi du Sapin II qui autorise les banksters à différer (indéfiniment !) les remboursements des contrats, c’est-à-dire que ce sont les épargnants qui seront spoliés et non pas les banksters !

Les pertes sur l’assurance-vie en France seront considérables car globalement son encours se montait à… 1 765 milliards d’euros fin août d’après la Fédération Française de l’Assurance,

Document 1 :

Un document de la Fédération Française de l’Assurance montre que la rentabilité de l’assurance-vie était déjà très basse, voire négative, sur une tendance lourde baissière et très inquiétante dès fin 2018 mais la situation s’est considérablement dégradée depuis début juillet, c’est-à-dire depuis que les taux sont devenus négatifs en particulier sur les bons de référence à 10 ans du Trésor,

Document 2 :

Les dirigeants d’Arkéa qui sont en fait des banksters avouent ingénument dans leur rapport semestriel fin juin 2019 qu’ils n’ont pas hésité à… ne pas respecter la réglementation française en cas de risque à la baisse des taux, ce qui est condamnable mais évidemment pas condamné…

Document 3 :

… et en cas de risque à la hausse des taux, ils avouent prévoir une perte de… 147 millions d’euros seulement impactant leurs capitaux propres sans envisager une recapitalisation d’urgence fin septembre de 540 millions d’euros qui n’apparait pas dans leur communication financière, ce qui est évidemment là encore condamnable mais pas condamné !

Les banksters d’Arkéa avaient d’ailleurs publié dans leur document de référence pour l’exercice 2018 les mêmes informations,

Document 4 :

C’est le journal Les Echos qui a semble-t-il été le premier à révéler cette affaire le 9 octobre,

Document 5 :

Ce sont bien les bénéfices d’Arkéa pour l’ensemble de l’année 2018 (437 millions d’euros) qui ont ainsi été utilisés pour boucher le trou creusé par les déficits de l’assurance-vie de Suravenir pour le troisième trimestre 2019 causé par la baisse des taux !

Document 6 :

Le montant des capitaux propres publié dans le bilan du 1° semestre d’Arkéa se montait à 7 milliards d’euros…

Document 7 :

… mais les capitaux propres tangibles, c’est-à-dire réels, étaient de 5,988 milliards seulement (Common Equity Tier 1),

Document 8 :

Je laisse le soin à Pierre Jovanovic de dire tout ce qu’il pense de toutes ces magouilles de banksters qui vont faire perdre une grande partie de leur épargne à une trentaine de millions de Français !

Pour rappel, le Sapin de cette funeste loi était le ministre de l’Economie et des finances succédant à un certain Emmanuel Macron qui l’a très certainement préparée, le tout sous la présidence d’un certain Hollande…

J’avais déjà abordé ces problèmes de risques de faillite de l’assurance-vie française dans des articles publiés en 2016, cliquer ici pour lire le premier et cliquer ici pour lire le second.

Cliquer ici pour accéder au site d’Arkéa.

Cliquer ici pour accéder au site de Suravenir d’Arkéa.

Cliquer ici pour accéder au rapport de gestion Arkea du premier semestre 2019.

Cliquer ici pour accéder à l’article des Echos sur Suravenir d’Arkéa.

Cliquer ici pour accéder au site de la Fédération Française de l’Assurance.

© Chevallier.biz

Repo et banksters anonymes et mystérieux

Par jp-chevallier
La Fed vient d’annoncer qu’elle va acheter des bons du Trésor à hauteur de 60 milliards de dollars par mois …

Repo et banksters anonymes et mystérieux Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Cycles US : retournement du cycle = krach obligataire !!!

Par jp-chevallier
Le retournement de phase du présent cycle des États-Unis signifie aussi un krach obligataire… En effet, les rendements des Notes …

Cycles US : retournement du cycle = krach obligataire !!! Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Autodestruction irrémédiable de la France socialiste

Par jp-chevallier

En ce début de XXI° siècle déjà bien avancé, il est difficilement compréhensible que les Français puissent continuer à vouloir vivre dans une France socialiste irrémédiablement condamnée à décliner (ou à imploser un jour) !

Deux études internationales viennent de le confirmer…

D’abord celle de Tax Foundation (un think tank des États-Unis) qui classe une fois de plus la France… au dernier rang des pays de l’OCDE pour ce qui concerne la compétitivité, surtout à cause de ses prélèvements obligatoires confiscatoires,

Document 1 :

Que ce soit avec la gauche au pouvoir, ou avec la droite, ou en même temps avec la gauche et la droite du Mignon poudré, c’est kif kif,

Document 2 :

Idem (en un peu moins pire) pour ce qui concerne le classement des pays les plus compétitifs dans le monde tel qu’il ressort du rapport annuel du Forum économique mondial (WEF) dit de Davos,

Document 3 :

Antilibéralisme forcené (un libéralisme de bon aloi étant taxé d’ultra-libéralisme), anti-américanisme viscéral (accentué par un anti-Trumpisme unanime), etc.

Et pourtant, au début du XX° siècle, les Français étaient parmi les plus libéraux du monde, parmi les plus innovateurs et les plus performants.

Grandeur et décadence, avant pire encore…

© Chevallier.biz

 

Cycles US : retournement de phase

Par jp-chevallier
Il semble acquis maintenant que le cycle des États-Unis est entré dans une nouvelle phase après avoir atteint un point …

Cycles US : retournement de phase Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Des banksters américains en difficultés !

Par jp-chevallier
Il se passe des choses anormales dans certaines banques aux États-Unis… Il était compréhensible que des banksters aient pu être …

Des banksters américains en difficultés ! Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Agrégats monétaires US : leçon de monétarisme pour les nuls (bis)

Par jp-chevallier
Suite de mon article de la semaine précédente sur les agrégats monétaires des Etats-Unis pour les nuls… qui n’auraient toujours …

Agrégats monétaires US : leçon de monétarisme pour les nuls (bis) Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Fins de trimestres toujours difficiles pour les banksters

Par jp-chevallier
Les fins de trimestres sont toujours difficiles pour les banksters, qu’ils soient européens ou américains… Les banksters européens sont au …

Fins de trimestres toujours difficiles pour les banksters Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Retour des tensions inflationnistes aux US

Par jp-chevallier
Les données concernant la hausse des prix aux Etats-Unis les plus fiables sont celles du PCE:PILFE qui mesurent la hausse …

Retour des tensions inflationnistes aux US Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Agrégats monétaires de la zone euro (actualisé à fin août)

Par jp-chevallier
La bulle monétaire qui a été créée par l’adoption de cette monnaie contre nature qu’est l’euro continue à se développer : …

Agrégats monétaires de la zone euro (actualisé à fin août) Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Hommage à Chirak

Par jp-chevallier

Il est évidemment indispensable de se joindre en ce jour aux hommages unanimes à Chirak en rappelant certains de ses hauts faits rapportés par Gérard Fauré qui l’a très bien connu en certaines circonstances…

Cliquer ici pour (re) lire l’article que j’ai déjà consacré à ce sujet.

 

Agrégats monétaires US : leçon de monétarisme pour les nuls

Par jp-chevallier
Tous les dirigeants des Etats-Unis (du moins ceux qui sont sensés), dont par excellence le Donald, défendent toujours les intérêts …

Agrégats monétaires US : leçon de monétarisme pour les nuls Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

€-crise, marchés, banksters et liquidités : énigme résolue ! (ou ?)

Par jp-chevallier
Pour la première fois cette année, la Fed est obligée d’intervenir activement pour fournir des liquidités au marché à court …

€-crise, marchés, banksters et liquidités : énigme résolue ! (ou ?) Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Fed : retour des banksters ? Marchés et liquidités…

Par jp-chevallier
La situation des marchés est actuellement plutôt absconse… En effet, les variations des rendements des Treasurys ne sont plus claires : …

Fed : retour des banksters ? Marchés et liquidités… Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

BCE : grève des non-résidents ?

Par jp-chevallier
A chaque coup dur dans l’euro-système, de mystérieux et anonymes non-résidents apportent des centaines de milliards d’euro pour le sauver : …

BCE : grève des non-résidents ? Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Taux : marchés / Fed compléments…

Par jp-chevallier
Je confirme ce que j’ai écrit dans mon article précédent : la Fed serait en train d’essayer de faire accepter par …

Taux : marchés / Fed compléments… Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Taux : marchés / Fed ?

Par jp-chevallier
Une autre explication (que celles qui ont été données précédemment) concernant les dysfonctionnements apparents des taux à très court terme …

Taux : marchés / Fed ? Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Cuisine interbancaire pour les nuls

Par jp-chevallier
C’est l’affolement depuis une semaine à la suite des interventions de la Fed de New York qui est obligée de …

Cuisine interbancaire pour les nuls Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Leçon de monétarisme par la Fed

Par jp-chevallier
La Fed vient de donner une bonne leçon de monétarisme, et plus précisément de politique monétaire… En effet, pour faire …

Leçon de monétarisme par la Fed Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Jerome Powell à la dérive

Par jp-chevallier
Jerome Powell a confirmé que l’intervention hors normes de la Fed de New York qui a fournit le mardi 17 …

Jerome Powell à la dérive Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Cycles et €-crash

Par jp-chevallier
La situation économique, financière et monétaire mondiale apparait comme étant de plus en plus complexe quand elle n’est pas analysée …

Cycles et €-crash Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Création monétaire et croissance : de Böhm-Bawerk aux Q€

Par jp-chevallier
Mes articles sont les seuls, à ma connaissance, qui expliquent les causes, les modalités et les conséquences de la création …

Création monétaire et croissance : de Böhm-Bawerk aux Q€ Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Draghila et Donald II ?

Par jp-chevallier
Les rendements des bons des Trésors de référence continuent à bondir depuis leurs plus bas (ou très bas) atteints le …

Draghila et Donald II ? Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Treasurys, €-crash : bizarre, bizarre

Par jp-chevallier
Comme c’est étrange : les rendements des Notes ont rebondi depuis le 5 septembre, juste après avoir atteint de plus bas …

Treasurys, €-crash : bizarre, bizarre Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Inversion de la courbe des taux et la Donald Company

Par jp-chevallier
Ce 4 septembre, les rendements des Notes à 2 ans et à 5 ans ont encore battu leurs plus bas …

Inversion de la courbe des taux et la Donald Company Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?

Et encore des taux toujours plus bas ce 3 septembre !

Par jp-chevallier
Ce 3 septembre, après une accalmie de quelques jours et un long weekend américain, les rendements des bons des Trésors …

Et encore des taux toujours plus bas ce 3 septembre ! Lire plus »

Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?
❌