Lateo.net - Flux RSS en pagaille (pour en ajouter : @ moi)

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierCPC Hardware

Un DLC pour le Canard PC Hardware 41 : le test du Raspberry Pi 4

Par Dandu

Dans notre dernier magazine, qui vient de sortir, nous vous proposons un comparatif d’alternatives aux Raspberry Pi. Et le jour de l’arrivée du magazine en kiosque, le Raspberry Pi 4 était lancé un peu par surprise. En effet, la fondation à l’origine de la carte parlait jusqu’à maintenant d’une sortie prévue en 2020. Nous avons donc décidé de vous proposer gratuitement un complément (nos collègues de Canard PC parlent d’un DLC gratuit) au magazine, avec le test de la carte dans sa variante dotée de 4 Go de RAM.

La page 12 bis, à imprimer et à ajouter dans votre magazine, est disponible en PDF.

Canard PC Hardware 41 est sorti : mais que valent Wish et Joom ?

Par Dandu

Le Canard PC Hardware 41, notre numéro d’été, est en kiosque. Ce trimestre, nous avons décidé de nous intéresser à Wish et Joom, deux plateformes très populaires qui permettent d’acheter des produits chinois à bas prix. Mais vous découvrirez évidemment que la réalité ne rejoint pas la fiction : c’est trop beau pour être vrai. Nous vous proposons aussi un comparatif de souris pour joueurs, après une discussion dans l’émission de Canard PC : faut-il vraiment mettre des centaines d’euros pour jouer ? Ensuite, un peu de technique, avec un dossier et un comparatif d’alternatives aux Raspberry Pi. Nous avons testé la nouvelle carte Nvidia, des cartes moins onéreuses, plus rapides, etc. Enfin, Oni a décidé d’arrêter de fumer et en profite pour nous dresser un panorama sur l’offre en matière de cigarettes électroniques.

Dandu vous expliquera pourquoi il faut dire le.

Pour les produits chinois, nous avons donc commandé des dizaines de produits high-tech, pour les tester en profondeur. Cartes microSD, faux AirPods, smartphone à 35 €, chaque produit a été testé comme nous aurions pu le faire sur quelque chose de plus classique. Nous vous expliquons aussi comment vous pouvez recevoir un produit sans frais de port ou pour une somme symbolique et – surtout – comment les plateformes se moquent de vous dans certains cas. Pour les alternatives aux Raspberry Pi, nous avons sélectionné une dizaine de cartes que nous avons torturées pour vérifier les avantages et les défauts face à différents Raspberry Pi. USB 3.0, SoC rapide, Ethernet à 1 Gb/s, OS, tout y passe. Pour la cigarette électronique, Oni vous explique comment fonctionnent les eCig, comment choisir un modèle, les pièces à éviter. Dans la suite, une des nouveautés de notre formule 2019, une page DIY : comment fabriquer une “clé USB” capable d’atteindre 1 Go/s pour moins de 100 €. Pour la partie rétro, nous avons décidé ce trimestre de nous intéresser aux moniteurs et à la meilleure façon d’afficher les images issues d’une console ou d’un ordinosaure. Neji continue aussi son exploration des GPU avec cette fois les concurrents malheureux de Nvidia, avec 3dfx, Matrox et d’autres. Dans nos tests, nous vous proposons les GeForce GTX 1650 et 1660, des tests de SSD – Toshiba RC100, Samsung 970 EVO Plus, Intel Optane H10 -, mais aussi des baskets, un adaptateur USB vers Ethernet capable de dépasser 1 Gb/s, un casque qui refroidit les oreilles ou le clavier et la souris pour Raspberry Pi. Bien évidemment, vous retrouverez nos rubriques habituelles avec nos guides d’achats sur tous les composants pour monter un PC, nos configs, un panorama des consoles que tout le monde veut oublier ou un historique des CPU Alpha. Nous voyons déjà les déçus : nous n’avons malheureusement pas de Ryzen 3000 dans ce magazine, à cause de nos contraintes de bouclage. Mais bien évidemment, nous vous proposerons un test dans le prochain magazine, en plus de l’analyse des informations disponibles.

Connaissez-vous cette console ?

Nous espérons que ce nouveau numéro vous plaira et nous vous invitions à venir en parler sur le forum pour nous donner votre avis et vos impressions.

– O –
Rejoignez la discussion sur le forum

CPC Hardware HS N°12 – Spécial Mobilité – est sorti !

Par Dandu

Le douzième hors-série de Canard PC Hardware est en kiosque. Et cette année, nous avons décidé de nous intéresser à la mobilité, avec deux grandes orientations. D’un côté, nous allons vous parler de PC portables, de GPU, de CPU, de machines de gamers. Dans l’autre, nous nous intéressons aux smartphones.

La première partie démarre un parti pris tout à fait assumé : le jeu vidéo. Les laptops (notebooks, portables, utilisez le nom que vous voulez) remplacent de plus en plus les PC de bureaux, mais ils possèdent des inconvénients. Nous vous expliquerons comment choisir un bon PC, les points importants à surveiller et les problèmes qui peuvent survenir. Les PC portables ne diffèrent pas fondamentalement des PC fixes, mais certaines contraintes sur la consommation peuvent poser des soucis, et nous vous les expliquerons en détails. Nous avons aussi décidé de vous guider si vous voulez améliorer un PC portable, en changeant le CPU, le GPU (si), la RAM ou tout simplement le stockage. Attention, vous allez devoir mettre les mains dans le cambouis : les différences entre les (trop) nombreux modèles de PC portables sont telles que nous ne pouvons que vous donner des conseils, mais pas vous illustrer pas à pas les manipulations. Malgré tout nous avons tenté de traiter la majorité des cas que vous pourriez rencontrer. Et vous retrouverez bien entendu des articles sur nos marottes, comme les eGPU ou l’histoire des GPU mobiles, des Rage LT des années 90 au RTX mobiles de cette fin de décennie. Et Yannick, de Tom’s Hardware France, vous expliquera pourquoi les GPU mobiles offrent des performances très (trop) faibles sur batteries.

Le monde des smartphones

Pour les smartphones et les tablettes, nous avons gardé la même idée : vous expliquez comment bien choisir un appareil, tant sur le plan des composants que sur celui des usages. Dans ce domaine très compétitif, vous vous retrouverez avec encore plus de choix que dans les PC portables, avec des prix s’échelonnant de ~75 € à plus de 2 000 € (même si ça ne fait pas un pli : des modèles à ce prix restent des exceptions). Nous vous expliquerons ce qu’est un SoC, pourquoi le GPU de votre smartphone a autant d’importance que la carte graphique de votre PC, et comment bien choisir des accessoires. Dans nos tests et nos articles, nous avons essayé de mettre l’emphase sur les jeux vidéo, car il s’agit actuellement d’un type de contenu qui dépend fortement du matériel et de ses possibilités, comme souvent. Enfin, avant que certains se posent la question : pour la partie liée aux smartphones et aux tablettes, nous avons décidé de nous limiter à deux plateformes : Android et iOS. Nous sommes parfaitement au courant qu’il existe d’autres OS, que certains adorent installer une distribution GNU/Linux sur un smartphone, cultivent le vintage avec des appareils sous Nokia S30+ ou regrettent les différentes versions mobiles de Windows. Il paraît même que certains se souviennent de Bada ! Mais plus sérieusement, le marché se concentre quasi exclusivement sur l’OS de Google et éventuellement sur celui d’Apple (très minoritaire en Europe) et les autres rares OS sont soit en voie d’extinction, soit visent un marché de niche que nous ne pouvons pas traiter dans ce magazine.

Enfin, nous vous rappelons que les hors-séries, comme le nom l’indique, ne sont pas intégrés dans l’abonnement. Donc n’oubliez pas d’aller le chercher chez votre maître kiosquier préféré.

– O –

Rejoignez la discussion sur le forum

Un petit bonus pour le Canard PC Hardware 40

Par Dandu

Notre ami Neji, qui vous propose un dossier sur l’évolution des GPU ATi et AMD dans le Canard PC Hardware 40, avait vu un peu large. Et donc nous n’avons pas pu insérer toutes les images des cartes de sa collection, ainsi que les tableaux. Nous vous les proposons donc ici.

Les cartes haut de gamme


Les cartes milieu de gamme


Les cartes d’entrée de gamme

Le GPU RV770

Une superbe Radeon HD 4670


L’arrière de la Radeon HD 5870


Une Radeon HD 2600 XT


La Radeon HD 3870


Une petite radeon HD 5770


Vue plongeante sur la Radeon HD 6990

Canard PC Hardware 40 est sorti : le numéro des (presque) 10 ans !

Par Dandu

Il y a (presque) 10 ans, le hors-série de Canard PC dédié au matériel sur PC devenait un vrai magazine : Canard PC Hardware (parce nous avions beaucoup d’imagination). Comme les chiffres ronds c’est mieux, nous avons décidé que ce quarantième numéro serait celui des 10 ans, même s’il s’agit techniquement du dernier de la neuvième année. Mais comme le premier Canard PC Hardware date de mai 2009, ça tombe (presque) juste. On vous rassure, nous sommes plus rigoureux dans nos tests. Et nous en avons profité pour concevoir une nouvelle formule !

Le remaster du premier numéro

Pour les 10 ans, donc, nous avons demandé aux personnes ayant participé régulièrement au magazine de venir nous parler de ce que Canard PC Hardware représentait pour eux. D0c TB, Dandu, ackboo, Sonia, Monsieur Chat et bien d’autres vous parleront donc de votre magazine préféré. Et comme les remaster sont à la mode, on vous a même imaginé la couverture du premier numéro en version 2019.

Dans ce magazine, qui devrait rester dans les an(n)ales, nous vous proposons un dossier sur les sex-toys connectés. De plus en plus populaires, ces accessoires intimes négligent en effet beaucoup un point qui semble pourtant très important : la sécurité. Nous vous expliquons les éventuelles problématiques liées à ces objets, les défauts de sécurité que nous avons relevés – et il y en a -, les angles d’attaques et – journalisme total oblige – quelques tests. Bien évidemment, nous n’avons pas oublié les fondements du magazine : comme le monde des cartes graphiques bouge beaucoup en 2019, nous avons testé les GeForce RTX 2060 et RTX Mobile, les GeForce GTX 1660 Ti et GTX 1060 GDDR5X et même la récente Radeon VII d’AMD. Et nous accompagnons le tout d’un comparatif de six GeForce RTX 2070.

La Radeon VII d’AMD, testée

Dans la suite du magazine, dont la structure a été repensée pour la nouvelle formule, vous trouverez plusieurs SSD en test (WD Black Crucial P1, Samsung 860 QVO) et un dossier qui fait le point sur la gestion du cache dans ces derniers. Notre garage à mythes s’intéresse aux manettes chinoises, vendues quelques euros : peuvent-elles détrôner la manette de la Xbox One ? Pour notre traditionnel historique, nous vous racontons la petite histoire du DVD. Dans cette nouvelle formule, nous allons aussi vous proposer des articles plus pratiques avec pour ce numéro un dossier sur la création d’un Steam Link avec un Raspberry Pi. Et si vous aimez les ordinosaures, nous vous expliquons tous les choix possibles pour améliorer le stockage d’un vieux tromblon issu des années 80.

La nouvelle MX518 de Logitech, pour les nostalgeeks

Vous retrouverez aussi le test d’un écran FreeSync – récemment devenu compatible G-Sync -, de la nouvelle Logitech MX518, du boîtier Shadow Ghost et même un dossier sur la prise en charge du 10 Gb/s avec la récente Freebox Delta.

Nous espérons que cette nouvelle formule vous plaira et nous vous invitions à venir en parler sur le forum pour nous donner votre avis et vos impressions.

– O –
Rejoignez la discussion sur le forum

Canard PC Hardware 39 est sorti !

Par Dandu

Oni (par Couly)

Ce 39e opus de votre magazine préféré est un numéro du changement. Vous le savez sûrement, après plus de 10 ans chez Presse Non-Stop, Doc Teraboule quitte Canard PC Hardware. Vous trouverez son message d’adieu dans le magazine (dans les fameuses pages du Doc’) mais aussi sur son site personnel. Et pour ce numéro, Dandu a un nouveau collègue : Oni. Mais trêve de bavardage sur la vie de la rédaction : parlons du magazine !

Dans ce numéro, vous trouverez une thématique assez forte : le réseau. Nous vous avions parlé il y a bientôt deux ans de l’Ethernet à 10 Gb/s, et depuis pas mal de choses ont changé. Nous avons donc consacré un dossier à la variante sur paires de cuivre (en RJ45), avec ses avantages, ses inconvénients et surtout ses possibilités : qui n’a jamais rêvé de lire des données à 750 Mo/s sur un NAS ? (bon, d’accord, les rêves de certains peuvent sembler bizarres). Bien évidemment, nous évoquons la nouvelle Freebox Delta, capable de travailler à ce débit, mais aussi une autre Box d’un certain Xavier Niel : celle de Salt, un FAI Suisse. Dans ce pays, une connexion symétrique à 10 Gb/s est une réalité. En parallèle, nous consacrons aussi quelques pages à la norme Power over Ethernet, à la faveur de la sortie de l’adaptateur PoE pour le Raspberry Pi. Enfin, notre traditionnel dossier rétro se consacre aux anciennes normes Ethernet, 1 000 fois moins rapides que celles évoquées plus haut. Si vous avez perdu des heures en LAN avec des câbles coaxiaux, ce dossier devrait raviver de sombres souvenirs.

Le magazine contient aussi le dernier test de Doc TB, qui décortique le récent Core i9 9900K. Vous trouverez aussi un test de la GeForce RTX 2070, de la récente Radeon RX 590 et de plusieurs SSD. Pour son baptême, Oni nous livre un test du cadenas d’Ikea (un grand coup dans les Rothult) et de la PlayStation Classic. Il nous explique aussi que vraiment, Dark Souls, c’est trop facile. Vous trouverez aussi un dossier sur l’évolution des GPU Nvidia au fil du temps par Neji et un énorme dossier sur les claviers mécaniques par FoxMonsieur, qui essaye de vous insuffler son amour pour les interrupteurs à ressorts qui font du bruit. Enfin, nous avons aussi testé le Raspberry Pi 3 A+, la manette greaseproof de la Xbox One et de la RAM qui brille dans le noir (entre autres choses). Pour terminer, Canard PC Hardware passe même dans l’occultisme : nous avons pris en main un routeur Wi-Fi hanté, capable d’allumer les lampes de la rédaction avec un simple Speed Test.

– O –

Rejoignez la discussion sur le forum

Une « foune des années 70 » débarque chez CPCH

Par Oni

« Incroyable ! » Je retiendrai que c’est par cette seule expression qu’a réagi Couly en voyant ma tête, qu’il était chargé de dessiner (magnifiquement, d’ailleurs). « Incroyable », c’est ce que je me suis répété lorsque Dandu, répondant à ma candidature, m’a proposé de le rejoindre pour tester des cartes graphiques et des gadgets idiots dans un magazine papier, un vrai comme quand j’étais gamin et que je faisais planter mon Atari ST en faisant n’importe quoi avec.

Ma tête made in Couly (la chevelure est d’origine)

Déjà lecteur occasionnel de feu Joystick et de « l’autre Canard PC », c’est évidemment sans réfléchir que j’ai couru poser mes valises chez Canard PC Hardware, qui m’a réservé un accueil chaleureux et dont je tire déjà de bons souvenirs. Comme Monsieur Chat, avec qui nous avons longuement débattu de nos alcools préférés, un soir dans des bureaux déserts. Ou encore comme ackboo, que la rédaction entière a dû retenir pour l’empêcher de me défenestrer en apprenant que je bosse sur un Mac et que j’aime bien jouer sur consoles.

Alors effectivement, je suis amateur de Mac et de produits Apple. Certes, c’est vendu trop cher par un mégalo et on ne peut pas les améliorer soi-même, mais je trouve que ce cocktail a quelque chose de fascinant. Et même si je joue aussi sur Mac (si si, c’est possible quitte à installer Windows, rien ne m’arrête), j’ai un faible pour les consoles de salon de toutes marques. Non pas que j’apprécie particulièrement le 720p à 30 FPS, mais surtout parce que mon genre de prédilection, le jeu de combat, est quand même mieux diffusé et beaucoup plus pratiqué sur PS4 que sur Steam. Accessoirement, en bon déviant qui se respecte, je ne rechigne pas à me vider le cerveau de temps à autres sur un FPS où j’explose tout à la manette, et comme je suis myope, j’ai juste à enlever mes lunettes et je ne remarque presque plus la résolution cracra et le framerate en berne, parfait pour tout faire péter en poussant de petits rires niais.

Un Atari ST, première machine à subir mes expériences

Mais tout n’a évidemment (presque) pas commencé avec Apple ou les consoles ! Déjà enfant, mes parents m’ont mis dans les mains un superbe Atari 520 STe pour que j’arrête enfin de maltraiter le Macintosh familial. Une bécane qu’il a fallu désosser assez rapidement, non seulement pour changer le lecteur de disquettes, victime d’un malencontreux accident de type « papaaaa, j’ai coincé un truc dans l’ordinateur et maintenant il marche plus ! », mais surtout pour doubler sa mémoire et arriver à un merveilleux total de 1024 Ko, indispensable pour lancer certains jeux. Depuis, je me suis passionné pour la torture de toutes sortes de technologies et systèmes obscurs, de l’installation d’un disque dur sur une vieille PlayStation à un (trop) grand nombre de distributions Linux (Ah… passer 6 heures à regarder son Athlon XP 1800+ compiler juste pour avoir un traitement de texte qui fonctionne, c’était… spécial).

Mais qu’on ne s’y trompe pas ! Malgré une rédac tournant entièrement sur Mac (à défaut d’être entièrement belge, désormais), mon amour pour les machines et les systèmes qui n’ont aucun avenir ne nous empêchera pas de vous parler de CPU, de GPU, de bidules inutiles et bien sûr de démonter les arguments marketing les plus risibles des constructeurs. Si ça se trouve, on essaiera peut-être même de faire péter un ou deux trucs qui traînent en l’honneur de Doc TB.

En attendant, je suis arrivé juste à temps pour épauler Dandu dans le bouclage du numéro de décembre. Les premiers sujets de tests se sont vite accumulés sur mon bureau et vous aurez le plaisir, du moins je l’espère, de les lire prochainement.

CPC Hardware HS N°11 – Spécial Jeux – est sorti !

Par Dandu

Chez Canard PC Hardware, nous travaillons à côté d’une rédaction de personnes qui aiment jouer, nos amis de Canard PC. Et comme nous sommes dans le même open space, dans le fameux smart building, une franche camaraderie règne. De temps en temps, nous venons demander quels jeux il faut tester pour montrer l’intérêt d’une carte graphique hors de prix. Et eux, parfois, viennent pour de l’aide parce qu’ils ont branché un câble jack dans le mauvais sens ou pour récupérer un écran de ministre sur l’ancien bureau de Doc TB. Tout ça pour dire que le sujet de notre nouveau hors-série, qui vient d’arriver dans les kiosques, a un rapport avec Canard PC : il parle de jeux vidéo.

Canard PC Hardware oblige, nous n’allons pas vous proposer une liste des meilleurs jeux du moment, mais bien une liste des meilleurs composants pour les joueurs du moment. Vous trouverez une bonne trentaine de pages de guides d’achat, avec les meilleurs processeurs, GPU, écrans et autres accessoires (souris, micro, manettes, etc.). Nous en avons aussi profité pour tester les GeForce RTX 2080 et 2080 Ti et les derniers CPU Intel de sixième septième huitième neuvième génération.

Ce hors-série vous proposera un récapitulatif pour comprendre les dernières API à la mode (DXR ? Vulkan ? Glide ?), un guide pour bien configurer les options dans les jeux ainsi qu’un panorama des offres de streaming, que ce soit pour jouer dans le cloud ou en local sans déplacer le PC. Nous avons aussi préparé un dossier sur une grande question : peut-on jouer avec une carte graphique à moins de 100 € ? Pour ceux qui n’aiment pas les PC sous Windows, nous passons aussi en revue les différentes consoles modernes et rétro du moment et nous avons même consacré quelques lignes aux personnes qui aiment se faire du mal et veulent jouer sur Mac ou sous Linux.

Au passage, il s’agit du premier numéro sans le fameux Doc TB. Notre héros des temps modernes, qui a bravé les gaz et les explosions d’alimentation pour vous proposer des tests pendant près de 10 ans a en effet décidé de quitter Canard PC Hardware pour voler vers de nouvelles aventures. Mais personne ne l’oubliera à la rédaction, soyez-en certains.

– O –

Rejoignez la discussion sur le forum

 

Quand Amazon vend ouvertement une contrefaçon de carte Sandisk

Par Dandu

Nous avons déjà parlé plusieurs fois des problèmes de contrefaçon dans le magazine, mais récemment, Amazon a proposé plusieurs fois en promotion une carte mémoire « COOLIFE » d’une capacité de 32 Go à 12 €. La particularité de la carte ? Le visuel utilisé montre une carte mémoire Sandisk.

La carte n’est évidemment pas vendue par Amazon et elle est toujours en vente à cette adresse (en parallèle d’une caméra de surveillance, ne cherchez pas le rapport) pour 15 €. Plus amusant, une carte Sandisk vendue par Amazon, plus rapide, vaut 11 € actuellement.

L’image d’illustration de la page

Étant donné la marque et le prix, il ne s’agit manifestement pas d’une carte Sandisk. Une fois la carte reçue (rapidement), le packaging ne laisse aucun doute : un simple morceau de carton tout à fait générique avec un texte bateau et basique. La carte, elle, reprend bien le design d’une carte Sandisk, sans erreurs flagrantes ni défauts visibles.

Le packaging spartiaite


Un scan de la carte face à une image de presse de Sandisk

Quelques tests

Le côté amusant de cette contrefaçon, c’est quelle offre des performances acceptables. En fait, sur certains points, elle va même plus vite que ce que promet Sandisk, avec ~70 Mo/s en lecture et 17 Mo/s en écriture, quand Sandisk se limite à 48 Mo/s au mieux (et moins en écriture). La carte passe parfaitement les tests d’intégrité, ce qui indique que la carte a la bonne capacité.

~70 Mo/s en lecture, pas loin de 20 écriture. Pas si mal.


La carte passe les tests d’intégrité

Je vais quand même être clair : c’est une mauvaise idée d’acheter une contrefaçon flagrante comme celle-ci, surtout quand on voit le prix d’une vraie carte Sandisk. Mais elle a au moins l’avantage de ne pas amener de grosses mauvaises surprises au déballage. Après, je ne garantis que cette carte en chinoisium tiendra dans le temps, ne cassera pas en deux ou ne perdra pas les données après quelques jours : il arrive que des cartes de ce type posent des soucis.

Maintenant, la question à 1000 € : personne chez Amazon ne vérifie que les Chinois ne vendent pas des contrefaçons flagrantes sans se cacher ?

Canard PC Hardware 38 est sorti !

Par Dandu

Ce numéro de Canard PC Hardware a été fini dans la douleur, et pour vous ! Doc Teraboule a en effet passé son week-end (et le début de son lundi) à décortiquer les dernières cartes graphiques de chez Nvidia, les GeForce RTX 2080 et 2080 Ti. Vous trouverez donc une bonne dizaine de pages qui vous montreront ce que Turing, la nouvelle architecture, a dans le ventre.

Nous vous avons aussi préparé d’autres dossiers sur des sujets d’actualités, comme les assistants vocaux. Connaissez-vous Siri, Alexa ou Google ? En tout cas, eux vous connaissent très bien, même s’ils ressemblent parfois au Schtroumpf bêta. Comme Noël approche, nous vous avons aussi concocté un dossier sur les ordinateurs portables, pour bien choisir et de pas tomber dans les (nombreux) pièges du marketing pour vous vendre une machine qui ne vous conviendra pas. Faut-il se tourner vers un PC portable de joueurs ? Les appareils à moins de 300 € valent-ils le coup ? Nous répondrons à toutes vos questions dans le dossier. Comme nous savons que vous appréciez le matériel, le magazine contient aussi un gros comparatif sur un sujet rarement traité : les contrôleurs et les chipsets des cartes mères. Si vous vous êtes toujours demandé quel contrôleur offre les meilleures performances en USB 3.1 Gen. 2, ce dossier est pour vous ! Plus largement, nous avons comparé des dizaines de cartes mères et testé la majorité des contrôleurs du marché pour comparer les performances sur l’USB, le SATA, l’Ethernet et l’audio. Maintenant, vous saurez enfin quelle carte mère choisir ! Pour les amateurs de processeurs AMD, nous nous sommes aussi procuré les nouveaux Ryzen “Threadripper”, avec leurs 32 coeurs.

Dans les autres pages du magazine, vous trouverez un dossier sur les évolutions des disques durs (spoiler : ils visent surtout les data center) et plusieurs tests : une souris verticale, des SSD externes et internes – nous vous proposons même un test du Crucial BX500 – ou un eGPU. Nous abordons aussi le passé des casques de réalité virtuelle, car les écrans n’affichaient pas vraiment de la HD il y a quelques années et ressemblaient plus à un accessoire de torture qu’à un périphérique de jeux. Vous trouverez aussi un dossier sur les claviers et les souris les plus étonnants ainsi qu’un comparatif qui vous permettra de faire un choix entre le ZIP 100 et le LS 120 pour remplacer les disquettes. Enfin, nos rubriques habituelles restent bien évidemment présentes : vous pourrez profiter des achats idiots de Doc TB sur les plateformes de crowdfunding.

– O –

Rejoignez la discussion sur le forum

Canard PC Hardware 37 est sorti !

Par Doc TB

Habituellement, lorsqu’on rédige le numéro d’été de Canard PC Hardware, on pense soleil, transat et Mojito. Pour ce numéro, l’état d’esprit fut nettement plus sombre : Lord Casque Noir, Jérôme Darnaudet, cofondateur de Canard PC, est mort le mois dernier. Nous avons décidé de lui rendre hommage en lui dédiant ce numéro. Casque était un grand amateur de Hardware et, si ce magazine a vu le jour (et existe encore) aujourd’hui, c’est grâce à lui. Vous trouverez donc un hommage des Doc’ (Kant, Caféine, TB) qui l’ont côtoyé successivement depuis 20 ans ainsi que – fin de la parenthèse larmoyante – une biographie délirante remplie de photos et de dessins stupides. Surpuissant !

Côté matos, nous avons profité des 50 ans d’Intel et des 40 ans du 8086 pour vous préparer un gros dossier sur l’épopée des microprocesseurs. Vous n’y trouverez pas de longues litanies de spécifications techniques, mais plutôt une balade historique dans les coulisses des fabricants de CPU. Nous parlerons de l’émergence de l’électronique puis des circuits intégrés avant d’embrayer sur les premiers microprocesseurs (Intel 4004, 8008, 8080, Zilog Z80, MOS 6502, etc.) puis sur les grandes évolutions des architectures du 8086 jusqu’à aujourd’hui. L’ensemble est farci d’anecdotes sur les petites combines – des coups de génie aux plus gros fiascos – qui ont façonné l’informatique moderne.

Nous vous avons aussi préparé un dossier sur les multiples gadgets d’espionnage qui rencontrent (étrangement !) un grand succès sur Amazon et sur les sites chinois types Aliexpress ou Banggood. Ne comptez pas les utiliser pour épier vos salariés, votre femme de ménage, vos clients Airbnb ou même vos enfants : dans (presque) tous les cas, c’est parfaitement illégal. Nous avons tout de même testé les différents types de mouchards (des caméras cachées aux trackers GPS en passant par les keyloggers) pour savoir à quoi nous avions affaire. Certains peuvent présenter un intérêt pratique dans quelques cas particuliers. Bien sûr, nous publions également une analyse juridique de Grand Maitre B qui vous dissuadera – nous en sommes sûrs ! – de céder à la tentation.

Ce numéro 37 contient aussi plusieurs comparatifs. D’abord : les kits Wi-Fi, destinés à couvrir une grande surface ou à offrir des fonctions plus évoluées que les box, et qui ont le vent en poupe depuis l’arrivée du Google Wi-Fi. Dans un autre domaine, nous avons aussi testé une douzaine d’appareils permettant de mesurer la consommation électrique (wattmètres autonomes, prises connectées, etc.). De quoi faire la chasse au gaspillage énergétique ! Nous vous parlerons aussi de Kaby Lake-G (CPU Intel et GPU AMD dans une même puce), de l’U2F (Universal 2nd Factor) destiné à remplacer les mots de passe, et de tout un tas d’autres choses de l’Oculus Go au Roland MT-32 en passant par les nouvelles 3Dfx Voodoo de 2018 (si si). Bref, l’idéal pour glandouiller sur la plage ou dans d’autres lieux d’aisance…

– O –

Rejoignez la discussion sur le forum

CPC Hardware HS N°10 – Spécial Photo – est sorti !

Par Doc TB

Voilà plusieurs années que nous envisagions un hors-série dédié à la photo, sans pouvoir concrétiser ce projet. Pourquoi ? C’est assez simple : nous souhaitions aborder le sujet globalement, et surtout différemment de ce qu’on trouve sur Internet ou dans les kiosques. Pour faire une belle photo, l’essentiel réside dans le regard du photographe, beaucoup plus que dans le matériel. On peut faire d’innombrables clichés sans intérêt avec le dernier Reflex à 5.000 € … ou un chef d’œuvre percutant avec un smartphone. Il nous fallait donc un auteur capable, certes, d’expliquer les bases techniques sans rentrer dans le concours de quéquette, mais aussi doté d’un sens artistique suffisamment affuté pour donner des conseils pratiques à ceux qui s’intéressent – ou souhaitent s’intéresser – à la photo. Une compétence qui manquait à la rédaction… Mais réjouissez-vous : nous avons enfin trouvé cette perle rare.

Dans ce hors-série, notre ami Benoit reviendra d’abord sur l’histoire de la photo avant de s’intéresser plus particulièrement à la photo numérique puis au fonctionnement d’un capteur d’image. Il vous proposera ensuite un court guide d’achat (compact, reflex, hybrides, occasion, etc.) ainsi que les clés pratiques pour bien démarrer et des conseils concrets pour réussir les principaux types de photos (paysage, portrait, photo de rue, panorama, …), et surtout, sans bullshit élitiste : non, vous ne devez pas ABSOLUMENT utiliser le mode Manuel de votre appareil. Vous trouverez également dans ces pages une rubrique dédiée à la vidéo (ainsi qu’aux drones) et même à l’argentique.

Enfin, un bon tiers de ce hors-série est dédié à la culture photo au sens large : il sera autant question d’art, de l’héritage de la peinture dans la composition d’un cliché et de chambre à soufflet … que de smartphone, de selfies et de réseau sociaux. Le tout agrémenté de rencontres avec ceux qui font la photographie aujourd’hui. Et comme le dit Benoit : “ Si vous en ressortez avec l’envie de prendre votre appareil, quel qu’il soit, et d’aller photographier ce qui se passe dehors, de créer quelque chose, plutôt que de vous remater l’intégrale de Game of Thrones, alors on aura gagné notre pari.”

– O –

Rejoignez la discussion sur le forum

 

CPC Hardware n°36 débarque en kiosque

Par Doc TB

Canard PC Hardware fête son neuvième anniversaire ! Pour commémorer dignement l’événement, nous vous avons concocté un sommaire de choix afin de rendre ce numéro vraiment collector.  Au menu tout d’abord, les nouveaux Ryzen de la série 2000. Nous avons passé au crible les modèles Raven Ridge (Ryzen 3 2200G et Ryzen 5 2400G), qui se distinguent par la présence d’une puce graphique Vega intégrée, et aussi les déclinaisons Pinnacle Ridge basées sur l’architecture Zen+. Celles-ci devraient être annoncées d’ici la fin du mois d’avril par AMD, avec quatre CPU prévus initialement. Les Ryzen 7 2700(X) et les Ryzen 5 2600(X) se distinguent par l’exploitation du nouveau process 12 nm de GlobalFoundries et par des modifications de l’architecture Zen initiale. Nous y avons trouvé des améliorations notables sur certains points … mais aussi une désagréable surprise que nous vous laissons le soin de découvrir !

Autre sujet de ce 36e numéro : le fameux compteur Linky dont nous suivons de près les péripéties. En étudiant son plan de financement, on constate que près de deux milliards d’euros (soit plus d’un tiers de l’enveloppe globale) sont attendus grâce à la lutte contre la fraude. Il intègre pour cela un imposant relai de puissance qui permet à l’exploitant de couper le courant à distance, pour éviter qu’un “utilisateur” peu scrupuleux ne bénéficie indument d’électricité gratuite. Problème : nous avons pu facilement “pirater” ce dispositif et rétablir le courant d’un compteur Linky désactivé. Même si d’autres mécanismes de protection existent, il s’agit tout de même d’une vulnérabilité surprenante. Nous abordons également une autre problématique à laquelle Enedis va devoir faire face : la mise à jour imminente de la norme IEC 61000-2-2, finalement bien moins protectrice qu’espéré par le distributeur. Enfin, nous analysons le rapport critique de la Cours des comptes sur le programme Linky et nous vous donnons notre avis sur la question.

Nous vous proposons également deux dossiers de fond : le premier aborde les technologies du futur. Nous causerons processeurs quantiques, mémoires de demain (DDR5, GDDR6, etc.), stockage, bus d’interface de nouvelle génération, affichage 128K HDR 4D et super méga Wi-Fi 12G (entre autres). Le second dossier concerne la préservation – et la récupération – des données sur le long terme. Outre une première partie sur les meilleurs moyens de ressusciter de vieux médias (disquettes, ZIP, disques optiques oubliés, cassettes audios, etc.), nous avons pu visiter les collections de la Bibliothèque nationale de France (BnF) et voir les moyens utilisés pour archiver et préserver le patrimoine numérique. Un reportage étonnant réalisé par Dandu.

Ce nouvel opus contient également des tests en pagaille de hardware diver et varié ainsi qu’un comparatif d’alimentation de 35 à 100€. Croyez-le ou non, mais on trouve désormais des modèles décents à moins de 50€, et des blocs qui frôlent la perfection à tout point de vue pour 100€. Nous en dressons la liste. Nous vous proposons aussi une liste des cartes graphiques les plus insolites, un historique des grands procès qui ont façonnés l’histoire de la High-Tech, un test exclusif des 486 DX2/DX4 et du Pentium dans une optique vidéoludique, et bien d’autres choses passionnantes !

– O –

Rejoignez la discussion sur le forum

preview-1
preview-2
preview-3
preview-4

Pourquoi les horloges des fours retardent en Europe

Par Dandu

Vous avez peut-être vu passer l’information, qui peut surprendre au premier abord : suite à un problème électrique au Kosovo, les fours retardent en France. Gorafi ? #WTF ? Explications.

La première chose à comprendre, c’est la façon de mesurer l’heure sur nos appareils. Il existe plusieurs méthodes pour le faire, en fonction du type de périphériques. La première, qui pose des problèmes ici, est simple : l’heure est calculée en fonction de la fréquence du courant. En Europe, elle est de 50 Hz et donc il “suffit” de compter le nombre d’oscillations pour obtenir le nombre de secondes qui passent. Simple. Basique. Cette solution est souvent utilisée dans les fours ou dans les réveils bas de gamme, et pour une bonne raison : elle évite d’installer un quartz, qui a forcément un coût. Dans les appareils qui fonctionnent sur des piles (par exemple les horloges murales) ou dans les appareils qui intègrent un processeur (PC, objets connectés, etc.), la durée de la seconde s’obtient en utilisant un quartz qui vibre à une fréquence précise (et connue).

Le problème du Kosovo

Essayons de faire simple. Au niveau européen, les différents réseaux sont connectés entre eux et la fréquence (50 Hz) est synchronisée. En théorie, les variations entre la consommation et la production sur les réseaux doivent être compensées : si la production est plus élevée que la consommation, la fréquence augmente. Si c’est le contraire, elle diminue. En temps normal, la compensation permet d’avoir une fréquence assez stable dans le temps, et vous pouvez la vérifier en temps réel (plus ou moins) sur ce site. Comme l’explique ce communiqué, la fréquence peut varier entre 47,5 Hz et 52,5 Hz, mais les variations sont compensées rapidement. Depuis janvier 2018, il y a malheureusement un problème : suite à des problèmes politiques entre le Kosovo et la Serbie, il y a un déficit au niveau de la production européenne, de l’ordre de 113 GWh. Ce n’est pas énorme par rapport à la production totale, mais c’est suffisant pour faire diminuer la fréquence en permanence. Depuis janvier, la fréquence moyenne était donc de 49.996 Hz.

Pourquoi les appareils retardent ?

En temps normal, les horloges qui se basent sur la fréquence du courant peuvent avancer ou reculer un peu de temps en temps, étant donné que la fréquence peut varier. C’est habituellement imperceptible, car la fréquence moyenne doit être de 50 Hz, donc si votre four retarde de 1 seconde pendant une heure, puis avance de 2 secondes pendant deux jours, avant de reperdre 1 seconde, vous ne le verrez pas. Ici, avec une fréquence plus faible pendant plusieurs semaines, l’effet devient perceptible. Si la perte de fréquence peut sembler faible, il faut bien prendre en compte le nombre de secondes dans une journée : 86 400. Avec une fréquence moyenne à 49,996 Hz, la différence sur une journée par rapport à une fréquence de 50 Hz est de 7 secondes environ. Et donc sur un mois, la perte peut atteindre un peu plus de 3 minutes, ce qui devient par contre très visible. Plus amusant, en tout cas je suppose, les appareils américains utilisés en Europe doivent aussi dériver, étant donné qu’ils sont prévus pour du 60 Hz.

Pourquoi certains appareils ne retardent pas ?

Un four classique va perdre quelques minutes sur un mois, tout comme les réveils bas de gamme. Mais certains appareils ne dévient pas. Pourquoi ? D’abord parce que certains réveils intègrent un quartz, qui a l’avantage d’être plus précis et plus stable. Ensuite parce que les appareils peuvent se synchroniser avec une horloge externe. Les périphériques informatiques le font généralement via Internet (NTP), d’autres peuvent le faire via GPS (les véhicules modernes, au hasard) et pas mal de réveils le font via des ondes radio. Il existe plusieurs services qui émettent l’heure via radio, comme le DCF77 allemand ou l’émetteur d’Allouis en France, utilisé par les horloges de la SNCF. Avec cette synchronisation, normalement, la perte est compensée rapidement et devient imperceptible.

Canard PC Hardware recrute des pigistes

Par Doc TB

Dans le cadre de son plan annuel de conquête du monde, Canard PC Hardware cherche un ou plusieurs pigistes afin de poursuivre sa croissance exponentielle. Sous l’aimable direction du détracteur en chef, vous serez chargé de rédiger des articles de fond, des tests, dossiers et comparatifs pour le magazine et/ou ses hors-séries. Vous pourrez également être amené à participer à des expériences amusantes (après avoir signé une décharge devant huissier). La périodicité dépendra de nos besoins ainsi que de vos disponibilités. Vous serez rémunéré à la pige selon un barème défini en fonction de la complexité des sujets et de votre expérience.

Votre profil :

  • Vous possédez un très bon niveau de français. Vous êtes capable d’écrire un long texte structuré et cohérent sans lourdeurs ni fautes trop nombreuses. Une première expérience dans l’écriture, amateur ou non, est exigée.
  • Vous suivez régulièrement et depuis longtemps l’actualité des nouvelles technologies
  • Vous êtes pointu dans un domaine lié à l’informatique ou aux nouvelles technologies (photo, électronique, domotique, e-sport, etc.) et vous seriez capable de l’expliquer à votre grand-mère.
  • Vous êtes autonome, capable de travailler seul une fois les consignes définies.
  • Vous savez faire preuve d’une ponctualité irréprochable : l’imprimeur n’attend pas.
  • Vous êtes capable de refuser un voyage de presse dans les Caraïbes ou un stage de pilotage dans une Porsche si l’intérêt éditorial ne le justifie pas.

Vous vous reconnaissez dans cette description ? Discutons ! Pour candidater, envoyez-nous un CV et une lettre de motivation à recrutement/-@-/canardpc.com avec le tag “[Pigiste CPCHW]”, ainsi qu’un exemple d’article en lien avec l’IT. Nous vous recontacterons d’ici la fin du mois.

Canard PC Hardware 35 est disponible !

Par Doc TB

Nous n’en doutons pas : vous ruer au kiosque le plus proche (ou sur notre boutique) constitue la première de vos bonnes résolutions 2018. Et probablement la seule que vous effectuerez réellement, alors foncez ! Car en votre for intérieur, vous savez déjà que vous ne tiendrez pas votre régime plus de trois jours ou que Jordan, le patron de la salle de sport d’en face, oubliera très vite qui vous êtes. Heureusement, il vous restera le nouveau Canard PC Hardware 35 pour combler vos longues soirées d’hiver. Nous l’avons voulu roboratif à souhait. Prenez par exemple notre dossier de couv’ : le BIOS et l’UEFI. Du lourd. Pour la plupart des gens, ces deux termes correspondent simplement au menu d’options disponible au boot de la machine. Il ne s’agit pourtant que de la face émergée de l’iceberg. Le BIOS – ou sa contrepartie moderne UEFI – contrôle toutes les étapes du démarrage d’un PC, et certaines de ses fonctions restent accessibles bien après que le système d’exploitation a pris le relais. Nous avons voulu démystifier ce composant logiciel fondamental, en décrivant en détail le cheminement qui débute à l’instant où vous pressez le bouton Power. Nous en profiterons également pour aborder toutes les composantes annexes d’un BIOS/UEFI moderne comme les microcodes, l’AGESA (chez AMD), le FSP (chez Intel), l’infâme Management Engine, etc. Bien sûr, nous vous proposons aussi un guide des principales options obscures cachées dans les tréfonds des menus. Qu’on se le dise : tout utilisateur devrait impérativement rendre une petite visite à son UEFI lors de l’installation d’un PC. Le bougre cache parfois de noirs secrets…

Tout aussi ludique, nous vous avons concocté un comparatif des consoles “rétro” qui pullulent depuis le lancement de la NES Mini en 2016. On trouve désormais quasiment tous les modèles 8 et 16 bits en version “remasterisée”. Un véritable appeau à nostalgiques… qui tourne parfois à l’attrape-gogos. Dans la première partie, nous décrivons les différentes techniques mises en œuvre par les fabricants pour faire revivre les anciennes consoles : émulation, console-on-a-chip, recréations modernes, etc. Nous testons ensuite plusieurs modèles (NES, Megadrive, Super NES, Atari…) avant de nous intéresser aux consoles portables en chinoisium dédiées à l’émulation. Enfin, il sera évidemment temps d’aborder la solution “Raspberry Pi”… et ses écueils. De quoi bien dépenser les étrennes de Mamy Germaine, obtenues de dure lutte après un repas de 18 heures pour 12 000 kcals ingurgitées.

Dans ce nouvel opus, nous abordons également d’autres sujets passionnants comme le fonctionnement des passes Navigo (de la bonne vieille carte que les Franciliens connaissent bien jusqu’à sa future évolution “smartphone”), ou encore celui de la nouvelle Xbox One X, affublée de nombreux superlatifs par Microsoft. Nous vous avons également préparé un historique des moyens de stockage et de leurs évolutions à travers les âges, ainsi qu’un guide sur l’acquisition des formats vidéo analogiques et numériques. Vous trouverez également dans Canard PC Hardware 35 un test en exclusivité mondiale des tout nouveaux processeurs de Cyrix. Quel est le digne successeur du 6×86 ? Que vaut le MediaGX ? Tant de puissance dans une seule puce… de quoi faire trembler Intel pour l’an 2000 !

Notez qu’en matière de tremblement d’effroi, nous nous sommes aussi intéressés aux innombrables grigris censés chasser les mauvaises ondes : slip en fil d’argent, cône mystérieux à déphasage, câble USB de mise à la terre, peintures conductrices, pastille en shungite, et bien d’autres. Étant nous-même conscients de ces problématiques, nous vous offrons un patch anti-ondes à découper sur la couverture. Son efficacité a été testée en laboratoire et de nombreux scientifiques de renommée mondiale le recommandent. Cet onéreux cadeau entraînera probablement la faillite à court terme de notre société, mais la santé de nos lecteurs n’a pas de prix !

Canard PC Hardware 35Je suis bien conscient d’avoir dépassé depuis longtemps la limite du TL;DR, mais il me reste encore à vous parler des tests : sur le gril dans ce numéro, les Core de 6e génération 3.0 connus sous le nom de code Coffee Lake, la GeForce GTX 1070 Ti de Nvidia, le Compute Card d’Intel, mais aussi des alimentations d’Antec ou de Seasonic, du boîtier et d’autres bizarreries comme un convertisseur SCSI/SD ou un boîtier eGPU. Au détour d’une page, vous y trouverez aussi des nouvelles de Linky et même un exemple de publirédactionnel pour vous aider à le détecter plus efficacement chez nos confrères. Le journalisme total, voilà notre sacerdoce.

– O –

Rejoignez la discussion sur le forum

preview-01
preview-02
preview-03
preview-04

Lire un Blu-ray Ultra HD sur PC « plus facilement »

Par Dandu

Dans Canard PC Hardware 34, nous vous expliquions les difficultés liées à la lecture de Blu-ray Ultra HD sur PC, entre le bon processeur, le bon GPU, le bon lecteur et – évidemment – le logiciel de lecture. Mais depuis quelques jours, il devient possible de ripper une partie des disques du marché, bien évidemment uniquement dans le cadre du droit à la copie privée.

En résumé, les clés AACS nécessaires au décodage d’une partie des films disponibles sur le marché (72 clés, pour 58 films) peuvent se trouver sur le net (pas besoin de demander « où ? », la réponse se trouve facilement sans nous). Et avec MakeMKV (un logiciel gratuit) et le bon lecteur, il devient donc possible d’effectuer une copie sans protections des films.

Le choix du lecteur

Un lecteur LG, compatible

Le point intéressant vient justement des lecteurs compatibles. Actuellement, vous trouverez en fait trois types de lecteurs de Blu-ray pour PC. Les modèles classiques, qui lisent uniquement les Blu-ray standards et intègrent la prise en charge de l’AACS “1” (le DRM des Blu-ray et des HD DVD). Les modèles certifiés Blu-ray Ultra HD, qui lisent les nouveaux disques en plus des Blu-ray standards et qui intègrent la protection AACS 2. Ils sont nécessaires pour lire un Blu-ray Ultra HD avec PowerDVD (notamment). Et enfin les lecteurs « Ultra HD friendly ». Ces derniers lisent les Blu-ray standards et les Blu-ray Ultra HD, mais ne gèrent pas l’AACS 2. Ils peuvent donc lire la structure des disques (voir le contenu) mais pas lire le contenu des disques qui est chiffré (même avec PowerDVD). Mais ces rares lecteurs, a priori inutiles, peuvent donc servir à ripper un Blu-ray Ultra HD avec MakeMKV si vous disposez de la clé du disque. Si l’exercice vous tente, vous en trouverez facilement quatre en France : le LG BH16NS55 (~80 €), le LG WH16NS40 (~100 €), l’Asus BW-16D1HT (~75 €) et le LG BE16NU50 (externe, plus cher, ~160 €). Il s’agit d’une liste théorique, nous n’avons testé qu’avec le LG BH16NS55.

MakeMKV (sous macOS, existe pour d’autres OS)

Actuellement, vous ne trouverez sur le Net que quelques clés liées à des disques précis. Avec une clé de ce type et en supposant que le disque n’a pas banni le certificat AACS de votre lecteur, il devient donc possible de déchiffrer totalement le contenu. Les clés “maîtres”, qui permettent de décoder tous les disques d’une génération précise, ne sont évidemment pas dans la nature. Lors de nos tests, nous avons uniquement réussi à passer par MakeMKV, VLC (via la bibliothèque libaacs) ne semble pas encore prendre en compte les Blu-ray Ultra HD. Le résultat du rip, par défaut, est un fichier MKV qui contient la vidéo stockée à l’origine sur le disque : il n’y a pas de recompression ou de modification du contenu. Le fichier en sortie peut donc être (très) volumineux : lors de nos tests, nous avons obtenu un fichier de ~45 Go (Seul sur Mars) et un autre de ~75 Go (Un jour dans la vie de Billy Lynn, seul Blu-ray Ultra HD encodé à 60 images/s). Les Blu-ray Ultra HD utilisent généralement le codec HEVC avec un débit élevé (jusqu’à 100 mégabits/s), une définition élevée (2160p) et la prise en charge du HDR, des couleurs sur 10 bits, etc. La lecture ne devrait pas poser de soucis avec une machine moderne : tous les GPU récents décodent le HEVC matériellement et dans le pire des cas, un bon CPU avec quatre coeurs doit pouvoir faire le job.

Seul sur Mars

Reste que la sortie de ces clés montre tout de même l’absurdité des protections contre la copie : une personne voulant lire un de ses propres films sur un PC aura tout intérêt à utiliser cette méthode illégale plutôt que d’essayer de le faire légalement en utilisant les outils disponibles, tant sur le côté financier que sur le côté technique, les contraintes étant beaucoup moins fortes. À noter, enfin, qu’il ne s’agit pas de la première brèche dans les Blu-ray Ultra HD, mais de la première qui permet de le faire facilement et gratuitement. Auparavant, quelques films se sont retrouvés sur le net sans protections et un programme permettant de déchiffrer les disques existe, mais il est vendu assez cher (~200 €).

L’édition 2018 de CPC Hardware Hors-Série “Montage” est disponible !

Par Doc TB

Alors que la plupart des médias sérieux s’apprêtent à publier leurs catalogues guides d’achat de Noël, nous avons décidé de remettre au gout du jour notre HS “Montage”. Son objectif ? Vous guider pas à pas dans l’assemblage de votre nouvelle machine de joueur. Bien que tous les revendeurs en ligne proposent désormais un service de montage facturé environ 50 euros, il reste de bonnes raisons de monter soi-même sa config. D’abord, vous aurez la possibilité d’acheter les composants chez différents revendeurs afin d’obtenir exactement ceux désirés, et au meilleur prix. Ensuite, monter son PC permet d’en apprendre beaucoup sur son fonctionnement. Vous pourrez ensuite le mettre à jour bien plus facilement, ou le dépanner en cas de problème. Enfin, et ce n’est pas rien : vous aurez la satisfaction de l’avoir fait vous-même…

Cette édition “2018” commence par un guide d’achat des différents composants, du CPU à l’alimentation. Contrairement à celui que vous trouvez habituellement dans Canard PC Hardware, celui-ci ne recommande pas de produits en particulier. Il vous guidera par contre de manière plus approfondie sur les choix à faire (ou pas) en fonction de vos usages. Ces indications resteront pertinentes lorsque de nouveaux composants seront disponibles au cours de l’année prochaine. Nous abordons également les périphériques de jeux (clavier, souris, micro-casque, etc.) et les portables destinés eux aussi à jouer.

La partie “montage” comporte en préambule quelques informations importantes comme la quincaillerie indispensable avant de se lancer, par exemple. Les différentes étapes du montage sont ensuite abondamment illustrées et commentées à chaque manipulation. Nous avons revu la maquette afin d’augmenter la taille des photos pour une meilleure lisibilité dans le feu de l’action. Évidemment, ce hors-série comporte désormais toutes les nouvelles plateformes sorties en 2017 : l’AM4 des processeurs Ryzen d’AMD, mais aussi le TR4/SP3 des Threadripper et le LGA2066 des Core i7/i9 d’Intel. L’occasion d’aborder également leurs systèmes de fixation pour dissipateur. Le guide comporte 8 grandes étapes, du branchement de la RAM sur la carte mère jusqu’au rangement des câbles. Nous avons également intégré une FAQ des erreurs les plus fréquentes ainsi que les étapes d’installation de Windows 10. De quoi obtenir une machine complètement fonctionnelle.

À la fin de ce numéro, nous vous proposons également un guide sur l’upgrade des consoles PlayStation 4 et Xbox One via l’ajout d’un SSD (et la migration des données). Nous avons également mesuré le gain de performances afin que vous puissiez savoir à quoi vous attendre. Enfin, en guise de bonus, Ackboo vous offre son avis “up-to-date” sur la dernière version du PC Shadow de Blade. What else ?

 

❌